Annonce préalable : Possibilité de financement Réseau de recherche sur l’insuffisance cardiaque

La possibilité de financement est maintenant accessible dans RechercheNet.

Les IRSC tiendront un webinaire d’information le 1er juin 2021 pour présenter les buts, les objectifs, les critères d’admissibilité et les exigences du concours, ainsi que pour répondre aux questions sur le processus de demande.

Un outil d’établissement de liens est offert pour faciliter les partenariats entre les chercheurs, les organismes et les intervenants intéressés. L’utilisation de cet outil ne constitue pas une exigence du concours et ne procure aucun avantage particulier dans l’évaluation et le financement des demandes.

L’Institut de la santé circulatoire et respiratoire (ISCR), l’Institut de la santé des Autochtones (ISA), l’Institut du vieillissement (IV), l’Institut des services et des politiques de la santé (ISPS) et l’Institut des maladies infectieuses et immunitaires (IMII) des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), en partenariat avec la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada (Cœur + AVC), Mitacs et le National Heart, Lung and Blood Institute (NHLBI) des National Institutes of Health (NIH), sont heureux d’annoncer le lancement prochain d’une possibilité de financement qui appuiera un réseau de recherche sur l’insuffisance cardiaque.

Calendrier prévu*

Lancement du programme : Printemps 2021
Webinaires : Printemps et été 2021
Date limite d’inscription : Été 2021
Date limite de présentation des demandes détaillées : Hiver 2021
Date de l’avis de décision : Printemps 2022
Date de début du financement : 1er mai 2022
*Cet échéancier est estimatif et pourrait changer.

Aperçu

Cette possibilité de financement vise à appuyer un unique réseau de recherche interdisciplinaire sur l’insuffisance cardiaque, coordonné à l’échelle nationale, qui comprendra des patients, des personnes ayant une expérience concrète, des membres de la famille, des soignants, des aînés autochtones ou des gardiens du savoirNote en bas de page 1, des représentants du gouvernement, des responsables des politiques, des organismes sans but lucratif, des fournisseurs de soins de santé, des chercheurs, des cliniciens et des représentants de l’industrie. Ce réseau se concentrera sur l’insuffisance cardiaque tout au long de la vie, et dans différents milieux de soins (hôpitaux, soins de première ligne, soins à domiciles, soins communautaires, etc.), et devra s’intéresser à l’insuffisance cardiaque dans le contexte de la multimorbidité, de la santé et du bien-être des Autochtones et des disparités en santé. L’objectif général du réseau est de renforcer notre compréhension des causes sous-jacentes, de la physiopathologie et des déterminants sociaux de l’insuffisance cardiaque, et d’améliorer la prévention, le dépistage, la prise en charge, les issues, la qualité de vie et la prestation des soins pour les patients atteints de cette affection courante et multifactorielle.

Les candidatures doivent comprendre des équipes de recherche qui participeront à des projets concertés et propres à chaque équipe. Le réseau devra aussi intégrer des thèmes transversaux. Des chercheurs en santé des Autochtones devront faire partie de l’équipe afin de favoriser les solutions créées par des Autochtones. Il faudra aussi inclure des chercheurs de différentes disciplines et de différents domaines de recherche des IRSC ainsi que des personnes ayant une expérience concrète pour veiller à obtenir une variété de perspectives.

L’insuffisance cardiaque – une affection multifactorielle

Description détaillée

L’insuffisance cardiaque est une maladie chronique, progressive et multifactorielle caractérisée par l’incapacité du cœur à pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins de l’organisme en sang et en oxygène. La prévalence de l’insuffisance cardiaque est systématiquement plus élevée chez les hommes que chez les femmes et survient tout au long de la vie, touchant les enfants, les jeunes adultes, les adultes d’âge moyen et les personnes âgées. Un certain nombre de facteurs de risque prédispose une personne à souffrir d’insuffisance cardiaque, notamment les déterminants de la santé (sociaux et structurels), le mode de vie, le sexe et le genre, les multimorbidités et les infections. Les stratégies de gestion thérapeutique visant à traiter les facteurs de risque de l’insuffisance cardiaque et/ou à gérer la maladie comprennent des stratégies de santé numérique, de nouveaux traitements, le suivi à distance, de nouveaux modèles de soins et, pour les peuples autochtones, des approches du bien-être dirigées par les autochtones. Il y a une interaction entre les approches de prise en charge de la maladie et les facteurs de risque individuels, qui, lorsqu’elle est axée sur l’individu, détermine ultimement les stratégies et les solutions les plus appropriées pour améliorer la prévention, la détection, la prise en charge et la prestation de soins relativement à cette maladie courante.

