Plan stratégique des IRSC 2021-2031
Vision pour un avenir en santé

Message du Dr Michael Strong, président des IRSC

Dr Michael Strong, président des IRSC

Je suis heureux de vous présenter le Plan stratégique des IRSC 2021-2031 : Vision pour un avenir en santé. qui reflète la vision stratégique de notre conseil d'administration et s'appuie sur nos succès des 20 dernières années, durant lesquelles les IRSC ont soutenu une communauté scientifique plus forte et plus diversifiée que jamais auparavant. Les chercheuses et chercheurs en santé du Canada inspirent une grande fierté et la pandémie de COVID-19 a mis en évidence le rôle crucial qu'ils jouent dans l'amélioration de la santé de la population et le renforcement de nos systèmes de soins de santé et de santé publique.

Cela étant dit, il faut reconnaître que nous avons encore du pain sur la planche. Le fardeau des maladies continue d'entraîner des coûts insoutenables pour les systèmes de santé, et les inégalités en santé demeurent évidentes au pays, surtout chez les groupes racisés, les Premières Nations, les Inuits et les Métis.

Le nouveau plan stratégique des IRSC jette les fondements d'une vision audacieuse : améliorer véritablement la santé des générations futures. Certes, pour concrétiser cette vision, il faudra adopter un esprit visionnaire et prendre des décisions innovatrices, tout en planifiant et en exécutant les changements de manière réfléchie, déterminée et opportune. Il va sans dire que les IRSC auront besoin d'aide pour atteindre ces objectifs audacieux; les activités présentées dans ce plan demanderont la coordination et la collaboration de l'ensemble du milieu.

Lors de nos consultations, la communauté a insisté sur la nécessité de joindre un plan d'action clair au Plan stratégique pour concrétiser les éléments clés de ce dernier. J'ai donc la joie de vous présenter également le Plan d'action pour la première année (2021-2022), premier d'une série de plans annuels qui aideront les IRSC à mettre en œuvre leur plan stratégique.

Ce nouveau plan stratégique est le fruit d'un exercice de collaboration exhaustive avec le milieu de la recherche en santé, et je tiens à remercier sincèrement tous ceux et celles qui ont fait don de leur temps pour fournir conseils, orientations et soutien.

Je vous invite à lire le Plan stratégique, ainsi que le Plan d'action 2021-2022, et à vous joindre à nous dans notre quête d'une santé optimale pour tous, grâce à des recherches exceptionnelles.

À lire aussi

Foire aux questions

  • 1. Pourquoi les IRSC publient-ils un nouveau plan stratégique?

    À l’occasion du 20e anniversaire des IRSC en 2020, avec l’arrivée d’un nouveau président et de plusieurs nouveaux visages au conseil scientifique et au conseil d’administration, le moment était tout indiqué pour revoir notre vision d’avenir. Ce nouveau plan stratégique reflète l’évolution de notre organisme. Il fait une priorité de nos objectifs de longue date, dont l’appui à la recherche libre et le perfectionnement, auxquels s’ajoutent des domaines d’intérêts plus actuels, comme la préparation aux pandémies et l’intégration des principes d’équité, de diversité et d’inclusion dans toutes nos activités.

  • 2. Pourquoi avoir choisi un échéancier de 10 ans?

    Le Plan stratégique 2021-2031 des IRSC se fonde sur une vision audacieuse : améliorer véritablement la santé des générations futures. Les IRSC savent qu’il faudra du temps pour atteindre cet objectif ambitieux, et les 10 ans prévus devraient suffire pour y arriver. À la lumière de la pandémie de COVID-19, nous avons tenu des discussions complémentaires avec les intervenants pour veiller à ce que le Plan stratégique tienne compte des répercussions de cette crise sur l’écosystème de recherche en santé et la population canadienne (p. ex. avec l’intégration de nouveaux domaines prioritaires tels que le renforcement de la capacité d’intervention rapide des IRSC).

  • 3. Pourquoi publier un plan d’action en plus du Plan stratégique?

    Lors de nos consultations, la communauté a insisté sur la nécessité de joindre un plan d’action clair au Plan stratégique pour concrétiser les éléments clés de ce dernier. Tout en sachant que les activités futures sont appelées à évoluer avec l’exécution du Plan stratégique, nous évaluerons chaque année nos progrès vis-à-vis des engagements pris. Nous ferons rapport des grandes étapes franchies pour chaque engagement afin de suivre l’avancée des stratégies établies dans le Plan stratégique. Ainsi, dès 2022 2023, un rapport sur l’atteinte des objectifs fixés pour l’année précédente sera inclus au plan d’action. Notre plan d’action est quinquennal; une évaluation critique sera réalisée dans cinq ans (2025-2026) pour faire le point et rectifier le tir au besoin.

  • 4. Qu’avez-vous pris en compte lors de l’élaboration du Plan stratégique?

    Le Plan stratégique 2021-2031 des IRSC, qui repose sur la loi habilitante de l’organisme, la Loi sur les Instituts de recherche en santé du Canada, reflète la vision stratégique du conseil d’administration des IRSC et s’inspire des leçons tirées depuis le dernier exercice de planification stratégique, réalisé en 2014, en particulier l’importance de la cohésion au sein de l’écosystème de recherche en santé. Ce plan est le fruit du plus grand exercice de mobilisation depuis la création des IRSC. Étaient au programme des analyses contextuelles, une consultation en ligne, un sondage national auprès de la population, des rencontres avec des intervenants nationaux et des communautés autochtones, une consultation du personnel des IRSC, un atelier de planification stratégique et un sommet sur la recherche en santé. En savoir plus sur la chronologie de la planification stratégique.

  • 5. En quoi la pandémie de COVID-19 a-t-elle influencé l’élaboration du Plan stratégique?

    Les IRSC s’affairaient à élaborer ce plan stratégique lorsque la pandémie a frappé non seulement le Canada, mais le monde entier. Nous avons malheureusement dû suspendre ce processus pour consacrer nos ressources à l’intervention de l’ensemble du gouvernement fédéral contre la pandémie, mais une fois la situation stabilisée, nous avons tenu de nouvelles discussions avec les intervenants (des groupes comme SoinsSantéCAN et l’Alliance canadienne des organismes provinciaux de la recherche en santé) pour veiller à ce que le plan tienne adéquatement compte des répercussions de la pandémie sur la population et sur l’écosystème de la recherche en santé au pays. Comme il est indiqué dans le Plan d’action pour la première année (2021-2022), renforcer la capacité d’intervention rapide des IRSC – y compris par la création d’un centre pour la recherche sur la préparation en cas de pandémie et d’urgence sanitaire – est désormais une priorité de l’organisme.

Date de modification :