Mandat des comités d'évaluation par les pairs – Programme de subventions Projet

Le tableau suivant présente la liste des comités d'évaluation par les pairs pour le Programme de subventions Projet, ainsi que leurs mandats. Lorsque vous soumettez une demande de subvention Projet, vous devez suggérer deux comités dont les mandats sont les plus représentatifs de votre projet de recherche. Vous êtes donc priés de vous familiariser avec les mandats des comités avant de présenter votre demande, afin de choisir les comités les mieux placés pour l’évaluer.

Sciences du comportement – A : Fondements neurobiologiques des processus comportementaux (BSA)

Études fondamentales, faisant appel à des modèles non humains, dont l’objectif principal consiste à déterminer le fondement neurobiologique des comportements. Dans le cadre de ce comité, les études portent sur les mécanismes neurobiologiques de la motivation, des émotions, du stress, de l’abus de drogues, de l’alimentation, de la procréation, de l’apprentissage et de la mémoire, de la douleur, des fonctions motrices et des rythmes circadiens. Les études axées sur les modèles animaux non humains présentant une maladie neurologique ou psychiatrique, et sur le rétablissement comportemental à la suite d’un AVC ou d’une blessure sont pertinentes, tant que les résultats d’intérêt sont principalement axés sur les mesures comportementales. Les résultats et les tests de comportement devraient être des éléments essentiels pour répondre à la question de recherche générale. Les études en psychologie comportementale, en endocrinologie du comportement, en neuro pharmacologie et en immunologie du comportement sont également pertinentes pour le mandat du comité.

Les méthodes utilisées par ce comité comprennent, entre autres, le conditionnement pavlovien, le conditionnement opérant (y compris l’autoadministration) et les tests comportementaux sur les processus émotionnels, sur l’acte consommatoire ainsi que sur les comportements social et procréateur. Les études ayant recours à des manipulations pharmacologiques ou génétiques qui portent sur des résultats comportementaux, ainsi qu’à la neurophysiologie, à la biologie moléculaire et aux essais biochimiques sont également pertinentes, tant que leur objectif principal consiste à déterminer le fondement neurobiologique d’un processus ou d’un résultat comportemental.

Sciences du comportement – B : Études cliniques du comportement (BSB)

Études cliniques ou appliquées chez des populations aux prises avec un problème psychiatrique ou neurologique. Les populations aux prises avec un problème psychiatrique qui sont étudiées peuvent comprendre, entre autres, des sujets ayant reçu un diagnostic ou présentant un risque d’hyperactivité avec déficit de l’attention, de psychose, d’anxiété, de troubles liés à un traumatisme ou au stress, de troubles de l’humeur ou de la personnalité, d’alcoolisme ou de toxicomanie. Les études cliniques ou appliquées sur la cognition et le comportement chez des populations aux prises avec un problème neurologique peuvent comprendre, entre autres, des études chez des sujets ayant reçu un diagnostic ou présentant un risque de démence, dont la maladie d’Alzheimer, de maladie de Parkinson ou de traumatisme crânien. Les méthodologies et les approches peuvent comprendre le phénotypage, les tests de comportement, les processus psychologiques, la modélisation des risques, l’imagerie, les analyses génétiques et épigénétiques, les essais biochimiques, les enregistrements électrophysiologiques et les études sur les traitements (y compris les interventions pharmacologiques, psychologiques et comportementales).

Sciences du comportement – C : Études du comportement, n euroscience et cognition (BSC)

Études mécanistes fondées sur les approches des neurosciences cognitives, des systèmes ou du comportement (chez les humains ou les modèles animaux) visant à analyser les mécanismes des processus cognitifs, de l’apprentissage, de la mémoire, des fonctions et de l'intégration sensori-motrices, de la perception, de l’attention, du sommeil, de la douleur, de la parole et du langage, et du neurocontrôle de la démarche. Les études menées auprès de populations atteintes d’une maladie sont acceptables, pourvu qu’elles fournissent de l’information sur les aspects mécanistes de niveau systémique du fonctionnement normal ou les caractéristiques comportementales ou neuroscientifiques de la maladie. Les études cliniques ou appliquées chez des populations atteintes d’une maladie doivent être soumises au comité Sciences comportementales – B.

