Profils des titulaires d’une bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé de 2019

Profil :

Mieux comprendre les trajectoires d’utilisation des soins et services de santé afin d’en optimiser les retombées sur les parcours de santé des patients atteints de maladies neurodégénératives en fin de vie

Nom : Andrée-Anne Poirier
Organisme d’accueil partenaire : Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS)
Lieu (ville, province) : Québec (Québec)
Établissement d’enseignement : Université Laval
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
J’ai complété un doctorat en sciences pharmaceutiques à l’Université Laval portant sur la maladie de Parkinson et je suis actuellement boursière postdoctorale sous la supervision du Dr Denis Roy (INESSS) et de la professeure Annie LeBlanc (Université Laval). Ce stage financé par les IRSC me permettra d’explorer les pratiques cliniques en visant l’amélioration des trajectoires de soins de fin de vie pour les patients atteints de maladies neurodégénératives. Ce projet est directement en lien avec les objectifs de l’INESSS qui visent à améliorer la qualité des soins et services sociaux reçus par les patients en fin de vie et leurs proches en priorisant une meilleure intégration des soins et services de proximité dans la communauté. Ainsi, je participerai à la mise en place de nouvelles idées stimulantes, tout en perfectionnant mes compétences et en renforçant mes capacités et mes connaissances. En plus d’enrichir mes acquis en recherche axée sur le patient et de développer une excellente compréhension des politiques de santé québécoise et canadienne, j’aurai l’opportunité unique d’interagir avec des experts et parties prenantes du domaine de la santé et des services sociaux, ainsi que de partager des connaissances auprès des professionnels et des gestionnaires de ce réseau.

Site web : INESSS
Linkedin : Andrée-Anne Poirier
Twitter : @AAnne_Poirier

Concevoir une plateforme de santé et de génomique sécurisée pour l’amélioration des soins de santé au Canada

Nom : Meghan McGee
Organisme d’accueil partenaire : Deloitte
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université de Toronto
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Meghan a obtenu son doctorat en sciences de la nutrition à l’Université de Toronto, où elle a étudié l’obésité chez les enfants nés prématurément. En tant que titulaire d’une BAISS des IRSC, elle travaillera à l’élaboration de la première plateforme sécurisée en santé et en génomique au Canada – un système d’information qui intégrera les données sur la santé et la génomique pour accélérer la recherche et la découverte, améliorer les traitements et éclairer les politiques de santé. Plus exactement, Meghan travaillera au sein de l’équipe d’IA Omnia chez Deloitte, où elle utilisera de nouvelles techniques d’apprentissage machine et d’IA pour déterminer deux cas d’utilisation (c.-à-d. des prototypes) en oncologie, en maladies rares et en pédiatrie pour la plateforme. Cette plateforme numérique pancanadienne sécurisée transformera l’avenir des soins de santé en s’appuyant sur des technologies de pointe novatrices pour jeter les bases d’un écosystème dynamique d’innovateurs, de chercheurs, de cliniciens et de décideurs, et consacrera le Canada comme un leader mondial en recherche génomique. Ce programme de formation permettra à Meghan de perfectionner ses compétences en leadership, en communication et en technique, tout en profitant de l’expérience stimulante que Deloitte et l’Université de Toronto ont à offrir.

Twitter : @McGeeMeghan
Linkedin : Meghan McGee

Améliorer la qualité des transitions dans les soins entre l’hôpital et le domicile pour les patients représentant des cas complexes

Nom : Daniala Weir
Organisme d’accueil partenaire : Trillium Health Partners
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Institut des politiques, de la gestion et de l’évaluation de la santé, Université de Toronto
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Boursière postdoctorale, je travaillerai avec Trillium Health Partners (THP) et l’Institut des politiques, de la gestion et de l’évaluation de la santé de l’Université de Toronto, sous la supervision de Mme Alison Quigley et du Dr Walter Wodchis. J’ai récemment terminé mon doctorat en épidémiologie à l’Université McGill, sous la supervision de la Dre Robyn Tamblyn au sein du Groupe de recherche en informatique de la santé. Dans le but de relever les principaux défis auxquels fait face THP (soigner des patients représentant des cas complexes dans un système de soins de santé fragmenté) et atteindre l’objectif d’impact (améliorer la sécurité des transitions et du flux des patients) de l’organisme, mon programme de travail vise avant tout à améliorer les soins et la prise en charge des patients hospitalisés durant la transition de l’hôpital au domicile, de manière à limiter le plus possible la réadmission et les visites à l’urgence évitables. J’entreprendrai donc un programme de travail en quatre parties avec THP pour mieux comprendre les aspects de l’expérience hospitalière qui peuvent contribuer à des épisodes indésirables évitables, puis élaborer, appliquer et évaluer une intervention théorique et fondée sur des données probantes qui permet d’améliorer la qualité en relevant ces défis. J’ai hâte d’acquérir une expérience précieuse comme chercheuse au sein d’un important organisme de soins de santé et de parfaire un ensemble élargi de compétences de base enrichies.

Twitter : @danialaw
Google scholar : Daniala Weir
Linkedin : Daniala Weir
Site Web de l’organisation : Daniala Weir [en anglais seulement]

Utiliser les données probantes pour éclairer les politiques de santé : le logement supervisé comme étude de cas

Nom : Heather Finnegan
Organisme d’accueil partenaire : Santé, Aînés et Vie active Manitoba
Lieu (ville, province) : Winnipeg (Manitoba)
Établissement d’enseignement : Université du Manitoba
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
En tant que fournisseuse de soins de santé, j’ai été directement témoin de la façon dont les politiques peuvent à la fois renforcer et entraver la capacité de fournir des soins de première ligne significatifs. J’ai obtenu un doctorat en psychologie clinique du Département de psychologie de l’Université de Windsor en octobre 2015. La promotion de politiques de soins de santé fondées sur des données probantes a été un élément fondamental de ma bourse de recherche postdoctorale (2016 2017) du Gulf Coast Behavioral Health and Resiliency Center à l’Université du Sud de l’Alabama. Mon objectif est de comprendre et d’améliorer les approches fondées sur des données probantes des politiques de santé en lien avec le logement supervisé pour les personnes âgées, avec pour but global de transformer les politiques de santé liées aux soins de santé communautaire pour les personnes toute leur vie durant.

En utilisant le logement supervisé au Manitoba comme étude de cas, je cherche : i) à comprendre comment les cycles de politiques fonctionnent dans un contexte « réel », ii) à explorer comment les données probantes peuvent être utilisées plus efficacement pour garantir que les politiques atteignent les objectifs et iii) à examiner comment d’autres intervenants (p. ex. planificateurs régionaux, clients des services de logement supervisé et familles) peuvent contribuer plus efficacement à l’élaboration des politiques. Je suis enthousiaste à l’idée de traduire les données en activités d’échange de connaissances et de capacités pour renforcer les relations et les compétences des décideurs et des chercheurs. J’espère faciliter l’adoption de stratégies émergentes pour les services de santé communautaires par des politiques de santé fondées sur des données probantes.

Approche collaborative et intégrée des soins de santé mentale pour les enfants et les adolescents dans les communautés de l’Ontario

Nom : Ashley Radomski
Organisme d’accueil partenaire : Centre d’excellence de l’Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents
Lieu (ville, province) : Ottawa (Ontario)
Établissement d’enseignement : Institut de recherche de l’Hôpital pour enfants de l’Est de l’Ontario
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Cette bourse a été l’occasion de passer de l’Université de l’Alberta au Centre d’excellence de l’Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents. Dans le cadre de ma recherche doctorale, j’ai voulu comprendre comment fonctionnent les cyber interventions en santé mentale pour les enfants et les adolescents et comment elles peuvent être améliorées. Mes compétences en matière d’évaluation « au niveau interventionnel » évoluent pour relever les défis « au niveau des systèmes de santé ».

Le dépistage et le traitement précoces des problèmes de santé mentale chez les enfants et les adolescents peuvent améliorer considérablement les résultats de santé. En partenariat avec diverses équipes de soins de santé de l’Ontario, nous concevons et appliquons un nouveau modèle de prestation des services de santé mentale dans les soins de première ligne. Nous améliorons la probabilité que les jeunes ayant des problèmes de santé mentale soient : 1) identifiés par leur médecin de famille ou leur pédiatre, 2) dirigés vers les services appropriés dans leur communauté, et 3) aient accès à des soins de haute qualité grâce à une meilleure communication entre les médecins et les professionnels dans la communauté. En fonction de son succès, ce modèle sera adapté à d’autres collectivités de l’Ontario et du Canada.

Je suis intéressée par la collaboration, l’itération et l’évaluation continue pour optimiser l’utilité et la durabilité des interventions. J’ai hâte d’améliorer le soutien que nous offrons aux fournisseurs de soins dans le continuum de soins – pour que les jeunes et les familles sachent où aller, plus tôt, pour des transitions en douceur.

Tirer profit des données des dossiers médicaux électroniques pour réinventer la prévention du suicide dans les prisons

Nom : Shannon Thompson
Organisme d’accueil partenaire : Service correctionnel Canada
Lieu (ville, province) : Ottawa (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université d’Ottawa
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse doctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis candidate au doctorat à l’école d’épidémiologie et de santé publique de l’Université d’Ottawa. Mes études (B. Sc., Université de Windsor; M. Sc., Université d’Ottawa) et ma formation en recherche en neurosciences m’ont inspirée à étudier la santé mentale dans l’espoir d’améliorer le fonctionnement des systèmes de santé mentale au Canada. La bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé (BAISS) me donne l’occasion de travailler avec l’équipe d’épidémiologie en santé mentale du Service correctionnel Canada (SCC) où mon rôle sera de soutenir la mise en œuvre du Cadre de prévention et d’intervention en matière de suicide. Dans le milieu correctionnel, l’incidence du suicide est environ deux fois plus élevée que celle du grand public. C’est pourquoi le SCC met actuellement en œuvre une nouvelle stratégie de prévention du suicide. Ma bourse me permettra de me pencher sur l’utilisation des dossiers médicaux électroniques (DME) pour mesurer et améliorer la prestation des services dans le but ultime de réduire le taux de mortalité dans les prisons canadiennes. Grâce à ma bourse, j’apprendrai à travailler avec des données sur la santé en temps réel pour améliorer la qualité de la prévention du suicide dans les prisons. Je suis très reconnaissante envers les IRSC, qui m’ont donné cette chance unique de contribuer aux politiques du système de santé au Canada.

Twitter : @shannonthomps28
LinkedIn : Shannon Thompson

Une évaluation axée sur le patient du programme d’amélioration continue du ministère de la Santé de la Saskatchewan

Nom : Jasmin Bhawra
Organisme d’accueil partenaire : Ministère de la Santé de la Saskatchewan
Lieu (ville, province) : Regina (Saskatchewan)
Établissement d’enseignement : Université de Waterloo
Bourse doctorale ou postdoctorale : Doctorat

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis candidate au doctorat à l’École de santé publique et de systèmes de santé de l’Université de Waterloo. Mes recherches portent notamment sur la prévention de maladies chroniques, les politiques en matière de santé et l’application de l’évaluation et des connaissances pour améliorer les résultats en matière de santé.