Objectifs

Le Réseau de recherche sur l’insuffisance cardiaque devra :

  • faire avancer la compréhension des causes, des déterminants sociaux, de la physiopathologie, de la prévention, du dépistage et de la prise en charge de l’insuffisance cardiaque et d’un type précis d’insuffisance cardiaque (insuffisance cardiaque à fraction d’éjection préservée [ICFEP]), dans le contexte de la multimorbidité, de la santé et du bien-être des Autochtones, et des disparités en santé au Canada, par des activités nationales de recherche concertée dans différents domaines afin de produire, de manière conjointe, de nouvelles connaissances, notamment une expertise technique et scientifique;
  • accélérer l'application itérative et bidirectionnelle des connaissances dans les pratiques, les politiques et les nouveaux modèles de soins afin de renforcer les mesures de prévention de la maladie et d’améliorer le traitement, les soins, l’expérience, la qualité de vie et les issues des patients par une approche nationale collaborative, multisectorielle, multithématique et interdisciplinaire;
  • élaborer, mettre en œuvre, évaluer et valider des interventions et des modèles de soins qui favorisent une meilleure prestation de soins de santé et de meilleures issues pour les patients atteints d’insuffisance cardiaque, ainsi qu’accélérer la mobilisation des découvertes et des pratiques exemplaires prometteuses afin que les résultats de recherche puissent améliorer directement la santé;
  • renforcer, encourager et promouvoir les capacités de recherche pertinentes, notamment par la formation et le perfectionnement professionnel en début de carrière, en offrant des formations et du mentorat interdisciplinaires de qualité avec l’aide de chercheurs établis, de leaders de la communauté – dont des aînés autochtones et des gardiens du savoir –, de chercheurs en début de carrière et de stagiaires.

Domaines de recherche

Cette possibilité de financement permettra d’appuyer les candidatures pertinentes par rapport aux domaines de recherche suivants :

  • Recherche mécaniste et translationnelle sur l’insuffisance cardiaque : Dans le cadre de cette possibilité de financement, la recherche mécaniste est définie comme les études conçues pour améliorer la compréhension de la physiopathologie, de la prévention, des complications et de la multimorbidité, notamment le rôle de l’infection et de l’inflammation dans ces processus, chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque. La recherche translationnelle couvre les études qui font progresser l’application efficace des connaissances dans l’ensemble des secteurs biomédical, clinique et axé sur la prestation des services de santé afin d’améliorer le sort des patients.
  • Type d’insuffisance cardiaque : L’objectif est de mieux comprendre les causes sous-jacentes de l’insuffisance cardiaque multifactorielle et les facteurs qui y contribuent, notamment le phénotype de l’ICEFP.
  • Prise en charge de la maladie et modèles de soins : L’objectif est de mieux aborder la multimorbité et les disparités en santé dans le contexte de l’insuffisance cardiaque, ainsi que les soins de fin de vie, les modèles de soins fondés sur la valeur, les soins numériques (notamment l’intelligence artificielle, le suivi à distance et l’autogestion), les transitions de soins et la réadaptation, entre autres.
  • Bien-être et santé cardiaque chez les Autochtones : Des approches dirigées par des Autochtones amélioreront la santé et le bien-être des Peuples autochtones.

Fonds disponibles

Le montant total disponible dans le cadre de cette possibilité de financement est de 5 000 000 $, ce qui sera suffisant pour financer un (1) réseau, pour un maximum de 1 000 000 $ par année pendant une période maximale de cinq (5) ans. Ce montant pourrait augmenter advenant la participation d’autres partenaires financiers. Le financement est non renouvelable.

Coordonnées

Renseignements généraux :

Centre de contact des IRSC
Téléphone : 613-954-1968
Sans frais : 1-888-603-4178
support-soutien@cihr-irsc.gc.ca

Avertissement : Les renseignements figurant dans la présente annonce préalable de la possibilité de financement Réseau de recherche sur l’insuffisance cardiaque pourraient changer; les IRSC et leurs partenaires ne sont donc pas tenus de respecter les exigences énoncées dans le présent document. La version définitive de la possibilité de financement sera publiée par les IRSC dans la base de données sur les possibilités de financement de RechercheNet au printemps 2021.

MC L’icône du cœur et de la / est une marque de commerce de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada.

Date de modification :