Les méthodologies utilisées comprennent, entre autres, les tests de comportement, la psychophysique, les enregistrements électrophysiologiques, la stimulation cérébrale, la neuroimagerie structurelle et fonctionnelle, les techniques moléculaires ou cellulaires, la neuroanatomie, les enregistrements des mouvements oculaires, l’imagerie de la douleur, les neurosciences computationnelles et la dynamique des réseaux à grande échelle.

Biochimie et biologie moléculaire – A (BMA)

Biologie structurale. Études biophysiques des macromolécules. Protéines membranaires et/ou bioénergétiques (y compris les lipides pertinents). Enzymologie et mécanismes enzymatiques. Études avec un accent sur la structure protéique et de l’acide nucléique.

Biochimie et biologie moléculaire – B (BMB)

Études sur les mécanismes moléculaires des systèmes biologiques avec un accent sur l'acide nucléique et la fonction protéique. En particulier: la chromatine, les chromosomes, les organites; les mécanismes et la régulation du transfert de l'information et des processus métaboliques de l'ADN et de l'ARN (par ex. la réplication, la recombinaison, la réparation, la transcription, la maturation moléculaire, l'épissage, le transport et la traduction).

Nota : Les études portant principalement sur la structure des protéines ou des acides nucléiques devraient être soumises au comité Biochimie et biologie moléculaire – A (BMA), et celles se concentrant surtout sur le développement devraient être soumises au comité sur la Biologie du développement (DEV).

Aspects biologiques et cliniques du vieillissement (BCA)

Mécanismes cellulaires du vieillissement, sénescence cellulaire, réaction cellulaire au stress. Gènes de longévité et gènes de sénescence. Mécanismes de la longévité exceptionnelle, syndrome du vieillissement prématuré. Modèles animaux du vieillissement. Marqueurs prédictifs de la santé biologique et du vieillissement. Facteurs moléculaires et cellulaires de la modification des tissus et des systèmes liés à l'âge (p. ex. ostéoporose et arthrose, déclin de la fonction immunitaire lié à l'âge, changements du rythme de sommeil et du rythme biologique). Causes, prévention et traitement des syndromes gériatriques, dont les chutes, la fragilité et le déclin fonctionnel, l'immobilité, le delirium, l'incontinence. Soulagement de la douleur chronique. Déclin cognitif chez les personnes âgées.

Génie biomédical (BME)

Dispositifs biomécaniques et médicaux, notamment prothèses et organes artificiels. Modèles numériques de systèmes physiologiques. Biomatériaux. Biomécanique. Médecine régénérative, ingénierie tissulaire, reconstruction et régénération, conservation des organes et des tissus.

Nota : Les études de la démarche, les études biomécaniques ayant trait au mouvement et les études portant sur la réadaptation en raison de troubles moteurs devraient être soumises au comité sur le mouvement et l'exercice (MOV).

Biologie du cancer et thérapeutique (CBT)

Carcinogenèse. Aspects fondamentaux et translationnels de la réparation de l'ADN, cycle cellulaire/points de contrôle et contrôle translationnel, vaccin, métabolisme et thérapie génique. Radiobiologie. Radiothérapie expérimentale. Immunothérapie du cancer. Approches en matière de prévention du cancer.

Progression du cancer et thérapeutique (CPT)

Biomarqueurs de l'évolution du cancer, notamment angiogenèse et modifications du micro-environnement hôte/tumeur. Mise au point d'agents et de cibles pharmacologiques novateurs. Thérapies de ciblage moléculaire. Recherche translationnelle exploratoire sur le cancer avec une concentration sur les études précliniques. Épidémiologie moléculaire de marqueurs tumoraux novateurs. Développement de techniques des morbidités associées au cancer .

Système cardiovasculaire – A : Cellules et tissus (CSA)

Recherche sur le coeur au niveau des tissus et des cellules : électrophysiologie, métabolisme, biologie moléculaire, muscle cardiaque, biologie cellulaire. Études génétiques, canaux ioniques, signalisation moléculaire en cardiologie, développement cardiaque et culture cellulaire de tissus cardiaques.

Système cardiovasculaire – B : Coeur et Circulation (CSB)

Recherche sur le cœur et la circulation: hémodynamique, hypertension, protection myocardique, remodelage cardiaque, ischémie myocardique et reperfusion, neurorégulation et régulation endocrinienne. Études des modèles cellulaires et animaux pour les maladies cardiaques humaines. Modèles génétiques des états des maladies cardiovasculaires, y compris la pharmacogénomique, la découverte de gènes et les études sur l'expression des gènes.