L’inefficacité du système de soins de santé contribue à la réduction de l’espérance de vie et aux décès prématurés au Canada. Par conséquent, le ministère de la Santé de la Saskatchewan a mis en œuvre un programme d’amélioration continue de l’efficacité du système. Mon projet, dans lequel j’utilise la médecine d’urgence comme modèle, comprend l’élaboration d’un cadre d’évaluation axé sur le patient pour évaluer les répercussions de ce programme d’amélioration continue sur la médecine d’urgence. Cette bourse est l’une des rares collaborations interprovinciales, et le cadre d’évaluation que nous élaborons servira de fondement à l’évaluation continue d’autres aspects du système de santé à l’échelle du Canada.

Cette bourse représente pour moi une occasion inestimable de mettre en pratique ma formation en recherche et en évaluation pour contribuer à la résolution d’un problème de grande envergure dans le système de santé, ainsi que d’établir des liens avec les responsables des politiques pouvant donner lieu à de futurs travaux de recherche appliquée en santé.

LinkedIn : Jasmin Bhawra

Mieux servir les personnes ayant des besoins multiples et complexes en Colombie-Britannique grâce à l’impact sur le système de santé

Nom : Shelley Cook
Organisme d’accueil partenaire : Community Living BC
Lieu (ville, province) : Kelowna/Vancouver (C.-B.)
Établissement d’enseignement : UBC Okanagan
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je possède 20 ans d’expérience en leadership dans le secteur sans but lucratif en Colombie Britannique. J’ai de l’expérience en développement de programmes et de communautés, en défense des droits et en recherche auprès des populations vulnérables et désavantagées.

L’objectif de cette bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé (BAISS) est de mieux comprendre les besoins en matière de santé et de services des personnes admissibles aux services de l'organisme Community Living British Columbia (CLBC), et désignées comme ayant des besoins multiples et complexes, afin de mieux y répondre. Les services existants en Colombie Britannique ne répondent pas adéquatement aux besoins de cette population de personnes handicapées à vie. On sait d’ailleurs peu de choses sur les besoins particuliers de ces personnes en matière de santé. Cette BAISS fait progresser les efforts de recherche de CLBC grâce à ses deux objectifs clés : 1) mieux comprendre les besoins en matière de santé personnes désignées comme ayant des besoins multiples et complexes; 2) déterminer quelles sont les pratiques exemplaires et prometteuses en Colombie-Britannique et en tirer des leçons.

Le projet s’appuie sur la recherche existante et comblera d’importantes lacunes dans les connaissances sur les besoins en matière de santé et de prestation de services des personnes désignées comme ayant des besoins multiples et complexes. Je suis honorée de diriger un projet de recherche aussi pertinent et opportun qui pourrait avoir un impact important sur le système de santé. Grâce à ma participation, j’acquerrai des compétences et des connaissances essentielles qui me permettront de mieux me positionner dans le milieu de la recherche en santé en Colombie Britannique et au Canada.

Twitter : @DrShelleyCook1
LinkedIn : Shelley Cook

Évaluer et orienter les politiques et les mesures prévues dans le système de santé en ce qui concerne la violence entre partenaires intimes

Nom : Alexa Yakubovich
Organisme d’accueil partenaire : Unity Health Toronto
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université de Toronto
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je détiens un doctorat en intervention sociale et évaluation des politiques de l’Université d’Oxford. Financés par une bourse Rhodes et une bourse doctorale des IRSC, mes travaux de recherche antérieurs s’appuyaient sur des méthodes épidémiologiques et des données de cohortes pour mieux comprendre les facteurs de risque et de protection associés à la violence entre partenaires intimes dont les femmes sont victimes et, en particulier, les effets de l’exposition à long terme à une défavorisation du secteur de résidence et à des lacunes structurelles.

La violence entre partenaires intimes (VPI) peut avoir de graves conséquences pour la santé et le bien-être, notamment des blessures, des troubles psychologiques et une instabilité en matière de logement. Les systèmes de santé, en conjonction avec d’autres secteurs stratégiques, sont donc essentiels à l’élaboration de stratégies d’intervention efficaces pour prévenir la VPI et en atténuer les effets. Ma bourse postdoctorale me permettra de travailler avec des partenaires du milieu de la recherche, des politiques et des pratiques, dont Unity Health Toronto, le Centre for Urban Health Solutions et le nouveau Centre for Sexual and Gender Minority Health. Dans le cadre d’un programme de recherche épidémiologique quantitative et de recherches à méthodes mixtes, j’évaluerai les processus et les résultats des initiatives stratégiques intersectorielles et des programmes hospitaliers et communautaires pertinents pour les populations à risque qui sont victimes de VPI, et je continuerai à étudier les déterminants sociaux et structurels de cette violence. Ce travail renforcera mes compétences en recherche et en application des connaissances, ce qui me permettra de recommander des pratiques et des politiques plus efficaces pour lutter contre la VPI et les inégalités connexes en matière de santé au Canada.

Twitter : @AlexaYakubovich

Réaliser l’intégration des systèmes de santé par l’élaboration et la mise en œuvre de politiques

Nom : Yazmin Davila
Organisme d’accueil partenaire : Organisation de normes en santé (ONS)
Lieu (ville, province) : Ottawa (Ontario)
Établissement d’enseignement : Campus de l’UBC Okanagan
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse doctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis une médecin mexicaine et je fais mon doctorat à l’Université de la Colombie-Britannique. Je me spécialise principalement dans la planification, l’analyse et l’évaluation des soins de santé du point de vue de la santé publique à moyenne et à grande échelle. L’objectif de ce projet est de faciliter l’intégration des systèmes de santé par l’application et la mise à jour fréquente des normes de l’Organisation de normes en santé (HSO) concernant les systèmes intégrés axés sur les personnes (SIAP). Mon programme sera axé sur le soutien à l’établissement des normes de SIAP, ainsi que sur la préparation et la publication d’un manuscrit qui orientera l’utilisation et l’application de ces normes auprès de populations précises. Enfin, je contribuerai à l’élaboration de stratégies d’application des connaissances intégrée (ACI) visant à favoriser et à élargir l’adhésion aux normes de SIAP partout au Canada.

Cette bourse me donne la chance de renforcer et de perfectionner certaines compétences pour ma carrière, comme en analyse des politiques de santé, en ACI et en pensée critique. Par ailleurs, l’élaboration de stratégies d’ACI permettra d’améliorer les services offerts aux gens et la prestation de ces services. Il s’agit également d’une bonne occasion d’améliorer la collaboration entre les chercheurs de l’UBC et les décideurs de HSO. Enfin, le projet peut s’appuyer sur des capacités de recherche nationales et internationales, car HSO crée des normes mondiales et des programmes d’évaluation novateurs pour les organismes d’agrément, les gouvernements, les associations et d’autres organismes.

LinkedIn : Yazmin Davila
Twitter : @yazdavila

Comprendre le soutien organisationnel des fournisseurs de soins de santé de première ligne aux prises avec l’épuisement professionnel

Nom : Emily Moore
Organisme d’accueil partenaire : Association des hôpitaux de l’Ontario
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université McGill
Bourse doctorale ou postdoctorale : Doctorat

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis candidate au doctorat en psychologie clinique à l’Université McGill et je réaliserai les travaux de ma bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé en partenariat avec l’Association des hôpitaux de l’Ontario (AHO). Notre programme de travail a pour but de comprendre les structures organisationnelles et les interventions qui existent pour soutenir les fournisseurs de soins de santé de première ligne qui pourraient être aux prises avec l’épuisement professionnel et d’étudier des modèles de soutien visant à prévenir l’épuisement professionnel. Cette collaboration permettra à l’AHO d’atteindre son objectif de devenir un chef de file du dialogue sur les politiques de santé en générant et en diffusant des idées pour améliorer le système de santé. La possibilité de travailler en partenariat avec l’AHO me permettra de développer de précieuses compétences qui m’aideront à atteindre mes objectifs professionnels. Je m’attends à ce que cette bourse enrichisse considérablement ma formation doctorale en me donnant l’occasion de mieux comprendre le système de soins de santé et d’entreprendre des recherches pour l’améliorer. L’exposition au système de soins de santé, notamment à ses politiques, renforcera mon expérience en tant que psychologue en formation. Je crois que le fait d’étudier le système de soins de santé sous divers angles contribuera grandement à me donner les outils nécessaires pour avoir un impact significatif dans l’avenir.

LinkedIn : Emily Moore

Préparer le système de santé canadien à répondre aux besoins des personnes âgées ayant des déficiences visuelles et auditives combinées et de leurs soignants

Nom : Atul Jaiswal
Organisme d’accueil partenaire : Institut Nazareth et Louis-Braille (INLB)
Lieu (ville, province) : Montréal (Québec)
Établissement d’enseignement : Université de Montréal
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis boursier postdoctoral en science de la vision au Laboratoire de recherche Wittich de l’École d’optométrie de l’Université de Montréal (UdeM) et je travaille en collaboration avec l’Institut Nazareth et Louis Braille (INLB). Mon objectif de carrière est de devenir chercheur universitaire afin de faire progresser les connaissances dans le domaine des déficiences visuelles et auditives combinées [appelées double déficience sensorielle (DDS)] et de produire des données probantes pour éclairer la pratique canadienne en soins de santé et en réadaptation. Compte tenu de l’incidence croissante de la DDS chez les Canadiens, je suis ravi d’utiliser la BAISS pour 1) comprendre les défis auxquels font face les personnes âgées atteintes de DDS et leurs soignants lorsqu’ils interagissent avec le système de santé et 2) trouver des façons d’améliorer les soins en répondant aux besoins en formation et en prestation de services des professionnels de la santé qui travaillent avec des personnes âgées atteintes de DDS. Ma thèse de doctorat en sciences de la réadaptation à l’Université Queen’s portait sur les façons d’accroître la participation des personnes atteintes de DDS à la société. Cette BAISS me permettra de mettre à profit mes sept années d’expérience et de formation en ergothérapie, en étude de l’invalidité et en sciences de la réadaptation tout en acquérant de l’expérience dans un organisme du système de santé et un milieu universitaire afin de devenir un nouveau chef de file dans le domaine de la DDS au Canada.

Courriel : atul.jaiswal@umontreal.ca
Twitter : @atuljais111
Site Web : Atul Jaiswal [en anglais seulement]

Analyse de la valeur réelle de la médecine de précision pour le cancer du poumon

Nom : Samia Qureshi
Organisme d’accueil partenaire : Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS)
Lieu (ville, province) : Montréal (Québec)
Établissement d’enseignement : Université McGill
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse doctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis stagiaire au doctorat en épidémiologie à l’Université McGill et je détiens une maîtrise en santé publique. Mon expérience en recherche pharmaceutique, clinique et épidémiologique sur le cancer m’a amenée à m’intéresser à l’étude des politiques et des systèmes de santé qui ont une incidence sur les soins oncologiques au Canada.

