Prix de conférencier émérite en sciences du sang et des vaisseaux sanguins

L’ISCR des IRSC et la Société canadienne d’athérosclérose, de thrombose et de biologie vasculaire (en anglais seulement) (SCATBV) se sont associés pour décerner le Prix de conférencier émérite en sciences du sang et des vaisseaux sanguins en reconnaissance de la contribution exceptionnelle d’une personne à l’avancement des sciences du sang ou des vaisseaux sanguins au Canada et à l’étranger. Le prix est décerné à l’occasion du Sommet canadien sur les lipides et la fonction vasculaire, où le lauréat présente une conférence dans le cadre du programme scientifique. Le Sommet canadien sur les lipides et la fonction vasculaire (en anglais seulement) est un symposium scientifique conjoint de la SCATBV et de la Conférence canadienne sur les lipoprotéines (en anglais seulement).

2021

Dr Heyu Ni , lauréat prix de conférencier émérite de l’ISCR des IRSC et d’excellence scientifique de la SCATBV en sciences du sang et des vaisseaux sanguins de 2021

Le Dr Heyu Ni a obtenu un doctorat en médecine et une maîtrise en sciences de l’Université médicale d’Anhui, en Chine, ainsi qu’un doctorat de l’Université du Manitoba; il a fait un postdoctorat à l’Université Harvard. Il est professeur à l’Université de Toronto, chercheur principal au Centre d’innovation de la Société canadienne du sang, et directeur de plateforme pour Unity Health Toronto, à l’Hôpital St. Michael. Le Dr Ni est une sommité internationale et un expert reconnu des sciences du sang, de la biologie vasculaire et de l’immunologie. Il a créé le premier modèle de microscopie intravitale de thrombose et mis en évidence l’hémostase ou thrombose indépendante du fibrinogène et du Facteur von Willebrand (FvW) – un changement de paradigme dans le domaine. Il a caractérisé la fibronectine et de nombreuses autres protéines du sang et des vaisseaux sanguins, ainsi que leurs interactions avec les récepteurs plaquettaires. Il a désigné le domaine PSI de l’intégrine comme cible thérapeutique et a découvert que l’apolipoprotéine A IV est un inhibiteur endogène de la thrombose, corrélant ainsi le métabolisme des lipoprotéines et les maladies cardiovasculaires. Ces découvertes ont largement contribué au diagnostic, au traitement et à la prévention des troubles thrombotiques et hémorragiques.

Le Dr Ni a constaté que la thrombopénie auto immune à médiation anti-GPIbα emprunte une voie nouvelle indépendante du Fc. Il a aussi découvert que les réponses maternelles anti-GPIbα et anti intégrine β3 endommageaient les vaisseaux placentaires, entraînant une fausse couche (thrombopénie allo-immune fœtale ou néonatale [TAIF/N] non classique). Ces découvertes ont été à l’origine de nouvelles méthodes de diagnostic, de prophylaxie et de traitement de ces troubles sanguins à médiation immunitaire.

Le Dr Ni a bénéficié de plus de 15,2 millions de fonds de recherche et a publié plus de 140 articles porteurs dans des revues à comité de lecture. Il détient 23 brevets et a créé une société dérivée pour acheminer ses découvertes vers la mise en application. Il a été conférencier principal à 18 occasions et a présenté 562 exposés dans des conférences, en plus de prendre la parole dans 58 établissements universitaires partout dans le monde. Sur les 137 stagiaires qu’il a encadrés, 21 sont aujourd’hui des chercheurs indépendants ou des professeurs, et les autres sont des cliniciens ou des chercheurs de calibre national ou international. En 2020, il a été élu membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé, l’une des plus prestigieuses distinctions en sciences de la santé au Canada.