Nota : Les études cliniques et ayant une pertinence clinique devraient être soumises au comité Investigation clinique – D : Systèmes cardiovasculaires (CID).

Système cardiovasculaire – C : Système vasculaire (CSC)

Recherche sur le système vasculaire incluant l'endothélium, particulièrement sur les mécanismes cellulaires, moléculaires et immunitaires qui régissent les fonctions cardiovasculaires à l'état normal et de maladie. Athérosclérose, inflammation, et thrombose.

Biologie cellulaire – moléculaire/fondamentale (CB1)

Mécanismes de biologie cellulaire et moléculaire qui régulent le fonctionnement de base des cellules, notamment ce qui suit : complexes jonctionnels, endocytose, sécrétion, triage des protéines, trafic des protéines, dégradation des protéines, cytosquelette, dynamiques et biogenèse d’organites, adhésion du substrat cellulaire, cycle cellulaire, repliement des protéines, intercellulaire contrôle de la qualité et mort cellulaire. Études utilisant principalement des modèles cellulaires tirés d’organismes multi-cellulaires sains ou malades et recherches sur des maladies héréditaires découlant de processus cellulaires défectueux.. Ce comité est axé sur la compréhension de la biologie cellulaire fondamentale et moléculaire.

Nota : Les études de mécanismes développementaux à l’aide de cellules souches embryonnaires, de cellules souches pluripotentes induites et d’organoïdes 3D devraient être soumises au comité Biologie du développement (DEV). Les projets de recherche en biologie structurale devraient être soumis au comité Biochimie et biologie moléculaire – A (BMA) et les projets de recherche sur la régulation et la transcription génétique, au comité Biochimie et biologie moléculaire – B (BMB). Les projets de recherche sur l'obésité devraient être soumis au comité Diabète, l'obésité, les troubles lipidiques et lipoprotéiques (DOL). Les projets de recherche sur la réparation des lésions de la moelle épinière devraient être soumis au comité Neurosciences (NSA ou NSB).

Biologie cellulaire – Maladie (CBB)

Recherches sur les mécanismes de biologie cellulaire sous-jacents aux maladies acquises. Les processus pathologiques ayant une incidence sur les phénotypes cellulaires ayant pour source une ou plusieurs protéines mutantes ou exprimées de façon aberrante. Les recherches ont habituellement recours à des cellules modèles, des cellules liées aux tissus, des animaux génétiquement modifiés et/ou des cellules et tissus humains appropriés. Les systèmes modèles comprennent entre autres des modèles pathologiques expérimentaux, des modèles de CSPi, et des cultures de cellules primaires de tissus malades pertinents.

Nota : Les études de mécanisme développementaux à l’aide de cellules souches embryonnaires, de cellules souched pluripotentes induites d’organoïdes 3D devraient être soumises au comité Biologie du développement (DEV). Les projets de recherche en biologie structurale devraient être soumis au comité Biochimie et biologie moléculaire – A (BMA) et les projets de recherche sur la régulation et la transcription génétique, au comité Biochimie et biologie moléculaire – B (BMB). Les projets de recherche sur l'obésité devraient être soumis au comité Diabète, l'obésité, les troubles lipidiques et lipoprotéiques (DOL). Les projets de recherche sur la réparation des lésions de la moelle épinière devraient être soumis au comité Neurosciences (NSA ou NSB).

Biologie cellulaire – Physiologie (CBC)

Les travaux de recherche liant la biologie cellulaire à la physiologie cellulaire, aux réseaux cellulaires et systèmes. Études sur les structures et les fonctions, les bioénergétiques de membrane, les dynamiques cellulaires et d’organites, les interactions lipides-protéines, les systèmes modèles dont les organoïdes, les canaux ioniques, le remodelage des lipides dans la biologie des organites, les canaux et le transport des protéines. Biologie systémique des réseaux cellulaires, y compris la biologie cellulaire computationnelle, la bioinformatique, la biologie cellulaire quantitative, la modélisation moléculaire, et études utilisant des systèmes modèles simples (levure, Drosophila, C. elegans, etc.) qui aident à la compréhension des réactions et des mécanismes physiologiques et biologiques des cellules dans le contexte de la santé et des maladies.