L’approbation de traitements ciblés contre le cancer est fondée sur l’efficacité démontrée dans le cadre d’essais cliniques menés sur des échantillons restreints des populations visées. Cependant, les répercussions de ces traitements onéreux pour l’ensemble des personnes atteintes de cancer demeurent inconnues. Pour ma BAISS, j’utiliserai les données administratives de l’unité de cancérologie de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) pour comprendre l’utilisation des traitements ciblés contre le cancer du poumon dans la population québécoise. Je concevrai des méthodes et produirai des données cruciales que l’unité de cancérologie pourra utiliser dans l’accomplissement du mandat que lui a confié le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, soit d’évaluer les innovations en matière de soins oncologiques afin d’améliorer la pratique clinique et l’efficacité de l’utilisation des ressources dans tout le continuum des soins contre le cancer.

En tant que titulaire d’une BAISS, je suis enthousiaste à l’idée de collaborer avec différents professionnels dans un contexte d’échange de connaissances et j’ai particulièrement hâte de profiter cette rare occasion d’apprentissage pratique pour concevoir des processus décisionnels fondés sur des données probantes qui façonneront les soins oncologiques dans notre système de santé.

Courriel : samia.qureshi@mail.mcgill.ca

Détecter les interactions médicamenteuses nocives et intervenir adéquatement

Nom : Araceli Gonzalez Reyes
Organisme d’accueil partenaire : Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS)
Lieu (ville, province) : Montréal (Québec)
Établissement d’enseignement : Université McGill
Bourse doctorale ou postdoctorale : Doctorat

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis candidate au doctorat du département de médecine familiale de l’Université McGill. Ma recherche de thèse porte sur la mesure de la prévalence et de l’impact de certaines combinaisons de médicaments d’ordonnance sur les adultes vivant dans la collectivité qui pourraient entraîner des interactions médicamenteuses potentiellement dangereuses et connues pour causer des réactions indésirables graves. Bien que les médicaments d’ordonnance nous aident à mener une vie plus saine, de nombreux Canadiens subissent chaque année des préjudices liés aux médicaments. Au Québec, l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) vise à évaluer l’utilisation appropriée des médicaments chez les personnes exposées à plusieurs médicaments et aux prises avec plusieurs maladies chroniques. La Bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé me donnera l’occasion de m’associer à l’INESSS pour commencer à mettre au point un système de détection des combinaisons de médicaments qui causent des préjudices chez les patients adultes vivant dans la collectivité. Plus précisément, j’évaluerai l’utilité des données tirées de ma thèse pour les spécialistes de l’INESSS en matière de décisions relatives aux médicaments. Je suis enthousiaste à l’idée de mettre mon travail de thèse au service de l’avancement de la science de l’innocuité des médicaments dans un contexte réel et j’ai hâte d’enrichir mes connaissances sur les processus décisionnels de l’INESSS.

Courriel : araceli.gonzalezreyes@mail.mcgill.ca

Les prisons de la C.-B. et l’urgence des surdoses : comprendre l’impact des politiques sur la continuité des soins

Nom : Kate McLeod
Organisme d’accueil partenaire : Ministère de la Santé mentale et des Dépendances de la Colombie Britannique
Lieu (ville, province) : Vancouver (Colombie-Britannique)
Établissement d’enseignement : Université de la Colombie-Britannique
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse doctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis étudiante au doctorat à l’École de santé publique et de santé des populations. Je m’intéresse à l’impact des politiques et de la gouvernance sur les soins et les résultats en matière de santé des personnes incarcérées. Ma thèse porte sur les effets d’un changement des politiques en Colombie-Britannique, en vertu duquel la responsabilité des soins de santé dans les établissements correctionnels provinciaux a été transférée au ministère de la Santé. Les personnes qui ont fait l’expérience de l’incarcération courent un risque considérablement accru de surdose, surtout dans les premiers jours suivant leur libération. En collaboration avec le ministère de la Santé mentale et des Dépendances de la Colombie-Britannique, et en partenariat avec le Centre for Disease Control (centre de contrôle des maladies) de la Colombie-Britannique, mon but est d’examiner l’impact des politiques sur la continuité des soins en matière de toxicomanie et de dépendance pendant la transition entre la prison et la collectivité, ainsi que sur le recours aux soins de santé après la libération. Il est essentiel de comprendre la continuité des soins et l’accès aux services pour les personnes incarcérées afin d’éclairer l’intervention en cas de surdose et d’améliorer l’accès à des services efficaces en matière de santé mentale et de dépendance. Cette bourse est une occasion incroyable de m’engager dans une recherche significative et collaborative tout en développant des compétences professionnelles et en acquérant une expérience inestimable pour ma future carrière.

Courriel : kemcleod@alumni.ubc.ca

Analyse des pratiques infirmières en gestion des besoins complexes

Nom : Émilie Dufour
Organisme d’accueil partenaire : Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS)
Lieu (ville, province) : Montréal (Québec)
Établissement d’enseignement : Université de Montréal
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse doctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis candidate au doctorat en sciences infirmières à l’Université de Montréal. Mes intérêts de recherche s’orientent vers la mesure et l’amélioration des soins infirmiers de première ligne. L’objectif de mon programme de travail à l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) s’inscrit dans cette visée en ciblant l’optimisation des pratiques infirmières auprès des populations qui présentent des besoins complexes. Des stratégies d’amélioration des pratiques cliniques fondées sur une démarche réflexive collaborative des professionnels sont actuellement implantées en première ligne au Québec. L’accès restreint à des données clinico-administratives qui permettent d’analyser les pratiques et contributions spécifiques du personnel infirmier en limite l’utilisation comme outil réflexif. Ce programme de travail vise à fournir des indicateurs mesurables par l’intermédiaire de banques de données accessibles qui permettront d’élargir la portée des pratiques réflexives par une participation active du personnel infirmier. Ce stage à l’INESSS m’offre l’occasion unique d’effectuer de la recherche en étant plus près d’un niveau décisionnel et ainsi de comprendre les mécanismes qui permettent à la recherche d’avoir un impact sur les pratiques professionnelles et le système de santé.

Twitter : @Emilie_Duf

Améliorer les transitions dans les soins pour les femmes ayant reçu un diagnostic de cancer du sein en Colombie-Britannique

Nom : Leah K. Lambert
Organisme d’accueil partenaire : BC Cancer
Lieu (ville, province) : Vancouver (C.-B.)
Établissement d’enseignement : Université de la Colombie-Britannique
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Infirmière autorisée, j’ai un doctorat en soins infirmiers de l’Université de la Colombie-Britannique, où j’ai étudié l’observance de l’endocrinothérapie d’appoint après un cancer du sein. Au doctorat, j’ai reçu une bourse PORT de l’Initiative stratégique pour la formation en recherche dans le domaine de la santé des IRSC. Stagiaire postdoctorale, je me suis associée à BC Cancer, un chef de file mondial de la recherche, du traitement et des soins qui cherche à combler une lacune majeure du système : les transitions dans les soins. Mon programme de travail vise à améliorer leur efficacité pour les femmes atteintes du cancer du sein, notamment pour le transfert en milieu de soins primaires. Je travaillerai en collaboration avec une équipe interdisciplinaire, à des initiatives factuelles de recherche pour améliorer les soins, la santé des patients et la performance du système. Je souhaite trouver des moyens d’offrir des services de santé efficients et de qualité et de prodiguer d’excellents soins axés sur la personne. Je suis ravie de me joindre à BC Cancer, sous l’égide de la Dre Sally Thorne et de Bernice Budz, vice-présidente de l’expérience des patients et de la pratique interprofessionnelle, pour transformer le système grâce aux données probantes.

Twitter : @leahklam

Mettre à profit les sciences de la mise en œuvre et du comportement pour améliorer la gouvernance des laboratoires

Nom : Nicola McCleary
Organisme d’accueil partenaire : Association des laboratoires régionaux de l’Est de l’Ontario (ALREO)
Lieu (ville, province) : Ottawa (Ontario)
Établissement d’enseignement : Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa (IRHO)
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Boursière postdoctorale au Centre de recherche sur la mise en œuvre et chef adjointe du Psychology and Health Research Group de l’Hôpital d’Ottawa, j’ai obtenu mon doctorat en sciences appliquées de la santé à l’Université d’Aberdeen et effectué un stage à l’Université d’Édimbourg, en Écosse. J’ai de l’expérience en psychologie de la santé, en recherche sur les services de santé, en sciences de la mise en œuvre et en synthèse des données.

L’ALREO est un organisme sans but lucratif appartenant à ses membres qui regroupe 18 laboratoires cliniques homologués de soins de courte durée et effectue annuellement 13 millions de tests pour 16 hôpitaux. Il souhaite encourager les initiatives réduisant le nombre de tests prescrits dont l’utilité est faible ou nulle. J’aiderai l’ALREO en déterminant les facteurs contributifs dans ses hôpitaux et en évaluant leurs initiatives. J’adopterai une approche mixte combinant des entrevues axées sur la théorie du changement de comportement auprès d’intervenants et une analyse quantitative des données de l’ALREO. Je suis ravie de travailler avec les Drs Chris McCudden (ALREO) et Jamie Brehaut (IRHO) à créer une base de données utile pour les interventions visant à améliorer la qualité des soins dans les hôpitaux de l’Est de l’Ontario.

Courriel : nmccleary@ohri.ca
Twitter : @Nicola_McCleary
LinkedIn : Nicola McCleary

Planification des effectifs médicaux visant à favoriser un accès équitable à l’ensemble des fournisseurs de soins de maternité du RLISS de Champlain

Nom : Caroline Chamberland-Rowe
Organisme d’accueil partenaire : Programme régional des soins à la mère et au nouveau-né de Champlain
Lieu (ville, province) : Ottawa (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université d’Ottawa
Bourse doctorale ou postdoctorale : Ph.D.

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Doctorante, j’étudie la gestion des systèmes de santé à l’École de gestion Telfer. Mon programme de recherche est axé sur les politiques, la planification et la gestion des effectifs médicaux en maternité. J’effectue un stage auprès du Programme régional des soins à la mère et au nouveau-né de Champlain (CMNRP), un réseau ayant pour mandat d’offrir son leadership pour la planification et la prestation de soins de maternité coordonnés de qualité axés sur les patients dans les Réseaux locaux d’intégration des services de santé du Sud-Est et de Champlain (RLISS). Selon le CMNRP, la planification des effectifs est essentielle à la planification de la capacité régionale. Mon projet vise à faire participer les patients, les fournisseurs et les responsables des politiques à la planification des effectifs du RLISS de Champlain pour créer des conditions organisationnelles et systémiques favorisant un accès équitable à l’ensemble des fournisseurs de soins de maternité de la région. Il permettra au CMNRP de mieux répartir les effectifs pour combler les besoins et respecter les choix des personnes qui attendent un enfant. Cette bourse de recherche constitue une occasion unique d’utiliser mes compétences en recherche pour relever un défi de taille et d’acquérir les compétences nécessaires pour changer les choses.

