Annonce préalable : possibilité de financement Consortium de recherche sur le sommeil

La possibilité de financement est maintenant accessible dans RechercheNet.

Les IRSC tiendront un webinaire d'information le 8 septembre 2021 pour présenter les buts, les objectifs, les critères d’admissibilité et les exigences du concours, ainsi que pour répondre aux questions sur le processus de demande.

Un outil d'établissement de liens est offert pour faciliter les partenariats entre les chercheurs, les organismes et les intervenants intéressés. L’utilisation de cet outil ne constitue pas une exigence du concours et ne procure aucun avantage particulier dans l’évaluation et le financement des demandes.

L’Institut de la santé circulatoire et respiratoire (ISCR), l’Institut du vieillissement (IV), l’Institut de la santé des Autochtones (ISA), l’Institut du développement et de la santé des enfants et des adolescents (IDSEA) et l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies (INSMT) des IRSC, en partenariat avec Eisai Limited et Mitacs, sont heureux d’annoncer le lancement prochain d’une possibilité de financement qui appuiera un consortium de recherche sur le sommeil.

Échéancier prévu

Lancement du programme : été 2021
Webinaire(s) : automne 2021
Date limite d’inscription : automne 2021
Date limite de présentation des demandes détaillées : hiver 2022
Date de l’avis de décision : printemps 2022
Date de début du financement : 1er mai 2022
*Cet échéancier est estimatif et pourrait changer.

Aperçu

Cette possibilité de financement vise à appuyer un consortium de recherche sur le sommeil (le Consortium) formé d’équipes de recherche interdisciplinaires coordonnées se penchant sur l’hygiène du sommeil et l’insomnie aux différents stades de la vie. Le Consortium sera investi d’un vaste mandat recoupant l’expertise des thèmes de recherche des IRSC, de multiples secteurs (gouvernement, organismes de bienfaisance/sans but lucratif, organismes privés/industrie), de multiples intervenants (communautés, patients/personnes ayant une expérience concrète, familles, aidants), et se consacrera à la création conjointe de nouvelles connaissances et à la mobilisation de connaissances pour améliorer la santé et le bien‑être dans la mesure où ils sont liés à l’insomnie et au manque de sommeil.

Les équipes de recherche individuelles fonctionneront selon une structure de consortium. Une des équipes financées recevra des fonds supplémentaires pour également faire fonction de centre de coordination et de mobilisation des connaissances (CCMC) pour le Consortium. Le CCMC coordonnera la mise en place d’une structure de gouvernance et intégrera les activités des équipes de recherche dans un certain nombre de thèmes transversaux définis. On s’attend à ce que le Consortium soit composé d’un vaste éventail de chercheurs, y compris des chercheurs en santé autochtone (pour appuyer les solutions autochtones en matière de santé et de bien-être en lien avec le sommeil), des chercheurs de diverses disciplines pertinentes (p. ex. professions paramédicales, sciences sociales, médecine, soins de première ligne et soins communautaires) et des chercheurs de tous les thèmes de recherche des IRSC. Le Consortium doit également inclure des personnes possédant une expérience concrète pour offrir des perspectives diverses.

Figure 1 : Insomnie – causes et effets aux différents stades de la vie

Description détaillée

Le schéma illustre la relation complexe entre les causes et les effets de l’insomnie et du manque de sommeil aux différents stades de la vie et au sein de divers groupes de population, et met en évidence les facteurs qui peuvent influer sur cette relation de manière positive ou négative. L’insomnie est un problème de santé reconnu qui peut toucher des personnes de tous âges, y compris les femmes enceintes, les nouveau nés et les jeunes enfants, les enfants d’âge scolaire, les adolescents, et les adultes jeunes, d’âge mûr et plus âgés. L’incidence et la prévalence de l’insomnie et du manque de sommeil sont vécues différemment selon les populations, notamment par la population générale, les communautés autochtones (Premières Nations, Inuits et Métis), les réfugiés et les nouveaux arrivants au Canada, ainsi que par les autres populations mal desservies (p. ex. les communautés racisées, les personnes vivant avec des capacités différentes et les membres des communautés LGBTQ2+). Il existe un certain nombre de facteurs bénéfiques (avantages) et préjudiciables (désavantages) qui ont un effet bidirectionnel sur l’insomnie et le manque de sommeil. Les avantages et les désavantages comprennent notamment les maladies chroniques (p. ex. les troubles cardiovasculaires et vasculaires cérébraux et la démence), les disparités en santé (p. ex. le racisme, le sexe et le genre), les déterminants sociaux et structurels de la santé (p. ex. la consommation de substances, la sécurité du sommeil), l’hygiène du sommeil (p. ex. les technologies), et les rapports à la culture et la communauté (p. ex. la guérison cérémonielle et par la terre). Les effets de l’insomnie et du manque de sommeil sont également bidirectionnels, contribuant à ce double problème et l’aggravant. Ces effets se font notamment sentir sur le développement des enfants et leur éducation, l’infection et l’immunité, le bien être mental et la fonction cognitive, le rendement et la productivité (p. ex. le nombre de collisions routières, d’accidents du travail et d’erreurs médicales, ainsi que la baisse du rendement scolaire), et la santé vasculaire.