Nota : Les études liées à la contraction musculaire squelettique devraient être soumises au comité Mouvement et l'exercice (MOV). Les études portant sur les muscles cardiaques devraient être soumises au comité Système cardiovasculaire – A : Cellules et tissus (CSA). Les études en lien avec la biologie des systèmes appliquée au développement ou avec les organoïdes 3D visant à étudier le développement devraient être soumises au comité Biologie du développement (DEV).

Investigation clinique – A : Reproduction, santé de la mère, de l'enfant et de l'adolescent (CIA)

Études cliniques et ayant une pertinence clinique sur la santé génésique et la santé de la mère, du fœtus, du nouveau-né, du nourrisson, de l'enfant et de l'adolescent.

Nota : Les études relatives à l’endocrinologie de la reproduction et du développement, l’aspect hormonal du contrôle de la fertilité et de l’infertilité, la régulation et le contrôle de la gestation et de la parturition ainsi que la puberté devraient être soumises au comité Endocrinologie (E).

Les études relatives aux aspects sociaux et développementaux de la santé de l'enfant et de l'adolescent devraient être soumises au comité sur les aspects sociaux et développementaux de la santé de l'enfant et de l'adolescent (CHI).

Investigation clinique – B : Arthrite, os, peau et cartilage (CIB)

Études cliniques et ayant une pertinence clinique sur l'arthrite, les os, le cartilage et la dermatologie. Les maladies articulaires et la rhumatologie; l'orthopédie; le métabolisme des os et des minéraux; les structures buccales et cranio-faciales et la cicatrisation.

Nota : Les demandes liées à la recherche en sciences dentaires et en santé buccale devraient aussi se référer aux comités de Neurosciences cliniques et des systèmes (NSA) et Biologie du développement (DEV).

Investigation clinique – C : Systèmes digestif, endocrinien et excrétoire (CIC)

Études cliniques et ayant une pertinence clinique sur les troubles métaboliques et endocriniens; la gastroentérologie, l'hépatologie, la néphrologie, l'urologie, l’hématologie et les pathologies virales et microbiennes connexes.

Investigation clinique – D : Systèmes cardiovasculaires (CID)

Études cliniques et ayant une pertinence clinique sur le coeur et la circulation: hémodynamique, hypertension, protection myocardique, remodelage cardiaque, ischémie myocardique et reperfusion, neurorégulation et régulation endocrinienne. Pathophysiologie cardiovasculaire clinique, diagnostic et traitement et maladies vasculaires (artères et veines).

Commercialisation (CMZ)

Projets où le produit/processus/service et l’élément qui sera commercialisé ont été précisés; la propriété intellectuelle (PI) et une stratégie de protection de la PI ont été précisées et décrites; et la PI va subir (ou a déjà subi) une évaluation technologique préliminaire. Recherche visant à déterminer le potentiel de viabilité commerciale ou autres possibilités pour l’utilisation de la PI afin d’accroître sa valeur ou d’améliorer les perspectives de commercialisation ou le potentiel d’investissements en aval sur la technologie; promotion de la recherche en santé dans le milieu académique et d’activités de transfert technologiques qui soutiennent et accélèrent la commercialisation de la technologie. La PI peut avoir suscité (ou non) l’intérêt de partenaires souhaitant investir dans la nouvelle technologie, et les candidats ayant un brevet ou un brevet provisoire ne sont pas disqualifiés.

Nota : Les demandes axées uniquement sur la fabrication de prototype ne seront pas considérées. Les projets visant à soutenir la collaboration entre la communauté académique et les industries/compagnies canadiennes ayant un intérêt en recherche et développement en santé devraient être examinées par un comité d’évaluation disciplinaire.

Biologie du développement (DEV)

Formation de modèles, détermination et différenciation cellulaires, spécification du type de tissu durant le développement. Morphogenèse. Embryologie. Tératologie. Aspects génétique et moléculaire de l’expression des gènes, pluripotence et différenciation cellulaire en cours de développement. Rôles des facteurs de transcription et des facteurs de croissance dans le développement. Hiérarchie dans la régulation de l’expression des gènes. Communication intercellulaire et mécanismes de transduction des signaux durant le développement. Contrôles post-transcriptionnels des processus de développement.  Perturbations ciblées des gènes de régulation du développement. Étude des mécanismes développementaux à l’aide de cellules souches embryonnaires, de cellules souches pluripotentes induites et d’organoïdes 3D. Neurobiologie du développement. Biologie des systèmes appliquée au développement.