Twitter : @chamberlandrowe

Mesures de réduction de la circulation autour des écoles primaires à Calgary

Nom : Tate HubkaRao
Organisme d’accueil partenaire : Ville de Calgary
Lieu (ville, province) : Calgary (Alberta)
Établissement d’enseignement : Université de Calgary
Bourse doctorale ou postdoctorale : Ph.D.

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Étudiant de première année au doctorat en sciences de la santé communautaire spécialisé en épidémiologie à l’Université de Calgary, je m’intéresse aux moyens d’encourager les comportements sains et de prévenir les blessures et les maladies grâce à l’aménagement urbain. Mon projet étudiera les effets de certaines interventions concernant l’environnement bâti sur la circulation autour des écoles primaires afin de réduire le risque de collisions automobiles graves ou mortelles pour les enfants. Comprendre l’influence de différents éléments sur la circulation et les transports scolaires actifs nous permettra d’orienter l’élaboration de réseaux routiers sécuritaires autour des écoles et des espaces publics. Grâce à une collaboration avec la Ville de Calgary, nous pourrons accumuler des connaissances sur les façons d’améliorer la santé de nos villes et renseigner les municipalités sur les ressources nécessaires pour atteindre cet objectif. Je suis impatient de commencer le projet, et je suis enthousiasmé par cette occasion d’améliorer la santé à Calgary et dans d’autres villes canadiennes.

Twitter : @hubkatate

Élaborer une trousse d’engagement des patients pour les initiatives de technologies de l’information en santé

Nom : Nelson Shen
Organisme d’accueil partenaire : Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH)
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université de Toronto
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Étudiant de première année au doctorat en sciences de la santé communautaire spécialisé en épidémiologie à l’Université de Calgary, je m’intéresse aux moyens d’encourager les comportements sains et de prévenir les blessures et les maladies grâce à l’aménagement urbain. Mon projet étudiera les effets de certaines interventions concernant l’environnement bâti sur la circulation autour des écoles primaires afin de réduire le risque de collisions automobiles graves ou mortelles pour les enfants. Comprendre l’influence de différents éléments sur la circulation et les transports scolaires actifs nous permettra d’orienter l’élaboration de réseaux routiers sécuritaires autour des écoles et des espaces publics. Grâce à une collaboration avec la Ville de Calgary, nous pourrons accumuler des connaissances sur les façons d’améliorer la santé de nos villes et renseigner les municipalités sur les ressources nécessaires pour atteindre cet objectif. Je suis impatient de commencer le projet, et je suis enthousiasmé par cette occasion d’améliorer la santé à Calgary et dans d’autres villes canadiennes.

Twitter : @nelshen
LinkedIn: Nelson Shen
ResearchGate: Nelson Shen [en anglais seulement]

Soutenir l’intelligence artificielle au service de la santé des populations

Nom : Stacey Fisher
Organisme d’accueil partenaire : Santé publique Ontario
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université de Toronto
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Dans le cadre de mes études doctorales à l’Université d’Ottawa et à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa, j’ai créé, validé et appliqué un algorithme prédictif conçu pour mesurer les risques de démence parmi la population âgée résidant dans la communauté. L’objectif général de mon stage postdoctoral à Santé publique Ontario et à l’Université de Toronto consiste à soutenir l’application de l’intelligence artificielle (IA) et de l’apprentissage machine (AM) à la santé publique et à en démontrer des exemples. Malgré l’ampleur de la contribution potentielle des technologies de l’IA/AM à l’amélioration de la santé des populations par la prévention des maladies chroniques et la réduction des disparités en santé, ces technologies sont peu appliquées à la santé publique, l’accent étant plutôt mis sur les soins de santé et les décisions cliniques. Je compte élaborer une stratégie en matière d’IA pour Santé publique Ontario; aider les unités de santé publique à développer leurs capacités d’utilisation de l’IA; et concevoir des modèles de prédiction des risques à l’aide des technologies de l’IA/AM, et en démontrer l’utilité pour le travail de santé publique. La Bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé m’offre une occasion excitante de contribuer directement et significativement à l’amélioration de la santé des populations et à la réduction des disparités en santé.

Twitter : @StaceyFisher_
LinkedIn: Stacey Fisher
ResearchGate: Stacey Fisher [en anglais seulement]

Réduire la fragmentation des soins périnataux aux toxicomanes dans l’Est de l’Ontario

Nom : Anna Dion
Organisme d’accueil partenaire : CIET Canada
Lieu (ville, province) : Ottawa (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université McGill
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse doctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Mon travail dans le cadre de ma BAISS est effectué pour CIETcanada, un organisme sans but lucratif qui s’efforce d’intégrer les perspectives communautaires aux processus de planification depuis plus de 30 ans, tant au Canada qu’à l’étranger. Cette collaboration étendra l’éventail d’activités de CIET au Canada par l’adaptation de méthodes conçues dans le cadre de mon travail doctoral afin d’élargir ce qui compte comme expertise et preuves exploitables dans le contexte des soins périnataux aux groupes marginalisés du Canada. Je travaillerai avec CIETcanada à soutenir les femmes enceintes marginalisées et à les aider à obtenir des soins adaptés dans un environnement qui favorise leur sentiment de contrôle et respecte leur dignité et leur réseau social, éléments qui contribuent de façon importante aux résultats périnataux et qui occupent une place centrale dans la programmation de CIET. Je suis reconnaissante de l’occasion que m’offre cette bourse d’acquérir une expérience et une formation essentielles à l’atteinte de mon objectif à long terme qui est de stimuler la participation des populations marginalisées à la conception, à la prestation et à l’évaluation des services de santé et des services sociaux au Canada.

Twitter : @AnnaDion

Éclairer l’innovation dans les hôpitaux canadiens – Une évaluation économique des appareils de stérilisation par rayonnement ultraviolet (SRUV)

Nom : William Hall
Organisme d’accueil partenaire : Autorité sanitaire Fraser
Lieu (ville, province) : Vancouver (Colombie-Britannique)
Établissement d’enseignement : Université de la Colombie-Britannique
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse doctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je m’appelle William Hall et je poursuis des études doctorales en économie de la santé à l’Université de la Colombie Britannique. La recherche à laquelle je travaillerai avec notre organisme partenaire vise à évaluer la rentabilité économique des appareils de stérilisation par rayonnement ultraviolet (SRUV). Ces appareils émettent des rayons ultraviolets pour tuer des pathogènes comme le SARM et la C. difficile qui sont responsables d’infections acquises en milieu hospitalier. En combinant les méthodes de l’économie de la santé avec des données d’essais cliniques et des analyses de séries chronologiques interrompues, nous espérons éclairer les décisions liées au remboursement de cette classe de technologie.

Je m’estime chanceux d’être considéré comme une étoile montante de la recherche en santé au Canada, et je me réjouis déjà de prendre contact avec vous tous à Toronto. D’ici là, ajoutez-moi à votre répertoire Linkedin, et je m’efforcerai de répondre le plus précisément possible à vos éventuelles questions concernant l’économie de la santé.

LinkedIn : William Hall
Site web : William Hall [en anglais seulement]

Transport pour raisons médicales dans l’ouest de l’Arctique : Apprendre des patients et des communautés Gwich’in

Nom : Crystal Milligan
Organisme d’accueil partenaire : Conseil tribal des Gwich’in
Lieu (ville, province) : Inuvik (Territoires du Nord-Ouest)
Établissement d’enseignement : Université de Toronto
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse doctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je poursuis des études doctorales en recherche sur les services de santé à l’Institut des politiques, de la gestion et de l’évaluation de la santé, qui est rattaché à l’École de santé publique Dalla Lana (DLSPH), ainsi qu’une spécialisation en santé autochtone en collaboration avec l’Institut Waakebiness-Bryce pour la santé autochtone, aussi rattaché à la DLSPH. Après une décennie à concevoir et à mettre en œuvre des stratégies et des systèmes en matière de santé dans des pays à faible revenu/revenu intermédiaire et dans le Nord canadien, j’ai entrepris d’étudier avec mes partenaires de recherche comment le savoir et les systèmes de connaissances autochtones contribuaient à l’apprentissage des organismes de santé. Pendant ma bourse, je collaborerai avec le Conseil tribal des Gwich’in (CTG) dans les T. N. O. au mariage des connaissances et des expériences autochtones avec la recherche moderne pour ainsi créer de nouvelles données probantes pouvant guider l’élaboration de politiques et de programmes culturellement sécurisants et centrés sur le patient. Plus précisément, nous travaillerons à comprendre les lacunes, les succès et les défis associés au transport pour raisons médicales – un fardeau inévitable pour les habitants de l’Arctique – et nous déterminerons les mesures à prendre en priorité par le CTG pour soutenir les patients dans leur transport vers les services de santé. Je suis ravie d’avoir cette occasion d’expérimenter la vie et les services de santé dans un milieu arctique, et j’écouterai attentivement mes partenaires Gwich’in pour contribuer à déterminer ce que les organismes de santé doivent apprendre pour s’améliorer.

Twitter : @learning4health
LinkedIn : Crystal Milligan

Évaluation d’une stratégie pour optimiser la mise en œuvre d’interventions dans le cadre de la campagne Choisir avec soin

Nom : Gillian Parker Elliott
Organisme d’accueil partenaire : Hôpital général de North York
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université de Toronto
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse doctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je poursuis des études doctorales à l’Institut des politiques, de la gestion et de l’évaluation de la santé à l’Université de Toronto, et je suis détentrice d’une maîtrise de l’Université York. Ma recherche est axée sur les processus de mise en œuvre et sur l’impact du soutien à la mise en œuvre et de la fidélité aux processus sur les résultats cliniques. En partenariat avec l’Hôpital général de North York et sous la supervision de la Dre Monika Kastner, j’évaluerai une stratégie visant à optimiser la mise en œuvre d’interventions dans le cadre de la campagne Choisir avec soin dans des hôpitaux communautaires et des équipes de médecine familiale en Ontario. À titre d’hôpital universitaire de premier plan résolu à favoriser une culture d’innovation dans les soins de santé, l’Hôpital général de North York m’offrira un milieu constructif et influent où j’aurai la latitude voulue pour innover et contribuer à transformer la prestation des soins de santé. En tant que titulaire d’une bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé, j’aurai l’occasion d’appliquer mes compétences en recherche et en analyse et de continuer mon développement professionnel dans le milieu de la santé pour contribuer au progrès de cette initiative novatrice et soutenir ce changement crucial dans les soins de santé.

