Annonce préalable : Programme des cafés scientifiques

Les IRSC sont heureux d’annoncer le lancement du programme actualisé des cafés scientifiques. Inspiré du précédent programme fructueux de mobilisation des connaissances des IRSC, celui-ci a été mis à jour pour refléter et appuyer les engagements énoncés dans le Plan stratégique des IRSC 2021-2031 : 1) optimiser les résultats pour la population canadienne en priorisant la dissémination et l’utilisation des connaissances existantes pour guider les pratiques et les politiques de santé et favoriser l’équité en santé et 2) améliorer la culture de la santé des Canadiens et des Canadiennes et leur donner les moyens de prendre leur propre santé en charge.

Les IRSC fournissent pour le moment des renseignements préliminaires afin de permettre aux membres du milieu de la recherche de se préparer et, s’il y a lieu, de concevoir des propositions en collaboration avec des utilisateurs des connaissances, des gardiens du savoir, des patients et des personnes ayant un vécu expérientiel. 

Échéancier prévu

Cet échéancier approximatif est provisoire

Lancement : automne 2022
Date limite de présentation des demandes : hiver 2023
Avis de décision : hiver 2023
Début du financement : hiver 2023

Aperçu

Grâce à la possibilité de financement du programme actualisé des cafés scientifiques, les IRSC financeront la conception et la réalisation de rencontres, appelées « cafés », qui favorisent la mise en commun des connaissances et la tenue de discussions ouvertes et respectueuses entre des membres du grand public et des experts de la recherche en santé sur des questions d’intérêt public relatives à la santé.

Tout chercheur, chercheuse ou résident ou résidente du Canada qui est rattaché à un organisme ou à un établissement peut organiser ou diriger un café. On encourage les utilisateurs des connaissances, les gardiens du savoir, les patients, les personnes ayant un vécu expérientiel et les stagiaires à présenter une demande. Les cafés peuvent avoir lieu en personne ou adopter un format hybride (en personne et en mode virtuel) ou encore se tenir uniquement en mode virtuel. Dans la mesure du possible, on encourage la tenue des séances en format hybride pour permettre les interactions en personne entre les chercheurs en santé et les membres du public, tout en élargissant la portée de la rencontre grâce au mode virtuel. Afin de faciliter l’accès aux cafés et d’offrir une ambiance propice au dialogue et aux échanges, les cafés devront avoir lieu dans des endroits publics ou des plateformes en ligne qui sont appropriés et accessibles. La participation est toujours gratuite et les documents présentés doivent être conçus de manière à être facilement compris par un public non spécialiste dans au moins une des langues officielles.

La structure des cafés peut varier et devrait être adaptée aux besoins de la communauté. Par exemple, un café peut commencer par un panel avec animateur, suivi d’une période de questions avec le public. D’autres formules peuvent aussi convenir afin de répondre aux besoins de la communauté et de respecter les objectifs du café.

Objectifs

Pour être admissibles au financement, les demandes doivent satisfaire aux quatre (4) objectifs suivants :  

  1. Diffuser des données probantes de grande qualité, issues entre autres de la recherche financée par les IRSC, sur un sujet d’intérêt public dans le domaine de la recherche en santé d’une manière facile à comprendre et intéressante;
  2. Promouvoir l’échange de connaissances entre des membres du milieu de la recherche en santé des IRSC et des membres du public canadien pour accroître l’influence de la recherche en santé;
  3. Favoriser le dialogue entre les chercheurs en santé et les utilisateurs des connaissances pour encourager l’adoption de démarches participatives dans la mobilisation des connaissances issues de la recherche en santé;
  4. Encourager les Canadiens et les Canadiennes à exprimer leur point de vue sur les orientations à suivre en recherche.

Domaines de recherche

Les IRSC financeront des demandes jugées pertinentes dans l’un des domaines de recherche ci-dessous.

