Annonce par l’AMMC des thèmes des appels de propositions de 2021 à 2023

Chers collègues,

L’Alliance mondiale contre les maladies chroniques (en anglais seulement) (AMMC) a récemment annoncé les thèmes de ses trois prochains appels de propositions. Ce préavis vise à donner aux chercheurs la possibilité de planifier leurs demandes longtemps d’avance et de trouver les bonnes collaborations internationales pour leur domaine de recherche. Comme les IRSC, fiers membres de l’AMMC, ont participé à chaque appel de propositions précédent de l’Alliance, je voulais m’assurer que les chercheurs canadiens étaient au courant de cette information dans l’espoir qu’elle leur serait utile.

Voici les thèmes prévus pour les trois prochains appels de propositions de l’AMMC :

  • 2021 : Prévention des maladies non transmissibles (MNT) durant l’adolescence, au début de la vie adulte et à d’autres étapes vulnérables de la vie : Science de la mise en œuvre axée sur la façon de s’attaquer aux facteurs de risque communs des MNT par des interventions qui réduisent les risques pour la santé ou améliorent les comportements positifs liés à la santé et au mode de vie chez les jeunes et les personnes à d’autres étapes vulnérables de la vie (p. ex. l’enfance et la vieillesse).
  • 2022 : Interventions dans les milieux urbains pour réduire le risque de MNT : Science de la mise en œuvre axée sur des interventions individuelles ou structurelles susceptibles de réduire le risque de MNT ou de maximiser le potentiel des villes au chapitre de la promotion de la santé. Sont encouragés les partenariats transdisciplinaires entre les spécialistes de la santé, de l’urbanisme et de la science du comportement.
  • 2023 : Prise en charge intégrée de la multimorbidité : Science de la mise en œuvre axée sur l’intégration d’interventions visant à optimiser la prise en charge des patients atteints de multimorbidité et leurs soins.

L’Alliance mondiale contre les maladies chroniques (en anglais seulement) regroupe les plus grands organismes publics de financement de la recherche. Elle coordonne et soutient les activités de prévention et de traitement des MNT chroniques à l’échelle internationale. Les MNT sont responsables de 60 % des décès dans le monde entier. Les pays à revenu faible ou intermédiaire (PRFI) sont touchés de manière disproportionnée et doivent faire face à 80 % de tous les décès liés aux maladies chroniques.

Ensemble, les membres de l’AMMC (en anglais seulement) assurent 80 % du financement public de la recherche en santé. L’Institut de la santé publique et des populations (ISPP) des IRSC contribue à l’établissement des priorités de l’Alliance – dont certaines des plus récentes sont l’hypertension, le diabète, la santé mentale et le cancer – et apporte un soutien financier aux classes de financement canadiennes. Bien que tous les travaux réalisés par l’entremise de l’AMMC s’harmonisent avec le domaine prioritaire que constitue la Politique de santé mondiale de l’ISPP et avec l’intérêt de celui-ci envers l’appui à la science de la mise en œuvre, nous sommes particulièrement heureux de constater que l’appel prévu pour 2022 est axé sur les milieux urbains.

En effet, depuis le lancement de son Initiative de recherche sur les villes en santé, l’ISPP est un ardent défenseur du potentiel offert par le réaménagement des milieux urbains afin qu’ils deviennent des moteurs de santé. Comme l’Institut a fait campagne pour que l’AMMC axe l’un de ses futurs appels de propositions sur les milieux urbains, nous sommes ravis qu’elle l’ait fait.

Le lancement du premier appel de propositions susmentionné est provisoirement prévu pour l’été 2021. Nous continuerons de vous tenir au courant des appels de propositions de l’AMMC. J’espère que des chercheuses et chercheurs du Canada en profiteront pleinement.

Meilleures salutations,
Steven

Steven J. Hoffman J.D., Ph.D., LL.D. | @shoffmania
Directeur scientifique, Institut de la santé publique et des populations des IRSC
Directeur, Labo de stratégie mondiale
Professeur de santé mondiale, de droit et de sciences politiques, Université York

Date de modification :