Courriel : gillian.elliott@mail.utoronto.ca

Améliorer la planification des soins collaboratifs pour les personnes âgées qui reçoivent des soins à domicile

Nom : Melissa Northwood
Organisme d’accueil partenaire : SE Health
Lieu (ville, province) : Markham (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université de Waterloo
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
L’objectif d’impact que je tenterai d’atteindre, de concert avec le Centre de recherche Saint Elizabeth (SE), sera d’élaborer, d’amplifier et de répandre au sein de l’organisme SE Health et ses partenaires du système de soins de santé un modèle d’évaluation et de planification des soins pour les personnes âgées et leurs soignants. Ce modèle fait appel aux outils et aux résultats interRAI pour cerner les objectifs des clients et des soignants, fournir et coordonner les soins, et surveiller les progrès accomplis et la qualité des soins. Un cadre participatif de mise en pratique de la recherche sera utilisé en vue de concevoir conjointement et d’évaluer ce modèle avec les clients et leurs soignants ainsi qu’avec des équipes interprofessionnelles, qui incluront des médecins de première ligne. Ce projet devrait procurer aux clients et aux soignants une meilleure expérience de planification des soins qui correspond mieux aux principes des soins axés sur la personne et la famille. En outre, le projet est susceptible d’améliorer les expériences vécues par le personnel des soins à domicile en favorisant la collaboration interprofessionnelle, en créant des liens plus satisfaisants avec les clients, ainsi qu’en renforçant ses compétences en matière d’évaluation et de planification des soins. Sur le plan organisationnel, les résultats du projet aideront à déterminer les besoins futurs relativement aux ressources humaines en santé et aux technologies de soutien. Je suis ravie d’avoir reçu cette bourse, car je crois que ce projet contribuera à la réalisation d’un système de santé apprenant en offrant des solutions novatrices visant à assurer l’efficience et l’efficacité de la prestation de soins de santé et de soins sociaux, en cette époque marquée par une restructuration majeure du système de soins de santé en Ontario.

Twitter : @northwoodRN
Site web : SE Research Centre [en anglais seulement]

Prédire les arrêts cardiaques à l’unité de soins intensifs pédiatriques grâce à l’apprentissage machine

Nom : Sana Tonekaboni
Organisme d’accueil partenaire : Hôpital pour enfants de Toronto
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université de Toronto
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse doctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis étudiante au doctorat au Département d’informatique de l’Université de Toronto. Mes recherches portent sur l’apprentissage machine; plus précisément, j’examine la façon dont on peut mettre à profit l’apprentissage machine pour s’attaquer à des problèmes dans le domaine des soins de santé. Pour ce projet, je m’efforce de prédire les arrêts cardiaques chez les patients hospitalisés à l’unité de soins intensifs pédiatriques, grâce à la prise de signes vitaux au chevet des patients. Cette bourse me donne l’occasion de travailler en étroite collaboration avec des experts cliniques, de comprendre les défis auxquels ils doivent faire face tous les jours, et d’exercer une influence positive en concevant des solutions pratiques sous la forme d’outils d’aide pour cliniciens. Le fait de prédire les arrêts cardiaques permet d’émettre un avertissement et d’intervenir au bon moment, et en définitive, de sauver la vie de nombreux enfants. Grâce à l’apprentissage machine, nous pouvons tirer parti de la grande quantité de mesures physiologiques qui sont prises et définir les signes d’un arrêt cardiaque à partir de ces signaux. Je suis ravie de faire partie de ce programme, puisqu’il s’agit pour moi d’une occasion non seulement d’appliquer mes connaissances pour résoudre de vrais problèmes relatifs aux soins de santé, mais aussi d’apprendre ce qu’il faut faire pour mettre ces solutions en œuvre dans la pratique et en voir l’impact.

LinkedIn : Sana Tonekaboni

Intégrer la géographie pour évaluer les inégalités en santé dans les zones urbaines, rurales et éloignées du Canada

Nom : Lauren Jewett
Organisme d’accueil partenaire : Institut canadien d’information sur la santé (ICIS)
Lieu (ville, province) : Ottawa (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université de Toronto, Département de géographie et de planification
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse doctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis une géographe de la santé qui a à cœur la réduction des iniquités en santé dans les zones urbaines, rurales et éloignées du Canada. Mon programme de recherche interdisciplinaire étudie le recours à des méthodes statistiques pour cerner et évaluer les disparités géodémographiques qui existent en matière de cheminement clinique à la suite d’événements de santé graves et urgents. En outre, ma recherche comprend la conception d’outils et de ressources visant à intégrer la théorie et les méthodes relatives à la géographie de la santé dans la recherche sur les services de santé. Je suis stagiaire doctorale au Département de géographie et de planification de l’Université de Toronto. Je détiens un B.Sc. (Université McMaster) et une maîtrise en systèmes d’information géographique (Université de Calgary).

En tant que boursière au sein de l’Initiative sur la santé de la population canadienne de l’ICIS, j’utiliserai des méthodes statistiques géodémographiques pour évaluer les inégalités ayant trait au recours aux soins de santé dans des collectivités urbaines, rurales et éloignées. Ce travail vise à caractériser et à comparer à quel point ces résultats de santé peuvent varier selon les différentes régions et échelles agrégées, en particulier dans les collectivités rurales et éloignées. Les conclusions de ma recherche contribueront à produire des données applicables pouvant servir à concevoir des interventions localement adaptées visant à réduire les inégalités dans les soins de santé. Les méthodes élaborées pourraient être incluses dans un cadre méthodologique portant sur une analyse géospatiale future des inégalités en santé.

Twitter : @LaurJewett
Site web : Lauren Jewett [en anglais seulement]

Améliorer le cadre canadien d’approbation des médicaments : évaluation de l’efficacité, de l’innocuité et de l’incertitude économique associées aux nouveaux médicaments contre le cancer grâce à des données en contexte réel

Nom : Narhari Timilshina
Organisme d’accueil partenaire : Action Cancer Ontario (ACO)
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université de Toronto
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse doctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je fais actuellement un doctorat en recherche sur les services de santé à l’Université de Toronto. Je compte plus de 10 années d’expérience en recherche sur les services de santé et en recherche clinique dans le domaine de l’oncologie. Ma thèse de doctorat portait sur l’établissement d’indicateurs de qualité, sur la qualité des soins et sur les résultats à long terme chez des patients qui sont sous surveillance active pour un cancer de la prostate à faible risque, grâce à de vastes bases de données administratives.

Je suis ravi de travailler de concert avec Action Cancer Ontario (ACO) pour ma bourse doctorale d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé. L’objectif de mon projet de recherche visé par cette bourse est d’améliorer le cadre d’approbation des médicaments et d’aider la pratique clinique en tenant compte des données en contexte réel dans le processus de réglementation et d’approbation des médicaments. Mon projet appuiera l’élaboration d’un cadre fondé sur des données concrètes en évaluant un médicament contre le cancer au moyen de données en contexte réel. Le projet permettra d’informer les responsables de politiques sur l’impact en situation réelle d’un médicament financé contre le cancer.

Cette bourse sera pour moi une occasion unique de mieux comprendre le processus de réglementation et d’approbation des médicaments au Canada.

Twitter : @NarhariT
LinkedIn : Narhari Timilshina
ResearchGate : Narhari Timilshina [en anglais seulement]
Courriel : Narhari.Timilshina@mail.utoronto.ca

Investissement judicieux : utilisation de la modélisation économique pour optimiser les stratégies de santé publique afin de réduire les méfaits de l’alcool, du tabac et du cannabis et de maximiser les bienfaits en Colombie-Britannique

Nom : Magda Aguiar
Organisme d’accueil partenaire : Ministère de la Santé de la Colombie-Britannique
Lieu (ville, province) : Victoria (Colombie-Britannique)
Établissement d’enseignement : Université de la Colombie-Britannique
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
J’ai reçu une formation en santé publique (M.Sc.) et en économie de la santé (Ph.D.) à l’Université de Birmingham, au Royaume-Uni. Mon travail portait sur des questions relatives à l’allocation de ressources en santé publique dans les domaines de la carence en vitamine D et de l’obésité infantile.

En tant que titulaire d’une bourse postdoctorale d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé, je travaillerai de concert avec la Direction des politiques et de la prévention relatives aux drogues licites et au jeu pathologique du ministère de la Santé de la Colombie-Britannique. Mon travail aidera à mieux comprendre les conséquences économiques de l’usage de substances psychoactives et la façon dont les programmes de santé publique peuvent réduire les coûts et les méfaits qui y sont associés. J’évaluerai : I) l’abandon du tabagisme; II) le dépistage systématique de la consommation d’alcool dans une unité de soins de première ligne; et III) le recours au traitement axé sur les drogues psychédéliques pour lutter contre les dépendances. Ces évaluations serviront de base à une prise de décision fondée sur des données probantes et informeront les responsables de politiques de l’impact plus vaste de ces interventions. En outre, cette bourse sera marquante pour un futur programme de recherche sur l’économie de la santé et la consommation de drogues licites – une approche systémique des évaluations économiques en santé publique concernant l’ensemble des drogues.

Je suis ravie d’avoir cette occasion de me renseigner de l’intérieur sur les systèmes de santé, et de maximiser l’impact de mes recherches en m’employant à résoudre les difficultés en matière de politiques qui représentent des priorités absolues pour le ministère de la Santé.

Courriel : magda.aguiar@ubc.ca
Twitter : @magdaaguiar

Quoi regrouper ensuite? Argumentaire en faveur de soins regroupés

Nom : Jeremiah Hwee
Organisme d’accueil partenaire : Trillium Health Partners
Lieu (ville, province) : Mississauga (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université de Toronto
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Jeremiah Hwee a obtenu son doctorat en épidémiologie à l’Université de Toronto et a fait ses études postdoctorales à l’Institute for Better Health de Partenaires santé Trillium et à l’Institut des politiques, de la gestion et de l’évaluation de la santé de l’Université de Toronto. Il travaillera sous la supervision de Stephanie Joyce, vice présidente à l’Intégration des services de soins aux patients et des services de santé, et du Dr Walter Wodchis, professeur à l’Institut des politiques, de la gestion et de l’évaluation de la santé. Il est possible de regrouper davantage de soins, mais on ne sait pas très bien ce qui devrait être regroupé par la suite. Les soins groupés sont un nouveau modèle de prestation de services et de financement qui définit un panier de services pour un problème de santé ciblé et prévoit un paiement unique pour ces services – pour plusieurs fournisseurs et dans plusieurs établissements –, avec des résultats expressément liés à ce panier. L’objectif global du projet est de déterminer quel modèle de soins groupés est le plus prometteur. Les résultats du projet éclaireront la conception de modèles de soins groupés et la sélection du domaine clinique offrant le plus de possibilités pour la prochaine mise en œuvre de ces soins. Le Dr Hwee est enthousiasmé par le programme de travail, les possibilités d’apprentissage pratique et l’expérience de travail avec différents intervenants.