  • La classe générale servira à financer des demandes qui portent sur une question relative à la recherche en santé.
  • Le Centre pour la recherche sur la préparation en cas de pandémie et d’urgence sanitaire financera des demandes qui portent sur la prévention des pandémies et autres urgences sanitaires et sur la préparation, l’intervention et le rétablissement qu’elles nécessitent.
    • Les titulaires de subvention dans cette classe seront encouragés à participer à une séance d’orientation facultative dirigée par le Centre pour la recherche sur la préparation en cas de pandémie et d’urgence sanitaire, à l’occasion de laquelle ils pourront discuter plus amplement du sujet de leur demande et des plans pour leur café avec le personnel du Centre et d’autres équipes subventionnées afin de promouvoir la coordination et la synergie.
  • Le Fonds pour les essais cliniques servira à financer des demandes jugées pertinentes dans l’un des domaines de recherche suivants :
    • Façon dont les essais cliniques sont financés, réglementés, dirigés et analysés;
    • Modèles d’essais cliniques, c’est-à-dire manière dont des méthodes différentes peuvent être utilisées pour étudier diverses questions;
    • Recrutement et inclusion de communautés diverses dans les essais cliniques, c’est-à-dire manière dont les chercheurs font participer différentes populations pour bâtir la confiance et rendre les essais plus représentatifs et inclusifs;
    • Exemples de l’apport d’essais cliniques à des questions importantes sur le système de santé.
  • L’Institut de l’appareil locomoteur et de l’arthrite (IALA) des IRSC financera des demandes qui sont jugées pertinentes par rapport à son mandat général et à ses priorités de recherche. L’IALA des IRSC a pour mandat d’assurer le leadership en recherche sur la vie active, la mobilité et le large éventail d’affections touchant les os, les articulations, les muscles, le tissu conjonctif, la peau ainsi que la bouche, les dents et les régions crânienne et faciale. Des renseignements supplémentaires sur les priorités de recherche de l’IALA des IRSC sont fournis sur son site Web.
  • L’Institut du cancer (IC) des IRSC financera des demandes qui sont jugées pertinentes par rapport à son mandat général et à ses priorités de recherche stratégique ainsi que celles qui sont susceptibles de favoriser l’épanouissement de la prochaine génération de chefs de file dans les domaines relevant du mandat de l’Institut. L’IC des IRSC se consacre à appuyer la recherche visant à réduire l’incidence du cancer sur les personnes et les familles par des stratégies de prévention, le dépistage, le diagnostic, les traitements efficaces, les systèmes de soutien psychosocial et les soins palliatifs.
  • L’Institut du développement et de la santé des enfants et des adolescents (IDSEA) des IRSC financera des demandes pertinentes par rapport à son mandat, qui est d’assurer le meilleur début dans la vie pour tous les Canadiens et les Canadiennes et la réalisation de leur plein potentiel pour une croissance et un développement optimaux. Ce vaste mandat cible des périodes définies et un large éventail de sujets touchant le développement humain : la période avant la conception, la fécondation, le développement de l’embryon et du fœtus, la santé des parents, et la santé et le développement des nourrissons, des enfants et des adolescents.
  • L’Institut de génétique (IG) des IRSC appuiera des demandes qui aident les patients et le public à mieux comprendre et à utiliser la génétique, la génomique et les nombreuses nouvelles technologies « omiques » qui sont de plus en plus mises à profit pour optimiser la santé et les soins de santé. Conformément aux priorités du plan stratégique 2022-2027 de l’IG des IRSC, les cafés devraient viser à éclairer la mise en œuvre éthique, équitable et efficace de politiques et de pratiques porteuses et fondées sur des données probantes pour l’utilisation des technologies génomiques. Il importe également que les cafés intègrent le vécu des patients et des familles, y compris par l’intermédiaire de partenariats avec les patients.
  • L’Institut des maladies infectieuses et immunitaires (IMII) des IRSC appuie la recherche et aide à renforcer les capacités de recherche dans les domaines de l’infectiologie et du système immunitaire. Dans le cadre des programmes de l’Institut, des chercheurs s’attaquent à une vaste gamme de problèmes de santé relatifs à l’infectiologie et à l’immunologie, notamment les mécanismes morbides, la prévention et le traitement de la maladie, et la promotion de la santé par les politiques publiques. L’IMII des IRSC financera des demandes qui sont pertinentes par rapport à son mandat.
  • L’Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète (INMD) des IRSC financera des demandes qui sont directement et principalement liées à son mandat et à ses priorités de recherche stratégique.
