Une directrice scientifique des IRSC nommée présidente de la Global Research Collaboration for Infectious Disease Preparedness

La Global Research Collaboration for Infectious Disease Preparedness (GloPID-R) (en anglais seulement) [Collaboration mondiale en matière de recherche pour la préparation aux maladies infectieuses] a annoncé aujourd’hui la nomination de la Dre Charu Kaushic au poste de présidente pour un mandat de deux ans. La Dre Kaushic est directrice scientifique de l’Institut des maladies infectieuses et immunitaires (IMII) des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), et a été antérieurement une des vice-présidentes de la GloPID-R.

Fondée en 2013, la GloPID-R est une alliance unique qui regroupe des organismes de financement de la recherche du monde entier dans le but de faciliter la recherche rapide et efficace sur une éclosion importante d’une maladie infectieuse émergente ou réémergente pouvant engendrer une épidémie ou une pandémie.

La GloPID-R est composée de 29 membres, qui sont des organismes de financement de la recherche répartis partout dans le monde, et compte trois partenaires, y compris l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’IMII des IRSC en est un membre fondateur.

« C’est un honneur pour moi d’être la nouvelle présidente de la GloPID-R. Le rôle de coordination et de financement de la recherche de ce réseau mondial unique, qui travaille sur la préparation et la réponse aux pandémies, n’a jamais été plus vital qu’en ce moment, avec la crise de la COVID-19 qui perdure », affirme la Dre Kaushic.

La GloPID-R est dirigée par un conseil de présidents qui sont élus parmi les membres et qui collaborent étroitement avec le Secrétariat, la conseillère scientifique et des comités composés de membres du réseau.

La Dre Kaushic, de concert avec les vice-présidents, poursuivra, consolidera et élargira les objectifs de la GloPID-R afin de soutenir la création d’activités de recherche visant la préparation, d’augmenter la capacité d’intervention rapide et de favoriser, par la coordination entre les membres, le financement rapide et intégré de la recherche en situation d’urgence de santé publique.

La GloPID-R a joué un rôle de premier plan dans l’intervention de recherche mondiale (en anglais seulement) relative à la pandémie de COVID-19. En février 2020, au début de la pandémie, la GloPID-R, en collaboration avec l’OMS, a tenu une réunion intitulée Forum mondial de recherche et d’innovation sur le nouveau coronavirus de 2019 en prévision d’une feuille de route pour la recherche [ PDF (421 Ko) - lien externe (en anglais seulement) ], qui a permis d’établir une feuille de route pour la recherche mondiale sur la COVID-19. De plus, la GloPID-R a permis d’atteindre un niveau de coordination et de communication jamais vu entre les membres, en organisant, par exemple, une série de rencontres virtuelles afin de mettre en commun des données scientifiques récentes, de cerner les lacunes dans les connaissances et de favoriser les possibilités de collaboration.

« Au cours des dix derniers mois, on voit que la coopération mondiale est incontournable pour faire avancer la science et la recherche de manière coordonnée, de sorte à atteindre l’objectif commun qui est de mettre fin à la pandémie. Je suis impatiente de travailler, en étroite collaboration avec les 32 membres et partenaires afin de concrétiser la vision de la GloPID-R », ajoute la Dre Kaushic.

« Je suis ravi que Charu Kaushic accède à ce poste de direction d’envergure mondiale. La collaboration est un élément essentiel de l’intervention de recherche contre la COVID-19, au Canada et à l’étranger. Comme présidente de la GloPID-R, la Dre Kaushic défendra avec ardeur la science et la recherche dans le contexte des urgences de santé publique, et elle nous aidera à définir nos priorités de façon à soutenir les travaux de recherche qui à la fois répondent aux besoins de la population canadienne et contribuent aux efforts de la communauté mondiale », dit le Dr Michael Strong, président des IRSC.

Date de modification :