ResearchGate : Jeremiah Hwee [en anglais seulement]
Linkedin : Jeremiah Hwee

Mise en œuvre et évaluation de la priorité « Poids santé » de la ville de Hamilton

Nom : Hilary A. T. Caldwell
Organisme d’accueil partenaire : Services de santé publique de la ville de Hamilton
Lieu (ville, province) : Hamilton (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université McMaster
Bourse doctorale ou postdoctorale : Ph. D.

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
J’en suis à ma quatrième année de doctorat au Département de kinésiologie et je mène ma recherche dans le cadre du Programme de santé infantile et de médecine de l’exercice à l’Université McMaster. Je termine mon stage de recherche au sein de l’équipe Environnements bâtis sains aux Services de santé publique de la ville de Hamilton, dont les principaux champs d’action actuels sont : poids santé, équité en santé, et santé mentale et toxicomanies. L’objectif de ma bourse consiste à appuyer l’élaboration, l’exécution et l’évaluation du plan de mise en œuvre de la priorité « poids santé ». La stratégie pour cette priorité sera axée sur des interventions au niveau du système qui ciblent les environnements qui favorisent des comportements sains, et un vaste pan de mon portefeuille est l’initiative Hamilton’s Active & Sustainable School Travel. Ma recherche antérieure a consisté en des études en laboratoire et dans la communauté sur l’activité physique, la condition physique et les connaissances des enfants à ce sujet. Je serai heureuse d’appliquer mes compétences en recherche et en évaluation à de nouveaux projets aux Services de santé publique et d’apprendre au contact de mon superviseur et de mes collègues du système de santé. J’espère acquérir les habiletés, les connaissances et les compétences qui me prépareront à une carrière fructueuse en promotion de la santé et en santé publique.

Courriel : caldweha@mcmaster.ca
Twitter : @CaldwellHilary
Site web du laboratoire : Hilary A.T. Caldwell [en anglais seulement]

Optimiser l’engagement des LGBTQI2S en matière de soins en établissement et de soins palliatifs

Nom : Robert Savage (Beringer)
Organisme d’accueil partenaire : Victoria Hospice
Lieu (ville, province) : Victoria (Colombie-Britannique)
Établissement d’enseignement : Université de Victoria
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je travaille comme gérontologue et chercheur depuis 10 ans. En 2019, j’ai terminé ma thèse de doctorat sur l’expérience des hommes gais âgés vivant en région non métropolitaine en Colombie Britannique. En parallèle, comme titulaire d’une bourse Design Jam (2018) de l’Institut de la santé des femmes et des hommes des IRSC, j’ai créé un site Web et un programme que j’ai appelés « Le projet Dignité LGBTQI2S », qui vise à s’attaquer aux défis auxquels font face les LGBTQI2S âgés lorsqu’ils intègrent un établissement de soins de longue durée. Depuis 2017, je fais aussi partie du PHQ (personnel hautement qualifié) de l’équipe Accès diversité d’iCAN ACP, qui explore les obstacles à la planification préalable des soins chez les populations LGBTQI2S, chinoise et sud asiatique. Au cours des deux années de ma bourse postdoctorale d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé (ISS), je poursuivrai mon travail auprès de la communauté LGBTQI2S en évaluant et en optimisant l’engagement des LGBTQI2S en matière de soins en établissement et de soins palliatifs dans la région sanitaire de l’île de la Colombie Britannique. Une approche de recherche-action participative dans le projet réalisé avec ma bourse me permettra d’acquérir une expérience précieuse en recherche communautaire appliquée, ce qui cadre avec mes objectifs de carrière à long terme. Je suis ravi d’être titulaire d’une bourse postdoctorale d’apprentissage en matière d’ISS parce que j’ai toujours eu un intérêt marqué pour la recherche communautaire.

Sites web : The LGBT End-of-Life Conversations [en anglais seulement], The LGBTQI2S Dignity Project [en anglais seulement]

Recourir à l’apprentissage machine basé sur les notes cliniques pour mieux comprendre les clients en dépression et éclairer les décisions concernant leurs soins

Nom : Marta Maslej
Organisme d’accueil partenaire : Centre de toxicomanie et de santé mentale
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université de Toronto
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
J’ai obtenu mon doctorat en psychologie, neurosciences et sciences du comportement à l’Université McMaster. Mon travail de doctorat a consisté à utiliser diverses méthodologies pour étudier les symptômes émotionnels et cognitifs de la dépression, ainsi que les effets à long terme des antidépresseurs. Dans le cadre de ma bourse postdoctorale actuelle, j’ai contribué à des projets où l’apprentissage machine était utilisé pour repérer la dépression et le risque de suicide sur la base des publications dans les médias sociaux. Cela a renforcé mon intérêt pour la façon dont l’IA pourrait être utilisée pour améliorer notre compréhension de la dépression et de son traitement.

J’ai hâte de poursuivre ma formation en recherche clinique et mon développement professionnel avec ma bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé. Dans mon projet, je me concentre sur une source précieuse (mais souvent sous utilisée) de données dans les dossiers médicaux : les notes cliniques. Afin de contribuer à l’effort visant à ce que les clients reçoivent les soins appropriés de mon organisme partenaire d’accueil, j’examinerai si l’information contenue dans ces notes est utile pour prédire les réponses aux traitements de la dépression. Je me pencherai aussi sur les biais potentiels dans les prédictions en ce qui a trait aux caractéristiques démographiques des clients et au style de rédaction des psychiatres. Mes conclusions pourraient guider l’élaboration d’outils susceptibles d’aider à la prise de décisions cliniques et permettre d’améliorer la représentation des clients, tout en encourageant l’utilisation éthique de l’IA.

Courriel : Marta.Maslej@camh.ca

Fournir une base de données probantes rigoureuse pour éclairer une politique de soins de santé intégrés

Nom : Sophie Hogeveen
Organisme d’accueil partenaire : Women’s College Hospital Institute for Health System Solutions and Virtual Care
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université McMaster
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis titulaire d’un doctorat de l’École de santé publique et des systèmes de santé de l’Université de Waterloo. Ma recherche porte globalement sur la prestation des services de santé par l’étude de systèmes d’aide à la décision et de processus de soins novateurs qui utilisent les ressources du système de santé de façon durable et équitable. Mon travail de doctorat a consisté à étudier les modes caractéristiques d’utilisation des services communautaires spécialisés en gériatrie par les clients âgés des soins à domicile vivant dans la communauté au moyen d’une évaluation secondaire de la santé et des données administratives. J’ai l’intention de me servir de ce travail pour étudier ensuite des modèles de soins permettant de mieux intégrer les soins à domicile et communautaires aux services de médecin dans la collectivité. En partenariat avec l’institut Health System Solutions and Virtual Care (WIHV) de l’Hôpital Women’s College, je travaillerai à un projet d’innovation communautaire, financé par le Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) Toronto Centre, sur l’utilisation des données du système de santé pour évaluer les soins intégrés. La bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé représente une formidable occasion pour moi d’explorer l’impact du système de soins de santé changeant sur la santé des communautés à Toronto et de contribuer à l’acquisition de données probantes qui éclaireront les initiatives et les politiques futures.

Courriel : sophie.hogeveen@wchospital.ca

Aider les intervenants du système de santé à soutenir l’efficacité des innovations

Nom : Celia Laur
Organisme d’accueil partenaire : Women’s College Hospital Institute for Health System Solutions and Virtual Care (WIHV)
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université de Toronto
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis une scientifique spécialiste de la mise en œuvre qui travaille dans diverses disciplines et différents milieux pour comprendre de quelle façon des interventions efficaces peuvent être maintenues, étendues et adoptées à plus grande échelle. Mon doctorat à l’Université de Waterloo a porté sur la compréhension des perspectives des professionnels de la santé sur la mise en œuvre, le maintien et la diffusion d’activités de soins en nutrition dans des hôpitaux partout au Canada.

Pour cette bourse postdoctorale, je suis supervisée par le Dr Sacha Bhatia, directeur de System Solutions and Virtual Care (WIHV), et le Dr Noah Ivers, titulaire d’une chaire de recherche du Canada sur la mise en œuvre des pratiques fondées sur des preuves. Mon projet consistera, par une approche d’application intégrée des connaissances, à relier la recherche et l’innovation en matière de système de santé pour appuyer l’objectif d’impact durable de WIHV. Je créerai une trousse d'outils pour aider WIHV à soutenir ses partenaires dans l’apport de changements durables devant améliorer la qualité des soins et les résultats de santé. Je cherche également à comprendre si et comment la durabilité est prise en compte par les intervenants du système de santé et les chercheurs qui ont mis en œuvre des interventions susceptibles d’avoir un impact à grande échelle.

Je suis très heureuse d’avoir la possibilité de me concentrer sur mon intérêt pour le développement durable tout en m’engageant avec les partenaires de WIHV qui mettent en œuvre des initiatives de gestion du changement à grande échelle. J’espère que ces relations me permettront d’élargir mon réseau tout en renforçant la capacité de WIHV de comprendre les moteurs de la durabilité dans le monde réel et de promouvoir la planification de la durabilité dans les projets auxquels l’Institut participe.

Twitter : @Celia_Laur
LinkedIn: Celia Laur

Comment la santé publique peut elle utiliser l’IA pour lutter contre la désinformation au sujet des vaccins?

Nom : Melodie (Yunju) Song
Organisme d’accueil partenaire : Agence ontarienne de protection et de promotion de la santé (AOPPS)
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université Ryerson, School of Occupation and Public Health
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
J’ai obtenu mon doctorat en politique de la santé du Department of Health Research Methods, Evidence, and Impact (HEI) de l’Université McMaster. J’ai fait mon baccalauréat en sciences infirmières et ma maîtrise en politique et gestion de la santé publique à l’Université nationale de Taiwan, et obtenu des certificats d’études supérieures en santé mondiale et en prévention des ITS et du VIH à l’Université de Washington. En tant que boursier de recherche postdoctorale au Laboratoire des médias sociaux de l’Université Ryerson, je me suis intéressé à l’utilisation de l’analyse en réseau et de l’analyse linguistique pour explorer la réticence face aux vaccins sur YouTube. Rompu aux méthodes mixtes, je m’intéresse beaucoup à l’opinion publique sur la mise en œuvre des politiques de santé, à la désinformation sur les vaccins, ainsi qu’à la propagation de cette désinformation dans les médias sociaux et à ses effets sur le sentiment public à l’égard des vaccins. À Santé publique Ontario (SPO), mon but est de travailler avec le secteur Recherche appliquée et évaluation en matière d’immunisation pour préparer, sur la base d’entrevues approfondies avec les responsables des politiques et les décideurs en immunisation, un rapport sur la manière dont l’IA peut être utilisée pour accroître la confiance du public vis à vis des vaccins. La bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé offre une occasion unique de travailler avec des épidémiologies et des spécialistes des communications en santé publique pour recourir à l’apprentissage machine et au traitement en langage naturel afin de relayer, en temps opportun, de l’information sur les vaccins dans les médias sociaux à l’intention des populations susceptibles de présenter des réticences à l’égard des vaccins.