Nota : Le comité Biologie du développement (DEV) évaluera les demandes traitant des aspects développementaux de la fonction orale. Les études reposant sur des approches de biologie des systèmes ou la culture d’organoïdes 3D et visant à mieux comprendre des réponses et des mécanismes physiologiques/biologiques au niveau cellulaire dans le contexte de la santé et de la maladie, sans lien avec le développement, devraient être soumises au comité Biologie cellulaire - Physiologie (CBC).

Diabète, obésité, troubles lipidiques et lipoprotéiques (DOL)

Études sur les aspects moléculaires, cellulaires et chez les organismes entiers du métabolisme glucidique, lipidique et énergétique reliées à la biologie fondamentale et à la recherche traductionnelle sur le diabète, l'obésité, l'insulino-résistance et les dyslipidémies. Métabolisme des protéines.

Nota : Les études sur les populations et les humains liées aux aspects nutritionnels de l'obésité et du diabète, ou la relation entre le régime alimentaire et la santé, devraient être soumises au comité sur la nutrition, les aliments et la santé (NUT). Les études sur les aspects immunologiques du diabète de type 1 devraient être soumises au comité sur l'immunologie et la transplantation (IT).

Endocrinologie (E)

Biologie des organes et tissus endocriniens, et mécanismes qui sous-tendent les troubles endocriniens, y compris ceux qui sont associés aux hormones et au cancer, ainsi qu’aux systèmes cardiovasculaire, neuroendocrinien et rénal.

Endocrinologie de la reproduction masculine et féminine. Fondement hormonal de la contraception et de l’infertilité. Gonades et régulation hormonale de la gamétogenèse. Développement et différenciation des tissus endocriniens, y compris les origines développementales du dysfonctionnement endocrinien. Endocrinologie de la grossesse et de la parturition.

Voici des exemples de domaines d’études : régulation de la synthèse ou de la transformation des hormones peptidiques et polypeptidiques, et récepteurs; synthèse et métabolisme des stéroïdes, protéines de liaison et récepteurs; voies de signalisation hormonale et régulation de gènes cibles; mécanismes d’action hormonale et perturbation endocrinienne; développement ou différenciation des cellules endocriniennes; fondement biochimique et génétique/moléculaire des endocrinopathies; régulation hormonale de la puberté; régulation hormonale de la grossesse et de la parturition; fonction endocrine du placenta; hormones et cancer; neuroendocrinologie; régulation hormonale du vieillissement.

Nota : Les études liées au diabète devraient être soumises au comité sur le diabète, l’obésité, les troubles lipidiques et lipoprotéiques (DOL).

Genre, sexe et santé (GSH)

Comment le sexe (facteurs biologiques) influe sur les mécanismes de la maladie, la santé et le comportement; comment les facteurs liés au genre (caractéristiques psychosociales) influent sur l’état de santé, les résultats, les comportements et l’utilisation des services de santé. Le sexe et le genre peuvent influer sur la santé de façon indépendante et/ou interdépendante, et recouper de multiples structures sociales. Ces influences sont dynamiques dans le temps et nécessitent donc une approche intersectionnelle fondée sur la durée de vie.

Les candidats doivent traiter des influences du sexe et/ou du genre dans tous les aspects de la demande, notamment l’importance de l’étude, les hypothèses ou les questions de recherche, le choix de la méthode de recherche, le modèle d’animal, de cellule ou de tissu cellulaire particulier ou la population humaine cible, le choix des outils de mesure, les stratégies de recrutement, les calculs de puissance (en particulier lorsque le problème de santé cible subit l’influence d’un préjugé lié au genre bien établi), les stratégies d’analyse des données et les difficultés d’interprétation potentielles. Les études qui visent à faire avancer les méthodes liées à la recherche sur l’influence du sexe et du genre sur la santé relèvent également du mandat de ce comité.

