Possibilité de financement à venir : Initiative de recherche sur les villes en santé (IRVS) – subvention de planification pour la mise en œuvre de politiques favorisant la santé en milieu urbain

Contexte

Les subventions de planification pour la mise en œuvre de politiques favorisant la santé en milieu urbain appuient la collaboration entre chercheurs et dirigeants municipaux et la tenue conjointe d’activités liées à la mise en œuvre et à l’évaluation d’interventions en milieu urbain qui permettraient d’améliorer la santé et le bien-être des personnes. Le but de cette possibilité de financement est de faciliter la conception de projets de recherche sur la mise en œuvre qui pourraient être financés à l’avenir dans le cadre du programme de subventions Projet des IRSC, de l’Initiative de recherche sur les villes en santé des IRSC ou de possibilités de financement offertes par d’autres bailleurs de fonds.

Cette possibilité comporte deux volets : un atelier d’immersion de cinq jours dans une des villes en santé les plus exemplaires, et une activité de planification et de mobilisation des connaissances après l’atelier.

Pour soutenir le processus de planification de la recherche, des équipes formées de quatre dirigeants municipaux ou communautaires et d’un chercheur devront participer à un atelier de planification de cinq jours organisé par l’organisme 880 Cities (en anglais uniquement) sur le thème du transport actif et des espaces publics. L’atelier aura lieu à l’automne 2023 dans la ville de Copenhague, une championne mondiale dans ce domaine. Les équipes apprendront comment cette ville modèle a conçu, mis en œuvre et évalué ses interventions en matière de transport actif et d’espaces publics, et s’appuieront sur ces apprentissages pour formuler des plans d’action et des idées de recherche interventionnelle pour leurs villes respectives au Canada. L’atelier permettra d’explorer le lien entre des espaces publics (p. ex. parcs, rues, pistes cyclables, cours d’école, places) bien conçus, entretenus et organisés et de meilleurs résultats en matière de santé, et mettra en lumière des occasions d’utiliser les données et la recherche pour constamment surveiller et améliorer les infrastructures afin de répondre aux besoins de tous les habitants, quels que soient leur âge, leur capacité physique et leur niveau socioéconomique. Remarque : l’atelier sera offert en anglais seulement. Après celui-ci, les équipes tiendront une activité de mobilisation des connaissances dans leurs propres communautés.

Objectifs

  • Donner aux communautés et au milieu de la recherche les moyens de travailler en collaboration à des stratégies d’adaptation, de mise en œuvre et d’évaluation de mesures d’intervention pour des villes en santé et les appuyer dans leur démarche afin d’optimiser les retombées et la durabilité de ces interventions ainsi que leurs effets sur la santé des populations et l’équité.
  • Renforcer les capacités des utilisateurs des connaissances et des responsables de leur mise en œuvre afin de les aider à surveiller et à améliorer les infrastructures de façon continue et à répondre aux besoins de tous les habitants, indépendamment de leur âge, de leurs capacités, de leurs particularités culturelles ou de leur profil socioéconomique.

Domaines de recherche

Cette possibilité de financement permettra d’appuyer des projets pertinents par rapport au domaine de recherche suivant :

  • Transport actif et espaces publics

Échéancier prévu

Cet échéancier approximatif est provisoire

Lancement du programme : 24 novembre 2022
Date limite de présentation des demandes : 5 janvier 2023
Date de diffusion prévue de l’avis de décision : 2 mars 2023
Début du financement : 1er mars 2023

Fonds disponibles

Le montant maximal accordé par subvention est de 272 260 $, ce qui permettra d’accorder quatre (4) subventions. Le montant maximal par subvention est de 68 065 $ pour une période d’une (1) année et appuiera la participation de quatre équipes à l’atelier d’immersion sur les politiques favorisant la santé en milieu urbain. De ces 68 065 $, le montant de 43 065 $ sera destiné à couvrir les coûts d’inscription et de transport pour participer à l’atelier de cinq jours, et un montant maximum de 25 000 $ sera réservé aux activités de planification et de mobilisation des connaissances. Les subventions accordées dans le cadre de la présente possibilité de financement ne sont pas renouvelables.

Admissibilité des demandes

  1. Le candidat principal désigné doit être :
    • un chercheur indépendant rattaché à un établissement d’enseignement postsecondaire canadien ou à ses établissements affiliés (notamment les hôpitaux, les instituts de recherche et les autres organisations sans but lucratif qui ont un mandat de recherche en santé ou d’application des connaissances) ou alors à un ministère ou à un organisme canadien ne relevant pas du gouvernement fédéral (y compris les autorités régionales de la santé lorsque les activités qui font l’objet de la subvention ne sont pas financées dans le cadre de programmes bien précis de ces ministères ou organismes) au moment de la présentation de la demande;
      OU
    • une personne affiliée à un organisme non gouvernemental autochtone au Canada dont le mandat inclut la recherche ou la mobilisation des connaissances;
      OU
    • un organisme non gouvernemental autochtone au Canada dont le mandat inclut la recherche ou la mobilisation des connaissances.
  2. Le candidat principal désigné doit assumer ses principales fonctions au Canada durant toute la période de la subvention.
  3. Les demandes doivent être soumises par des équipes de cinq (5) personnes (un candidat principal désigné et quatre cocandidats). Chaque équipe doit comporter :
    • un chercheur en santé publique et des populations suivant un programme de recherche actif dans ce domaine;
    • un haut dirigeant municipal élu jouissant de pouvoirs décisionnels (p. ex. maire ou maire adjoint);
    • un médecin-hygiéniste ou un haut responsable des politiques de santé désigné;
    • Deux des membres doivent être :
      • un urbaniste en chef ou un cadre supérieur d’un service d’urbanisme;
      • un directeur ou un gestionnaire dans le domaine de l’environnement bâti et de la santé;
      • un directeur ou gestionnaire dans le domaine de la planification ou du génie des transports;
      • un directeur ou un gestionnaire dans le domaine des espaces récréatifs et publics;
      • un cadre supérieur exerçant dans un organisme communautaire (p. ex., centre de santé communautaire, soins de santé communautaires de première ligne, organisation autochtone représentative)

Coordonnées

Centre de contact des IRSC
Téléphone : 613-954-1968 
Numéro sans frais : 1-888-603-4178
Courriel : support-soutien@cihr-irsc.gc.ca

Date de modification :