Twitter : @MelodieYJSong
Site web : Melodie (Yunju) Song [en anglais seulement]

Optimiser les soins de première ligne interprofessionnels

Nom : Mark Embrett
Organisme d’accueil partenaire : Autorité sanitaire de la Nouvelle-Écosse
Lieu (ville, province) : Halifax (Nouvelle-Écosse)
Établissement d’enseignement : Université Dalhousie
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
J’ai fait mes études de doctorat en politique de la santé à l’Université McMaster, et je m’intéresse à la prise de décision éclairée pour améliorer l’efficacité du système de santé et l’équité en santé. Mon travail comme boursier postdoctoral porte sur l’impact de la collaboration interprofessionnelle en soins de première ligne sur le système de santé et l’évaluation des moyens d’optimiser la mise sur pied et l’efficacité des équipes. Je travaillerai sous la direction d’éminents professionnels et chercheurs de l’ASNS et de Dalhousie, ce qui me permettra d’avoir accès à l’action interprofessionnelle en tant que telle. Je suis très enthousiaste à l’idée de contribuer à la réforme du système de santé de ma province d’origine et, ce faisant, d’établir d’excellentes relations.

Twitter : @markembrett

Renforcer la capacité de surveillance et d’élaboration des politiques : évaluation de l’incidence de la qualité de l’air sur la santé dans le nord de la Colombie Britannique

Nom : Lisa Ronald
Organisme d’accueil partenaire : Autorité sanitaire du Nord
Lieu (ville, province) : Prince George (Colombie-Britannique)
Établissement d’enseignement : Université Simon Fraser
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Avant mon entrée en fonction à l’Université Simon Fraser comme boursière postdoctorale, j’ai obtenu un doctorat en épidémiologie à l’Université McGill, une maîtrise en biologie à l’École de médecine tropicale de Liverpool et une maîtrise en épidémiologie à l’Université de la Colombie Britannique. Je fais mon stage de recherche à l’Autorité de la santé du Nord, une des cinq autorités régionales de la santé en Colombie Britannique, qui assure la plupart des services de santé publique et de santé dans la partie nord de la province. L'expansion des projets d’extraction des ressources et des saisons d’incendies de forêt records dans le nord de la C. B. a suscité des inquiétudes quant aux effets potentiels sur la santé de l’augmentation des émissions industrielles et de la fumée des incendies de forêt. Les objectifs de ma bourse sont entre autres de déterminer des indicateurs pertinents et des mesures de référence de la qualité de l’air et des résultats de santé qui peuvent être utilisés pour créer des outils de surveillance prospective de la santé publique par l’Autorité de la santé du Nord et d’autres partenaires régionaux. Ma bourse cadre avec la priorité stratégique de l'Autorité de la santé du Nord qui est d’assurer le bien-être des gens dans des collectivités en santé, en faisant la promotion d’environnements sains et en aidant à renforcer les capacités régionales d’évaluation et de surveillance en matière de salubrité de l’environnement. J’ai bon espoir que cette bourse me permettra d’acquérir une meilleure compréhension des problèmes auxquels font face les collectivités rurales et éloignées du Nord, notamment pour ce qui est des répercussions sur la santé des grands projets d’extraction des ressources, et d’apprendre par expérience directe de quelle façon les décideurs régionaux et locaux en santé publique élaborent et appliquent les politiques.

Courriel : Lisa.Ronald@northernhealth.ca
LinkedIn : Lisa Ronald

Améliorer la surveillance et l’évaluation de la santé de la population par l’analytique textuelle appliquée aux données cliniques

Nom : Hyeju Jang
Organisme d’accueil partenaire : BC Centre for Disease Control (BCCDC)
Lieu (ville, province) : Vancouver (Colombie-Britannique)
Établissement d’enseignement : Université de la Colombie-Britannique
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis boursière postdoctorale au Département d’informatique de l’Université de la Colombie Britannique et au BC Centre for Disease Control. J’ai fait mes études de doctorat à l’École d’informatique de l’Université Carnegie Mellon. Ma recherche postdoctorale a porté sur la modélisation computationnelle de la métaphore dans le traitement en langage naturel (TLN). Ma bourse me permettra d’appliquer mon expertise et mes compétences en TLN et en apprentissage machine à la surveillance et à l’évaluation de la santé des populations, ce qui profitera à la conception des services de santé. Cette bourse me procure une précieuse occasion de mieux comprendre les données cliniques dans le monde réel et de collaborer avec des experts du domaine.

Site web : Hyeju Jang [en anglais seulement]

Évaluation de la réponse à la crise des opioïdes en Colombie-Britannique : de la recherche à la pratique

Nom : Elena Argento
Organisme d’accueil partenaire : Vancouver Coastal Health
Lieu (ville, province) : Vancouver (Colombie-Britannique)
Établissement d’enseignement : Université de la Colombie-Britannique
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je détiens une bourse postdoctorale pour travailler à Vancouver Coastal Health, en partenariat avec le Centre on Substance Use de la Colombie-Britannique. Mon objectif global est d’améliorer le traitement et la prise en charge des toxicomanes de la province et d’ailleurs par l’intégration de la recherche dans les politiques et programmes. Mon programme a plus précisément comme objectif d’évaluer la réponse à la crise des opioïdes par des méthodes interdisciplinaires dans le but de concevoir et d’intégrer le traitement et la prise en charge en toxicomanie. J’utiliserai des réseaux et des sources de données couplées pour évaluer les effets et l’efficacité des interventions cliniques « spontanées » et nouvelles contre les surdoses et le risque de surdose. Mes travaux serviront également à relever les lacunes dans les soins et contribueront à l’application des connaissances intégrée. La BAISS représente une occasion unique et tout indiquée de se pencher sur une crise de santé publique urgente et de modifier concrètement les politiques et les pratiques.

Courriel : elena.argento@cgshe.ubc.ca
ResearchGate : Elena Argento [en anglais seulement]

Évaluation et amélioration des interventions de promotion de saines habitudes de vie, de la qualité technique des soins et de la trajectoire de soins du diabète dans les soins et services de proximité dans un cadre de système de santé apprenant

Nom : Houssein Madar
Organisme d’accueil partenaire : Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS), Groupe de recherche interdisciplinaire en informatique de la santé (GRIIS)
Lieu (ville, province) : Montréal (Québec)
Établissement d’enseignement : Département de gestion, d’évaluation et de politique de santé, École de santé publique, Université de Montréal
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Clinicien (endocrinologue), dans mon stage postdoctoral, je vais travailler sur le programme de Collectif pour les meilleures pratiques et l’amélioration des soins et services de proximité (CoMPAS+) de l’INESSS qui met en œuvre des ateliers de pratiques réflexives (APRs). Les APRs de CoMPAS+ permettent de planifier des interventions pour améliorer l’état de santé de la population en renforçant l’état des pratiques au regard des standards et des normes de bonnes pratiques en faisant participer les équipes de première ligne à la mise en œuvre des plans d’actions. Mon stage au sein de l’INESSS grâce à la bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé vise à évaluer les saines habitudes de vie (SHV) et la trajectoire de soins en lien avec les soins du diabète en utilisant les données clinico-administratives de l’INESSS et celles des dossiers médicaux électroniques (DMÉ) provenant d’un système de santé apprenant (PARS3). Les indicateurs évalués seront utiles pour les APRs de CoMPAS+. De plus, l’exploitation des mégadonnées est une approche novatrice qui pourra mener à des avancées sur les connaissances de même qu’à une meilleure orientation des pratiques de promotion des SHV pour la population croissante de nos concitoyens qui souffrent de MCCM.

Site web : Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS)

Échanger. Apprendre. Optimiser. Diffuser les connaissances sur les services de réadaptation aux blessés médullaires et les systèmes de santé en Ontario

Nom : Matheus J. Wiest
Organisme d’accueil partenaire : Fondation ontarienne de neurotraumatologie
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Réseau universitaire de santé
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis boursier postdoctoral de troisième année au sein de KITE, qui fait partie de l’Institut de réadaptation de Toronto, affilié au Réseau universitaire de santé. Mon programme de recherche vise essentiellement à améliorer les soins de réadaptation aux blessés médullaires au Canada. À l’heure actuelle, l’intégration des équipes largement multidisciplinaires qui participent à ces traitements s’avère difficile. La BAISS offre une possibilité unique d’optimiser l’intégration des soins et de créer un modèle de formation continue pour améliorer les capacités des fournisseurs de services de réadaptation au moyen d’une approche d’apprentissage entre pairs. Grâce à cette bourse, je pourrai bonifier et diversifier mes compétences professionnelles et universitaires en fonction de deux objectifs : cerner et éliminer les obstacles systémiques, et faire en sorte que les systèmes de santé soient intégrés.

Twitter : @WiestMatheus

Coopérer pour optimiser l’aide aux adultes ayant survécu à un cancer infantile

Nom : Jennifer Shuldiner
Organisme d’accueil partenaire : Hôpital Women’s College
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Hôpital Women’s College
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Jennifer Shuldiner fait des recherches sur les services de santé en combinant plusieurs méthodes. Elle a travaillé sur toutes sortes de projets dans le domaine de la santé, notamment sur les maladies infectieuses, la démence, les maisons de soins infirmiers, les transitions dans les soins, les indicateurs de rendement du système, le dépistage du cancer et les tests génétiques. Dans son doctorat en épidémiologie à l’École de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto, elle a utilisé une approche mixte pour étudier le processus décisionnel et la réaction des personnes qui reçoivent des résultats incertains à des tests génétiques.

Jennifer Shuldiner utilisera sa BAISS à l’Institute for Health System Solutions and Virtual Care de l’Hôpital Women’s College. Elle travaillera à un projet à méthodes multiples utilisant la réflexion conceptuelle et visant à implanter en Ontario un système de suivi des survivants d’un cancer infantile qui risquent d’en subir des contrecoups à long terme. Dans le cadre du projet, des survivants, des fournisseurs de soins et d’autres intervenants concevront un système de soutien centralisé qui assurera le respect des recommandations factuelles quant aux tests. La formation en réflexion conceptuelle ainsi que les compétences en établissement de réseau et en leadership que lui procurera le projet rendront la chercheuse à même d’entamer une carrière menant à des innovations efficaces axées sur le patient et le fournisseur.