  • L’Institut de la santé des Autochtones (ISA) des IRSC favorise l’avancement d’un programme national de recherche en santé visant à promouvoir et à améliorer la santé des Premières Nations, des Inuits et des Métis du Canada par la recherche, la mobilisation des connaissances et le renforcement des capacités. L’Institut poursuit l’excellence en recherche en respectant les priorités de recherche communautaire et les connaissances, valeurs et cultures autochtones. Des renseignements supplémentaires sur les priorités de recherche de l’ISA des IRSC sont fournis sur son site Web. Dans le cadre de cette possibilité de financement, l’ISA est à la recherche de candidats qui s’identifient comme étant Autochtones (Premières Nations, Inuits ou Métis) ou qui attestent de relations significatives et culturellement sécurisantes avec des Autochtones, et ce, dans le but :
    • d’accorder la priorité aux communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis dans la conduite de leur programme de recherche;
    • de promouvoir la sécurisation culturelle et la participation appropriée des chercheurs œuvrant auprès des Autochtones, de façon à assurer l’établissement de relations respectueuses et significatives;
    • d’ajouter de la valeur à la recherche et à l’échange de connaissances par l’utilisation de cadres théoriques et conceptuels pertinents et de protocoles de recherche adaptés à la culture autochtone, y compris de méthodologies autochtones;
    • de favoriser l’équité et le perfectionnement des stagiaires, des chercheurs et des utilisateurs des connaissances qui sont d’origine autochtone.
  • L’Institut de la santé circulatoire et respiratoire (ISCR) des IRSC financera des demandes qui sont pertinentes par rapport à son mandat et qui concordent avec son plan stratégique 2022-2025. Des renseignements sur le mandat de l’ISCR des IRSC sont fournis sur son site Web.
  • L’Institut de la santé des femmes et des hommes (ISFH) des IRSC financera des demandes qui sont jugées pertinentes par rapport à son mandat, notamment dans les domaines suivants :
    • Santé et bien-être des filles et des femmes;
    • Garçons, hommes et masculinité;
    • Santé et mieux-être des personnes de la diversité sexuelle et de genre.
  • L’Institut de la santé publique et des populations (ISPP) des IRSC financera des demandes qui correspondent à son mandat et à au moins l’un des quatre domaines prioritaires établis dans son plan stratégique 2022-2026, Transformer la santé publique.
  • L’Institut des services et des politiques de la santé (ISPS) des IRSC appuie les initiatives de recherche conçues pour améliorer l’organisation, la réglementation, la gestion, le financement, le paiement, l’utilisation et la prestation des services de soins de santé, dans le but d’améliorer la santé et la qualité de vie de toute la population canadienne. L’ISPS des IRSC financera des demandes qui correspondent à son mandat et à au moins l’une de ses quatre priorités de recherche stratégique.
  • L’Institut du vieillissement (IV) des IRSC appuie la recherche visant à favoriser un vieillissement en santé et à étudier les causes, la prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement, les systèmes de soutien et les soins palliatifs relativement aux problèmes de santé complexes des personnes âgées. L’IV des IRSC financera des demandes jugées pertinentes dans l’un des domaines de recherche stratégique suivants :
    • Vieillir au bon endroit — Bien que « vieillir chez soi » soit souvent considéré comme ce qu’il y a de mieux pour de nombreuses personnes âgées, il faut qu’il s’agisse du bon endroit pour la personne;
    • Technologie et vieillissement;
    • Optimiser les dernières années de vie — Prestation de soins, systèmes de soutien et services pour répondre aux besoins des personnes vieillissantes. Sont compris les soins palliatifs et les soins de fin de vie;
    • Personnes âgées vivant plus longtemps — Les personnes de plus de 85 ans forment le groupe démographique qui croît le plus rapidement au sein de notre population.
  • La Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP) appuiera des demandes qui placent la recherche axée sur le patient et la mobilisation des patients au cœur des discussions dans le cadre du café scientifique. Au total, 13 demandes liées à la SRAP pourront être retenues au moyen de 13 classes de financement, soit une par province et territoire. Conformément au Cadre d’engagement des patients de la SRAP et au Cadre de renforcement des capacités de la SRAP, les propositions doivent :
    • prévoir des approches créatives et inclusives et des espaces qui permettent d’assurer la participation de publics diversifiés pour engager les discussions là où se trouvent les intéressés;
    • accroître la sensibilisation à l’importance du rôle des patients, des personnes ayant un vécu expérientiel et des communautés dans la détermination des priorités de recherche en santé, en plus de leur donner les moyens d’agir comme partenaires dans le processus de recherche pour veiller à ce que les connaissances générées soient mises à profit en vue d’améliorer le système de santé et la santé des personnes qui vivent au Canada; 
    • mieux faire connaître les concepts de mobilisation des connaissances intégrée et de prise en compte des données probantes dans les politiques et pratiques relatives aux soins de santé.

