Lauréats 2020 du Prix de l’étoile montante de l’ISPS des IRSC

Reconnaître les chercheurs émergents dans le domaine des services et des politiques de santé

L’Institut des services et des politiques de la santé des Instituts de recherche en santé du Canada (ISPS des IRSC) est heureux d’annoncer que le Dr Kiffer Card, la Dre Fahima Dossa, la Dre Laura Boland et le Dr Nathan Stall sont les lauréats du Prix de l’étoile montante 2020 de l’ISPS des IRSC.

Le comité d’évaluation du Prix de l’étoile montante a choisi les lauréats de cette année pour l’excellence dont ils font preuve en recherche ou en application des connaissances, pour leur manière d’innover dans leur travail et pour l’impact potentiel de leurs travaux dans le domaine de la recherche sur les services et les politiques de santé.

Les lauréats ont reçu une bourse de 1 000 $ et un certificat d’excellence.

Dr Kiffer Card

Kiffer G. Card, chercheur en sciences sociales et épidémiologiste comportemental, étudie l’équité en santé. Dans ses recherches, il utilise des méthodes quantitatives et mixtes pour définir des stratégies visant à améliorer le bien-être des jeunes, des minorités sexuelles et de genre, des personnes qui consomment des drogues et des personnes vivant avec le VIH ou l’hépatite C. En tant que boursier postdoctoral à l’École de santé publique et de politique sociale de l’Université de Victoria, le Dr Card a reçu trois bourses de recherche pluriannuelles : (1) la bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé des IRSC; (2) la bourse postdoctorale du Réseau canadien pour les essais VIH; et (3) la bourse de stagiaire de la Fondation Michael-Smith pour la recherche en santé. Ces bourses ont permis au Dr Card de réaliser divers projets; il a entre autres récemment dirigé l’élaboration du tableau de bord de visualisation des données OurStats (en anglais seulement). Cet outil d’application des connaissances élaboré en collaboration avec le Centre de recherche communautaire permet aux dirigeants communautaires, aux défenseurs des droits et aux professionnels d’accéder facilement aux données de l’enquête Sexe au présent – la plus vaste et la plus longue étude de surveillance de deuxième génération au Canada menée auprès des hommes gais, bisexuels ou ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes – et de les utiliser de façon optimale pour éclairer les objectifs de recherche, d’évaluation et de programmation. Ainsi, le tableau de bord OurStats augmente l’accès aux données sur la santé communautaire recueillies pour et par des hommes faisant partie des minorités sexuelles et de genre. Comme l’a exprimé un évaluateur des IRSC, ce tableau de bord représente « un pas majeur vers la démocratisation de la recherche ».

Recherche primée :

Dre Fahima Dossa

La Dre Fahima Dossa est résidente en chirurgie générale à l’Université de Toronto et doctorante à l’Institut des politiques, de la gestion et de l’évaluation de la santé. Elle a reçu la bourse Alice Wilson de la Société royale du Canada en 2019. Elle bénéficie d’une bourse postdoctorale des IRSC et d’un soutien du programme de formation des chirurgiens scientifiques de l’Université de Toronto. Dans le cadre de son doctorat, la Dre Dossa examine les facteurs qui influent sur la rémunération et l’utilisation de la main-d’œuvre en chirurgie et fournit des solutions concrètes pour réduire les inégalités en chirurgie. Par exemple, elle a montré que les chirurgiennes reçoivent des remboursements moins élevés pour le temps passé en chirurgie et a mis en évidence l’écart de rémunération entre les sexes en raison d’occasions inégales découlant de recommandations tendant à désavantager les femmes en chirurgie. Ces travaux ont valu à la Dre Dossa de nombreux prix locaux et nationaux et servent à élaborer des stratégies visant à améliorer l’équité en médecine et en chirurgie.

Recherche primée :

Dossa, F., A. N. Simpson, R. Sutradhar, et coll. Sex-Based Disparities in the Hourly Earnings of Surgeons in the Fee-for-Service System in Ontario, Canada (en anglais seulement). JAMA Surg. 2019;154(12):1134-1142. doi:10.1001/jamasurg.2019.3769.