Les études portant sur un seul sexe ou un seul genre pourraient être prises en considération, mais elles doivent être clairement justifiées. Les propositions de recherche auprès d’un seul sexe qui ciblent certains problèmes de santé propres aux femmes ou aux hommes seront examinées par le comité. Cela dit, l’influence du genre sur les problèmes de santé en question doit être prise en compte et étudiée, s’il y a lieu.

Nota : Les études cliniques et ayant une pertinence clinique qui portent surtout sur la santé de la reproduction et la santé de la mère doivent être soumises au comité Investigation clinique – A : reproduction, santé de la mère, de l’enfant et de l’adolescent (CIA). Les études liées à l’endocrinologie de la reproduction masculine et féminine, et au fondement hormonal de la contraception et de l’infertilité doivent être soumises au comité Endocrinologie (E).

Génétique (G)

Maladies héréditaires et sensibilité à la maladie; mutation et mécanismes mutationnels; modélisation des maladies génétiques humaines; génotypes, phénotypes et histoire naturelle des maladies génétiques; génétique métabolique; génétique des populations et génétique statistique; cytogénétique; hérédité épigénétique et régulation du gène; génétique de la réparation, de la réplication et de la recombinaison de l'ADN; thérapies géniques et génétiques.

Génomique : Biologie computationnelle et biologie des systèmes (GMX)

Progrès d'ordre technique et conceptuel dans la recherche sur le génome lié aux technologies à haut débit comme le séquençage et le génotypage. Progrès d'ordre technique et conceptuel dans l'analyse méta-génomique, la génomique fonctionnelle, y compris l'analyse moléculaire au niveau systémique qui applique plusieurs techniques à grande échelle sur l'ensemble du génome. Application des approches de biologie synthétique à la recherche sur le génome et percées en protéomique, en épigénomique ou en bioinformatique relativement à toutes ces questions. Développement d’algorithmes computationnels et de logiciels pour les domaines de – omique et de la génétique.

Nota : Les projets de recherche incluant une composante majeure de méthodes biochimiques et moléculaires non reliées à la génomique, protéomique ou approches systémiques peuvent ne pas être pertinentes au mandat du comité Génomique.

Recherche sur la gestion des systèmes et la politique de la santé (HPM)

Politique de la santé et politiques. Économie de la santé (p. ex. évaluation économique en santé, financement du système de santé, méthodes de rémunération en santé, mécanismes de répartition des ressources en santé). Gestion des systèmes de santé (p. ex. administration en santé, comportement organisationnel et gouvernance en santé, analyse des systèmes de santé, intégration des systèmes de santé et gestion des soins de santé). Ressources humaines en santé (p. ex. structure et organisation des professions de la santé et disponibilité des professionnels de la santé appropriés pour fournir des services aux populations défavorisées).

Nota : Les études qui traitent essentiellement des enfants et des adolescents, des personnes âgées ou des questions liées au genre devraient être soumises au comité sur les aspects sociaux et développementaux de la santé de l'enfant et de l'adolescent (CHI), au comité sur les dimensions sociales du vieillissement (SDA) ou au comité sur le genre, le sexe et la santé (GSH).

Recherche en interventions et en évaluation dans les services de santé (HS1)

Le comité HS évalue les demandes qui font appel aux méthodes ou aux approches de recherche en services de santé pour examiner les éléments suivants :

les services de santé, les interventions ou les programmes des professionnels de la santé ou d’autres fournisseurs de soins à des individus ou à leurs défenseurs pouvant incorporer des résultats sur le plan individuel, communautaire et collectif (tels que l’état de santé, la qualité des soins, l’efficacité, l’efficience, l’accessibilité, les coûts et l’équité);

les méthodes et les outils novateurs pour étudier les services de santé, les interventions ou les programmes des professionnels de la santé ou d’autres fournisseurs de soins à des individus ou à leurs défenseurs pouvant incorporer des résultats sur le plan individuel, communautaire et collectif;

les études, la formation ou d’autres interventions ciblant les professionnels de la santé ou d’autres fournisseurs de soins et liées à la prestation de services de santé, d’interventions ou de programmes à l’intention d’individus ou de leurs défenseurs pouvant incorporer des résultats sur le plan individuel, communautaire et collectif.

les services de santé, les interventions ou les programmes peuvent être liés à tout cadre ou niveau des conditions de soins, de la population et du mode de prestation.