Fonds disponibles

Le montant total offert dans le cadre de cette possibilité de financement est de 776 000 $, ce qui devrait permettre d’accorder environ 97 subventions. Ce montant pourra augmenter advenant la participation d’autres partenaires financiers. Il est à noter que les candidats peuvent faire une demande dans une (1) seule classe. Le montant maximal par subvention est 6 000 $ pendant un (1) an.

Les demandes qui témoignent de la mobilisation et de la cocréation significatives avec les utilisateurs des connaissances, les patients, les communautés autochtones et les personnes ayant un vécu expérientiel seront admissibles à un supplément de 2 000 $ par subvention pour tenir compte des coûts supplémentaires relatifs à la cocréation et à la mobilisation. Ces coûts supplémentaires doivent être indiqués dans le budget proposé afin d’être pris en compte pour l’octroi du supplément.

Détails préliminaires sur la présentation des demandes

Les exigences liées au processus de demande seront précisées dans la possibilité de financement à venir. Le processus comportera une étape : la présentation d’une demande détaillée. Un court formulaire de demande sera mis à la disposition des candidats une fois la possibilité de financement lancée.

Détails préliminaires sur l’évaluation et la décision de financement

Les IRSC utiliseront une approche partiellement aléatoire pour cette possibilité de financement, afin que toutes les demandes admissibles aient une chance égale dans leur classe d’obtenir une subvention. Cette approche peut également permettre de réduire les préjugés dans le processus de sélection et ainsi accroître la diversité des candidatures retenues. Les demandes seront soumises à une évaluation de la pertinence puis à une évaluation pour déterminer si elles respectent toutes les exigences du programme et qu’elles sont subventionnables. Un ordre sera ensuite établi au hasard, et le financement sera attribué jusqu’à concurrence de la limite des fonds disponibles.

Coordonnées

Centre de contact des IRSC
Pour toute demande de renseignements :
1-888-603-4178
support-soutien@cihr-irsc.gc.ca

Mise en garde

Les renseignements fournis dans le présent avis sont provisoires et ne représentent pas un engagement financier officiel des Instituts de recherche en santé du Canada. Par conséquent, ils pourraient différer des détails de la possibilité de financement officielle qui sera publiée dans RechercheNet.

Date de modification :