Twitter : @JennShuldiner

Équité : étude ethnographique du CAMH sur l’intelligence artificielle, l’apprentissage machine et l’équité en santé

Nom : Laura Sikstrom
Organisme d’accueil partenaire : Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH)
Lieu (ville, province) : Toronto (Ontario)
Établissement d’enseignement : Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH)
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Laura Sikstrom est une anthropologue médicale (Ph.D., Université de Toronto) qui œuvre à la jonction entre la médecine factuelle, la prestation de services de santé et la justice sociale. La majeure partie de ses recherches doctorales et postdoctorales s’ancrait dans une étude ethnographique sur le terrain, travail de longue haleine, qui examinait le programme national du Malawi pour traiter le VIH chez les enfants. La chercheuse a déjà été nommée pour la Médaille d’or académique du Gouverneur général, la plus haute distinction académique au Canada, par l’Université de Toronto. Avec sa bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé des IRSC, elle mènera une discussion sur la notion d’équité dans les applications d’intelligence artificielle (IA) et d’apprentissage machine, discussion qu’il est urgent de tenir, en posant les questions suivantes : qu’est-ce qui rend les ensembles de données d’entraînement équitables (ou objectifs et représentatifs), et comment les principes d’équité (ou de traitement équitable) sont-ils intégrés au processus décisionnel des équipes de soins humaines (patients, cliniciens et gestionnaires de données) et non humaines (IA)? L’objectif principal est de relever les perceptions opposées ou contradictoires en matière d’équité et de formuler des principes directeurs pour tirer les choses au clair. Le projet, essentiel à ce que tous profitent de l’application des politiques, favorisera l’interprétation responsable des connaissances issues de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage machine.

Courriel : laura.sikstrom@camh.ca
Twitter : @LauraSikstrom

Établir un système de soins de santé intégré à Burlington (Ontario)

Nom : Chi-Ling Joanna Sinn
Organisme d’accueil partenaire : Hôpital Joseph Brant
Lieu (ville, province) : Burlington (Ontario)
Établissement d’enseignement : Université de Waterloo
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis titulaire d’un doctorat en vieillissement, santé et bien-être de l’Université de Waterloo. Ma thèse portait sur les besoins en services de soutien personnel financés par le gouvernement de l’Ontario et sur les retombées de ce type de services, et cherchait à favoriser un accès constant, transparent et équitable à ces services.

Avec ma bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé, je travaillerai à établir un système de soins de santé intégré (SSSI), en collaboration avec des organisations partenaires de la sous-région de Burlington. Les divisions du système ontarien fonctionnent souvent en vase clos, ce qui nuit à la circulation des patients et de l’information et, du même coup, à la qualité des soins. Initialement, la priorité sera l’intégration des soins de première ligne, des soins de courte durée et des soins à domicile pour une population définie. À terme, le SSSI présentera un point unique de responsabilité clinique et financière, et un dossier patient partagé. Ce modèle devrait améliorer l’accès aux soins, la santé des populations et l’expérience des patients.

Ce qui me motive à faire de la recherche sur les services de santé, c’est de combiner les soins cliniques, l’élaboration des politiques et l’application des connaissances. Je suis ravie de participer à ce projet qui, à mon avis, fera avancer le système et pourrait servir de modèle ailleurs en Ontario.

Twitter : @JoannaSinn

La surveillance de la sécurité alimentaire dans le système de santé publique de la Colombie-Britannique

Nom : Rebecca Hasdell
Organisme d’accueil partenaire : Centre for Disease Control de la Colombie-Britannique
Lieu (ville, province) : Vancouver (Colombie-Britannique)
Établissement d’enseignement : Université Dalhousie
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis boursière postdoctorale au Centre for Disease Control de la Colombie-Britannique et à l’Université Dalhousie. Mes recherches sur les approches à l’égard des politiques publiques favorisant la santé des communautés et des villes s’appuient sur plus de dix années d’expérience en planification de programmes et en politiques stratégiques dans le domaine des services de santé et des services sociaux. J’ai fait mon doctorat en sciences de la santé sociales et comportementales à l’École de santé publique Dalla Lana. La BAISS me donne l’occasion d’allier ma formation à mon expérience dans le secteur public pour améliorer le système de santé publique.

Avec le Centre for Disease Control, j’évaluerai la capacité du système de santé de la Colombie-Britannique à mettre en place un nouveau cadre et des indicateurs de surveillance de la sécurité alimentaire dans le contexte de la santé publique et ailleurs. L’insécurité alimentaire est un enjeu prioritaire pour le secteur de la santé publique et requiert une approche intersectorielle de la surveillance et de l’intervention. J’aiderai des organismes locaux et régionaux de toute la province à appliquer les indicateurs. Les activités de surveillance ainsi bonifiées en Colombie-Britannique donneront rapidement de l’information précise et applicable sur les retombées des politiques, pratiques et programmes de sécurité alimentaire sur la santé publique et dans d’autres domaines.

Twitter : @rebeccahasdell
Site web : The Food Policy Lab's Research Team [en anglais seulement]

Élaborer un cadre analytique visuel pour de grands ensembles de données administratives et de données du dossier médical électronique

Nom : Jawad Ahmed Chishtie
Organisme d’accueil partenaire : Institut canadien d’information sur la santé (ICIS)
Lieu (ville, province) : Toronto (Ont.)
Établissement d’enseignement : Université de Toronto
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse doctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis médecin de santé publique, ainsi que stratège et expert en sciences des données en devenir. Je m’intéresse à l’élaboration de solutions équitables fondées sur la recherche en santé. En 2018, j’ai mis au point une méthodologie permettant l’analyse de grands ensembles de données administratives et de données de dossiers médicaux électroniques (DMÉ) pour l’étude du cheminement des patients au moyen de l’analyse visuelle (AV). En tant que titulaire d’une BAISS de 2019, je travaille pour l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) à la synthèse de la littérature sur les méthodes d’AV de la santé des populations et des services de santé, à la création d’une application d’IA s’inspirant de la pensée créative d’IBM, et à l’analyse exploratoire de données tirées de DMÉ pour les patients plus vulnérables.

Je dirige le groupe Visual Analytics Mindshare, composé d’experts de la science des données et des soins de santé. Nos projets en cours ont pour sujet la synthèse de la littérature sur l’analyse visuelle et la compréhension des cartes du système d’apprentissage en santé élaborées par le professeur John Lavis.

Aussi membre de l’équipe d’outils et de techniques analytiques de l’ICIS, j’espère mettre sur pied un cadre reproductible pour l’analyse de données des DMÉ grâce à l’AV. Ce cadre permettra de guider les orientations futures quant à l’utilisation des données et de combler les lacunes dans les soins de première ligne. La bourse offre une occasion inégalée d’apprentissage pratique, l’ICIS étant un organisme qui se consacre à l’amélioration de la santé de la population canadienne.

LinkedIn : Jawad Ahmed Chishtie

Garantir le contrôle de la qualité d’un système de gouvernance complexe

Nom : Celine Cressman
Organisme d’accueil partenaire : Registre et réseau des bons résultats dès la naissance (RRBR)
Lieu (ville, province) : Toronto (Ont.)
Établissement d’enseignement : Université de Toronto
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse postdoctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Celine est chercheuse en systèmes de santé avec une formation en politique de santé (Ph. D., Université de Toronto) et en recherche sur la santé publique (M. Sc., Université d’Édimbourg). Elle s’intéresse principalement à la santé de l’enfant, à la gouvernance, à l’évaluation des technologies de la santé et à l’élaboration de politiques fondées sur les données probantes. Son travail de doctorat porte sur le dépistage développemental, l’étude de l’incidence des ententes de gouvernance sur l’examen des données probantes, la conception de politiques et la mise en œuvre des programmes. En s’associant à Dépistage prénatal Ontario (DPO), Celine est ravie de poursuivre sa formation dans un domaine qui constitue une priorité réelle du système de santé.

En tant que nouveau programme, la structure de gouvernance de DPO est complexe et fait appel à un vaste réseau de professionnels et d’acteurs politiques. DPO suit des structures de responsabilisation, ce qui peut représenter un obstacle à l’exécution d’un programme de dépistage de haute qualité, accessible par toutes les femmes enceintes en Ontario.

Le travail proposé vise à comprendre les facteurs qui compliquent ou facilitent la mise en place d’un système de dépistage prénatal de haute qualité, en tenant compte de la structure de DPO, de son mandat et de sa vision pour l’amélioration de la qualité; à définir les modèles et les attributs du succès; et à établir un cadre et à fournir des recommandations pratiques pour assurer la qualité, qui évoluent au même rythme que les politiques, les objectifs du programme et les technologies de dépistage.

L’objectif principal en matière d’impact est de produire des recommandations et des solutions opérationnelles pour l’organisation et la coordination de la prise de décisions et de la prestation de services de dépistage prénatal de haute qualité en Ontario.

Courriel : celine.cressman@utoronto.ca
Linkedin : Celine Cressman
ResearchGate : Celine Cressman

Promouvoir un modèle de soins adapté à la culture afin de faciliter le traitement de l’hépatite C chez les Autochtones de la Colombie-Britannique qui consomment de la drogue

Nom : April Mazzuca
Organisme d’accueil partenaire : Centre for Disease Control de la Colombie-Britannique
Lieu (ville, province) : Vancouver (C.-B.)
Établissement d’enseignement : Université de la Colombie-Britannique
Bourse doctorale ou postdoctorale : Bourse doctorale

Information sur vous et votre bourse de recherche ou programme de travail :
Je suis candidate au doctorat à l’École de santé publique et des populations de l’Université de la Colombie-Britannique. Ma recherche porte principalement sur l’évaluation des retombées du programme Cedar HCV Blanket, une intervention pilote imbriquée dans le projet Cedar. Une cohorte prospective sous la gouvernance de la communauté étudie les vulnérabilités au VIH et à l’hépatite C (VHC) des Autochtones de la Colombie-Britannique qui consomment de la drogue. Le programme Blanket a été conçu pour surmonter les obstacles structurels et sociaux aux soins contre le VHC, ancrés dans le colonialisme, en appuyant la gestion de cas adaptés à la culture avant, durant et après le traitement. Ce modèle de soins a été conçu par l’équipe du projet Cedar, un organisme indépendant composé d’aînés autochtones, ainsi que par des dirigeants et des experts en services sociaux qui régissent tous les aspects de l’étude. Établir un partenariat avec le Centre for Disease Control de la Colombie-Britannique (BCCDC) facilitera l’exécution des résultats du projet Cedar, qui contribuera à l’atteinte de l’objectif d’impact de l’organisme, soit cerner les pratiques culturellement adaptées afin d’améliorer les soins contre le VHC. Afin d’atteindre cet objectif, notre travail adoptera une approche d’application des connaissances intégrée pour rassembler le BCCDC et les partenaires de Cedar afin d’harmoniser les systèmes et les résultats de recherche. Cette bourse permet de se conformer aux appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation par la mobilisation de la recherche dirigée par les Autochtones, pour orienter les politiques et les programmes concernant les Autochtones atteints de VHC.

Courriel : april.mazzuca@alumni.ubc.ca

Date de modification :