L’insuline a 100 ans : accélérer les découvertes canadiennes pour lutter contre le diabète
Message des directeurs scientifiques des IRSC coresponsables de l’initiative

En 2021, le Canada célèbrera le 100e anniversaire de la découverte de l’insuline, moment illustre de son histoire. Cette découverte, qui a valu un prix Nobel aux Drs Banting et McLeod, est l’un des exemples les plus éloquents de l’application rapide d’une découverte en recherche fondamentale au profit des patients. Au cours du siècle dernier, notre compréhension du diabète et nos options de traitement se sont considérablement améliorées. Toutefois, il reste encore beaucoup à faire. À l’échelle mondiale, la prévalence du diabète est de 8,8 %Note en bas de page 1 et ce taux devrait augmenter partout dans le monde, surtout en raison du vieillissement de la population et de la hausse du taux d’obésité. Bien que ces facteurs contribuent de façon notable à l’augmentation spectaculaire du diabète de type 2, il a été prouvé qu’il y a aussi une prévalence croissante du diabète de type 1.

Le 10 octobre 2018, l’Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète (INMD) des IRSC a tenu un atelier national, L’insuline a 100 ans! Et maintenant?, afin d’obtenir les commentaires des membres du milieu canadien de la recherche sur le diabète concernant les priorités scientifiques pour l’élaboration d’une initiative transformatrice et porteuse dans le domaine. Les participants ont dégagé un certain nombre de priorités scientifiques ainsi que les forces et les lacunes de la recherche, qui ont été affinées lors de discussions avec des parties prenantes, dont des partenaires internationaux et des organismes de bienfaisance dans le domaine de la santé. La nouvelle initiative, nommée L’insuline a 100 ans : accélérer les découvertes canadiennes pour lutter contre le diabète, ciblera les lacunes en recherche et complètera les investissements actuels dans la recherche sur le diabète, comme le réseau Action diabète Canada de la SRAP. L’initiative mobilisera également les forces du milieu canadien de la recherche et tirera profit des possibilités de collaboration avec les partenaires nationaux et internationaux.

Les investissements répondent au besoin de comprendre les mécanismes complexes sous-jacents du diabète et de ses complications, et d’utiliser ces percées et la technologie pour mettre au point des traitements et des approches préventives plus efficaces. Compte tenu du lourd fardeau du diabète et de ses complications dans les communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis, l’initiative est dotée d’un volet consacré à la recherche communautaire axée sur la résilience et le bien-être pour s’attaquer au diabète dans ces communautés. Ce volet viendra s’ajouter aux autres investissements des IRSC dans ce domaine, comme l’initiative Voies de l’équité en santé pour les Autochtones, l’initiative Sécurité alimentaire et changements climatiques dans le Nord canadien et le programme Environnement réseau pour la recherche sur la santé des Autochtones.

Il va sans dire que de tels objectifs transformateurs ne peuvent être atteints sans la collaboration et le travail en partenariat. Les instituts coresponsables de cette initiative ainsi que les instituts partenaires des IRSC, à savoir l’Institut de l’appareil locomoteur et de l’arthrite, l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies, l’Institut de la santé circulatoire et respiratoire, l’Institut de la santé des femmes et des hommes et l’Institut du vieillissement, tiennent à remercier les organisations partenaires de leur engagement et de leur soutien. À l’approche du 100e anniversaire de la découverte de l’insuline, cette nouvelle initiative de recherche redonne espoir aux Canadiens et aux Canadiennes atteints du diabète, à leurs proches et à leurs soignants.

Dr Norman Rosenblum
Directeur scientifique de l’Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète des IRSC

Dre Charu Kaushic
Directrice scientifique de l’Institut des maladies infectieuses et immunitaires des IRSC

Dre Carrie Bourassa
Directrice scientifique de l’Institut de la santé des Autochtones des IRSC

Dr Christopher McMaster
Directeur scientifique de l’Institut de génétique des IRSC

Date de modification :