Objectifs

Les objectifs du Consortium de recherche sur le sommeil sont les suivants :

  • Améliorer la compréhension des causes, en définissant des mesures du sommeil, et des moyens de prévention, de détection et de gestion du manque de sommeil et de l’insomnie, notamment dans le contexte des disparités en santé et de la santé et du bien‑être des peuples autochtones ainsi que par des activités de collecte de données et de recherche coordonnées entre les thèmes de recherche des IRSC pour créer conjointement de nouvelles connaissances et une expertise technique et scientifique;
  • Accélérer la mise en pratique itérative et bidirectionnelle des résultats de la recherche et des données probantes dans la pratique pour l’amélioration de la santé et du bien‑être en lien avec une mauvaise hygiène du sommeil et l’insomnie;
  • Concevoir, mettre en œuvre, évaluer et valider des interventions qui favorisent l’amélioration de la santé et du bien-être en lien avec l’insomnie et le manque de sommeil, évaluer les résultats des interventions, et accélérer la mobilisation des données de recherche sur les pratiques exemplaires, prometteuses et judicieuses afin de combler les écarts entre les résultats de la recherche et les effets sur la santé pour améliorer le sommeil;
  • Créer, favoriser et promouvoir une capacité de recherche pertinente sur le sommeil, ce qui comprend la formation, le développement professionnel et les possibilités d’apprentissage pratique grâce à un environnement de renforcement des capacités et de mentorat multidisciplinaire de haute qualité qui fait intervenir activement les stagiaires et les chercheurs à tous les stades de carrière et de toutes les ethnies, y compris les chercheurs autochtones.

Domaines de recherche

Cette possibilité de financement permettra d’appuyer les candidatures pertinentes par rapport aux domaines de recherche suivants :

  • Biologie du sommeil
  • Sommeil aux différents stades de la vie
  • Sommeil et rendement
  • Sommeil, santé mentale et bien‑être

Fonds disponibles

Le montant total disponible dans le cadre de cette possibilité de financement est de 5 150 000 $.

Sur ces 5 150 000 $ :

  • 1 375 000 $ sont disponibles pour financer une subvention spécifiquement adaptée au sommeil et à la santé mentale et au bien-être.
  • 2 750 000 $ sont disponibles pour financer jusqu’à deux subventions d’équipe de recherche.
  • Le montant maximal par subvention d’équipe de recherche est de 275 000 $ par année pour cinq ans.
  • 1 025 000 $ sont disponibles pour financer un CCMC. Eisai Limited fournit 150 000 $ de ce montant.
  • Le montant maximal disponible pour le CCMC est de 205 000 $ par année pour cinq ans.

Le montant total disponible dans le cadre de cette possibilité de financement peut augmenter advenant la participation d’autres partenaires financiers. Le financement est non renouvelable.

Coordonnées

Renseignements généraux :

Centre de contact des IRSC
Téléphone : 613-954-1968
Sans frais : 1-888-603-4178
support-soutien@cihr-irsc.gc.ca

Avertissement : Les renseignements figurant dans la présente annonce préalable de la possibilité de financement Consortium de recherche sur le sommeil pourraient changer; les IRSC et leurs partenaires ne sont donc pas tenus de respecter les exigences énoncées dans le présent document. La version définitive de la possibilité de financement sera publiée par les IRSC dans la base de données sur les possibilités de financement de RechercheNet à l’été 2021.

Date de modification :