Annonce préalable : Subventions d’équipe en science de la mise en œuvre de l’IRVS

Chers collègues,

Tel qu’il est indiqué dans notre premier message et dans le site Web de l’Initiative de recherche sur les villes en santé (IRVS), celle-ci est constituée de plusieurs possibilités de financement de base et de deux possibilités de financement de prestige L’une de ces dernières, la plateforme de formation en recherche sur les villes en santé, a été lancée l’été dernier. La seconde, nos subventions d’équipe en science de la mise en œuvre, devrait l’être au cours des prochains mois. Étant donné l’ampleur et la portée de cette possibilité de financement, nous voulions vous fournir quelques précisions dès maintenant afin de donner aux candidats potentiels le plus de temps possible pour se préparer.

Les subventions d’équipe en science de la mise en œuvre de l’IRVS sont axées sur le domaine interdisciplinaire de la science de la mise en œuvre, qui étudie différentes méthodes et stratégies pour favoriser l’adoption, l’intégration et la mise à l’échelle réussies à partir d’interventions éprouvées. En somme, nous cherchons à soutenir la recherche sur les initiatives qui fonctionnent dans les contextes urbains, leurs bénéficiaires, leur mode de réalisation et les raisons de leur succès. La mise en œuvre réussie de solutions ayant un impact positif sur la santé, le bien-être et l’équité en santé demeurant un défi de taille dans la recherche sur les villes en santé, cette possibilité vise à appuyer la réalisation, dans différents cadres réels, d’interventions fondées sur des données probantes qui amélioreront la santé des Canadiens.

Les subventions d’équipe concerneront six domaines d’intérêt : 1) les systèmes, les services et les politiques de santé; 2) le vieillissement en santé; 3) la santé musculosquelettique (y compris la santé cutanée et buccodentaire); 4) la santé publique et des populations; 5) le diabète de type 2; 6) la santé des Autochtones en milieu urbain. Pour chaque domaine d’intérêt, il y aura une subvention pouvant atteindre 3 millions de dollars sur 6 ans. On attendra des équipes qu’elles choisissent une intervention ayant déjà fait l’objet d’un essai pilote réussi et qu'elles planifient un projet de recherche ambitieux qui se penche sur le déploiement de cette initiative (ou d’une initiative semblable) dans au moins deux municipalités canadiennes, et ce, en utilisant une approche axée sur la science de la mise en œuvre. Le processus de demande comportera deux étapes, celle de la lettre d’intention et celle de la demande détaillée. À l’étape de la lettre d’intention, il doit y avoir parmi les candidats principaux deux responsables scientifiques qui, ensemble, possèdent une expertise en science de la mise en œuvre et dans le secteur thématique choisi, ainsi qu’un utilisateur des connaissances représentant au moins une municipalité participant au projet. En plus des candidats principaux, il doit y avoir deux cocandidats à cette étape, soit un chercheur en début de carrière et un spécialiste en matière de sexe et de genre.

Afin de faciliter la constitution des équipes qui seront nécessaires à la réalisation de ce type de recherche en science de la mise en œuvre, nous avons créé l’outil d’établissement de liens de l’IRVS. Les chercheurs, les responsables de la mise en œuvre, les organismes communautaires, les municipalités et d’autres genres d’intervenants peuvent l’employer pour indiquer leur domaine de travail et leur intérêt à participer à l’élaboration des demandes de subvention d’équipe. Nous espérons que cet outil permettra aux chercheurs et aux municipalités intéressés de nouer des relations plus facilement, ce qui favorisera une formation plus efficace des équipes.

Comme nous l’avons déjà mentionné, nous attendrons des candidats retenus qu’ils effectuent leur recherche dans au moins deux municipalités. Bien qu’il soit plus difficile de travailler ainsi que dans une seule zone géographique, nous croyons que cette solution est nécessaire pour atteindre le but de mieux comprendre la pertinence du contexte dans la réussite de la mise en œuvre de diverses interventions et la probabilité que celles-ci donnent lieu à des résultats positifs et équitables en matière de santé. Il s’agit notamment de comprendre comment il est possible de mieux adapter des interventions bien précises en fonction des différences de région, d’âge, de culture, de genre ou de conditions et, le cas échéant, comment on peut mettre les interventions à l’échelle dans les villes et d’une ville à l’autre, compte tenu du contexte social, politique, économique et culturel de chaque centre urbain.

Nous fournirons d’autres précisions sur cette possibilité de financement après son lancement officiel qui aura lieu très bientôt. Entre-temps, nous encourageons les chercheurs, les municipalités et les autres parties intéressées à se mettre en rapport par l’entremise de l’outil d’établissement de liens.

Cordialement,

Steven J. Hoffman JD PhD LLD | @shoffmania
Directeur Scientifique, Institut de la santé publique et des populations des IRSC

Carrie Bourassa BA MA PhD | @goaliegirlmom31
Directrice Scientifique, Institut de la santé des Autochtones des IRSC

Rick Glazier MD MPH CCFP FCFP | @RickGlazier1
Directeur Scientifique, Institut des services et des politiques de la santé des IRSC

Karim Khan MD PhD MBA | @KarimKhan_IMHA
Directeur Scientifique, Institut de l'appareil locomoteur et de l'arthrite des IRSC

Norman Rosenblum MD FRCPC | @normrosenblum
Directeur Scientifique, Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète des IRSC

Jane Rylett PhD | @j_rylett
Directrice Scientifique, Institut du vieillissement des IRSC

Cara Tannenbaum MD MSc | @CIHRIGH
Directrice Scientifique, Institut de la santé des femmes et des hommes des IRSC

Date de modification :