2020

Dr Philip Stephen Wells, lauréat prix de conférencier émérite de l’ISCR des IRSC et d’excellence scientifique de la SCATBV en sciences du sang et des vaisseaux sanguins de 2020

Le Dr Philip Wells dirige le Département de médecine à l’Hôpital d’Ottawa et à l’Université d’Ottawa. Composé de 17 divisions, le Département compte parmi ses membres près de 500 médecins et plus de 200 stagiaires postdoctoraux. Le Dr Wells a étudié la médecine et reçu une formation spécialisée en médecine interne à l’Université d’Ottawa. Il a ensuite suivi des études en hématologie et obtenu une maîtrise en épidémiologie clinique à l’Université McMaster, où il s’est principalement intéressé aux problèmes particuliers associés à la thrombose veineuse (c’est-à-dire la formation de caillots dans les veines). Il s’est joint au corps professoral de l’Université d’Ottawa en 1994 et a créé l’Unité d’évaluation et de traitement des thromboses à l’Hôpital d’Ottawa, qui est aujourd’hui la plus importante unité de recherche et de pratique clinique dans le monde consacrée à la thrombose. Le Dr Wells est reconnu comme étant l’un des premiers à préconiser les règles de prédiction clinique pour aider à poser le diagnostic de thrombose veineuse profonde ou d’embolie pulmonaire. Pour chacune de ces maladies, il a enchâssé ces règles de prédiction dans des algorithmes fort utiles que l’on appelle aujourd’hui le modèle de Wells pour la thrombose veineuse profonde et le modèle de Wells pour l’embolie pulmonaire. Ces modèles sont utilisés dans le monde entier pour diagnostiquer ces maladies, en plus d’être intégrés à bon nombre de lignes directrices nationales et organisationnelles. Le Dr Wells s’intéresse actuellement à la thrombose associée au cancer ainsi qu’à la promotion de l’intelligence artificielle comme outil pour améliorer ou mettre au point des analyses prédictives cliniques.

Le Dr Wells a reçu plus de 30 millions de dollars pour ses recherches soumises à l’évaluation par les pairs et est l’auteur de plus de 350 publications dans une grande variété de revues prestigieuses, notamment le New England Journal of Medicine, le Journal of the American Medical Association, Circulation, Blood, Nature Genetics et The Lancet. Ses travaux ont été salués par des récompenses telles qu’une chaire de recherche du Canada (de 2001 à 2011), le Prix du mérite scientifique Dr J. David Grimes de l’Hôpital d’Ottawa (2012), le Prix d’excellence de carrière de l’Université d’Ottawa (2014) et une chaire de recherche de l’Université d’Ottawa (2019).

2018

Dr Jeffrey Weitz – Lauréat 2018 du prix de conférencier émérite en sciences du sang et des vaisseaux sanguins de l’ISCR des IRSC et de la SCATBV

Le Dr Weitz est professeur de médecine, de biochimie et de sciences biomédicales à l’Université McMaster. Il occupe aussi la fonction de directeur général de l’Institut de recherche sur la thrombose et l’athérosclérose. Spécialiste agréé en médecine interne, en hématologie et en oncologie médicale, le Dr Weitz concentre sa pratique clinique sur les patients atteints de troubles thrombotiques. Ses travaux de recherche, très diversifiés, touchent autant à la recherche fondamentale sur la fibrinolyse et la biochimie de la coagulation sanguine qu’aux modèles animaux de la thrombose et aux essais cliniques analysant les traitements antithrombiques. La contribution du Dr Weitz est non négligeable, comme en font foi les quelque 500 articles scientifiques qu’il a publiés dans diverses revues, notamment : The Journal of Clinical Investigatio, The Journal of Biological Chemistry, Biochemistry, Circulation, Blood, Annals of Internal Medicine, The New England Journal of Medicine et The Lancet. Le Dr Weitz est aussi l’auteur de plus de 60 chapitres d’ouvrages. Enfin, il est titulaire de nombreuses bourses et compte parmi les membres de l’American Heart Association, de la Société royale du Canada et de l’Académie canadienne des sciences de la santé.

Date de modification :