Dre Laura Boland

La Dre Laura Boland est titulaire d’une bourse postdoctorale des IRSC au sein du réseau de recherche sur l’application des connaissances intégrée (Integrated Knowledge Translation Research Network (en anglais seulement)) à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa et à l’Université Western. Elle a une formation d’orthophoniste et a obtenu un doctorat en santé des populations de l’Université d’Ottawa en 2018. Les travaux de recherche de la Dre Boland visent à améliorer la prestation des services de santé aux enfants en élaborant, en mettant en œuvre et en évaluant les interventions d’application des connaissances en matière de prise de décision concertée (PDC) dans le contexte des soins cliniques pédiatriques à l’aide de l’application des connaissances intégrée. Ces travaux ont permis d’élaborer des programmes de formation sur la PDC en pédiatrie, d’établir des cohortes de fournisseurs de soins pédiatriques formés à la PDC et de concevoir un outil d’aide à la décision pour les patients. Ils ont également permis d’obtenir des données scientifiques sur les facteurs qui entravent ou qui facilitent la PDC en pédiatrie, de valider un outil de dépistage relativement à la PDC clinique en pédiatrie, d’établir des partenariats de recherche avec des utilisateurs des connaissances et de mettre en œuvre la PDC dans les cliniques du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO). La Dre Boland a publié 37 études (10 comme première auteure, 1 comme auteure principale), a corédigé un recueil de cas d’application des connaissances en libre accès, a enseigné à plus de 200 fournisseurs de soins de santé l’application des connaissances aux patients, tant à l’échelle nationale qu’internationale, et siège au comité de direction du réseau de recherche sur l’application des connaissances intégrée. Son objectif est de soutenir les enfants et de leur donner les moyens d’exercer leur droit à l’autodétermination et de développer leur capacité à prendre des décisions éclairées qui correspondent à leurs valeurs et préférences.

Recherche primée :

Development, evaluation, and implementation of a pediatric shared decision making program: a knowledge translation initiative guided by the Knowledge to Action Framework

Outil de prise de décision : Guide familial d’aide à la décision (Ottawa)

Publications connexes :

Boland, L., I. D. Graham, F. Légaré, et coll. Barriers and facilitators of pediatric shared decision-making: a systematic review (en anglais seulement). Implement Sci. 2019;14(1):7. doi: 10.1186/s13012-018-0851-5. PMID: 30658670; PMCID: PMC6339273.

Boland, L., M. L. Lawson, I. D. Graham, et coll. Post-training Shared Decision Making Barriers and Facilitators for Pediatric Healthcare Providers: A Mixed-Methods Study (en anglais seulement). Acad Pediatr. 2019;19(1):118-129. doi: 10.1016/j.acap.2018.05.010. Epub 2018 Jun 1. PMID: 29860134.

Boland L, F. Légaré, D.I. McIsaac, et coll. SURE Test Accuracy for Decisional Conflict Screening among Parents Making Decisions for Their Child (en anglais seulement). Medical Decision Making. 2019;39(8):1010-1018. doi:10.1177/0272989X19884541.

Dr Nathan Stall

Le Dr Nathan Stall a obtenu un diplôme en médecine de l’Université Western et a effectué sa résidence en médecine interne et sa formation spécialisée en gériatrie à l’Université de Toronto. Il est actuellement chercheur-boursier à l’Institut de recherche de l’Hôpital Women’s College et termine un doctorat en épidémiologie clinique et en recherche sur les soins de santé à l’Institut des politiques, de la gestion et de l’évaluation de la santé de l’Université de Toronto. Dans le cadre de ses travaux de recherche doctorale, il utilise de vastes bases de données administratives pour étudier les répercussions de la prestation de soins aux personnes atteintes de démence sur la santé de la population. ll s’intéresse également à d’autres domaines de recherche, notamment les aidants naturels, l’innocuité des médicaments chez les personnes âgées, les déterminants du vieillissement fondés sur le sexe et le genre, ainsi que l’utilisation des soins de santé chez les personnes atteintes de démence dans des établissements de soins de longue durée. Pendant la pandémie de COVID-19, il a contribué activement aux travaux de recherche sur les facteurs de risque d’éclosion et de décès dans les établissements de soins de longue durée. Ses travaux sont soutenus par le programme de formation en recherche clinique Eliot Phillipson du Département de médecine de l’Université de Toronto et par une bourse d’études supérieures du Canada Vanier. Depuis 2017, il est gériatre pour le Système de santé Sinai à Toronto (Ontario) et se concentre sur les soins de courte durée en gériatrie. Le Dr Stall travaille au service de consultation en médecine gériatrique pour les patients hospitalisés et aux unités d’enseignement clinique en médecine interne de l’Hôpital Mount Sinai.

Recherche primée :

Stall, N. M., H. D. Fischer, K. Fung, et coll. Sex-Specific Differences in End-of-Life Burdensome Interventions and Antibiotic Therapy in Nursing Home Residents With Advanced Dementia (en anglais seulement). JAMA Netw Open. 2019;2(8):e199557. doi:10.1001/jamanetworkopen.2019.9557.

Date de modification :