Nota : les études et la formation liées à la compétence générale, à la distribution, ou la réserve de professionnels de la santé ou de fournisseurs de soins non rémunérés devraient être soumises au comité de la recherche sur la gestion des systèmes et la politique de la santé (HPM).

Les études qui traitent essentiellement des enfants et des adolescents, des personnes âgées ou des questions liées au genre devraient être soumises au comité sur les aspects sociaux et développementaux de la santé de l’enfant et de l’adolescent (CHI), au comité sur les dimensions sociales du vieillissement (SDA) ou au comité sur le genre, le sexe et la santé (GSH).

Hématologie, maladies digestives et rein (HDK)

Études des mécanismes de la maladie, notamment la physiologie cellulaire et la biologie moléculaire, où il y a un intérêt spécial pour la recherche translationnelle. Accent sur les maladies touchant les domaines suivants : hématologie, gastroentérologie et hépatologie, néphrologie et urologie.

Nota : Les études cliniques et ayant une pertinence clinique devraient être soumises au comité Investigation clinique – C : Systèmes digestif, endocrinien et excrétoire (CIC).

Sciences humaines, sciences sociales, droit et éthique appliqués à la santé (HLE)

Études portant sur les sciences humaines (y compris l’histoire, la philosophie, le droit, les études littéraires, culturelles, analyses narratives, études de l’art ou de la performance, analyses de communications ou des médias) ou les sciences sociales (y compris la sociologie, anthropologie, théologie, sciences politiques). Demandes peuvent être de nature critique, théorique, méthodologique ou empirique, en correspondant aux normes disciplinaires.

Nota : Les études portant sur les services de santé ou l’évaluation de services devraient être soumises au comité de Recherche en interventions et en évaluation dans les services de santé (HS1). Les études liées aux déterminants de la santé devraient être soumises au comité des Déterminants psychosociaux, socioculturels et comportementaux de la santé (PB1). Les études mettant l’emphase sur la politique de la santé devraient être soumises au comité de Recherche sur la gestion des systèmes et la politique de la santé (HPM). Les études liées à la santé des populations et la santé publique devraient être soumises au comité de Santé publique, santé communautaire et santé des populations (PH1). Les études mettant l’accent sur la santé de l’enfant et de l’adolescent, les personnes âgées, ou les enjeux de genre devraient être soumises aux comités des Aspects sociaux et développementaux de la santé de l'enfant et de l'adolescent (CHI), Dimensions sociales du vieillissement (SDA), ou Genre, sexe et santé (GSH).

Immunologie et transplantation (IT)

Recherche sur l'immunité innée et adaptative de l'hôte au niveau des molécules, des cellules ou des organismes chez l'animal ou l'humain. Études du développement, de la génétique et de la biologie cellulaire portant principalement sur les cellules immunitaires et leurs molécules (p. ex. anticorps, cytokines). Biologie systémique des réponses immunitaires. Études sur les maladies chroniques à médiation inflammatoire et/ou immunitaire (maladies auto-immunes, allergies, hypersensibilité) mettant l'accent sur la pathogenèse immunitaire au lieu de cibler les lésions ou les fonctions des organes. Transplantation de cellules et d'organes entiers, et induction de la tolérance. Études sur de nouvelles immunothérapies comme des vaccins et des produits biochimiques portant surtout sur de nouveaux mécanismes immunitaires.

Nota : Les études portant principalement sur la conservation d’organes destinés à la transplantation devraient être soumises au comité de Génie biomédical (BME).

Les études portant principalement sur les chirurgies de transplantation d’organes devraient être soumises au comité disciplinaire pertinent.

Recherche en santé autochtone (IHR)

Ce comité évalue les demandes avec un point central sur la recherche éthique et culturellement pertinente auprès des Autochtones ayant comme objectif de promouvoir la santé par la recherche respectueuse des valeurs et des traditions autochtones et qui se conforment aux principes du chapitre 9 de l’EPTC 2 sur la recherche en santé visant les Premières Nations, les Inuits et les Métis du Canada. Les demandes peuvent porter sur l’un ou l’autre des quatre thèmes de recherche et suivront des approches disciplinaires et interdisciplinaires de la recherche en santé autochtone.

L’objectif de la recherche en santé autochtone est d’inspirer, promouvoir et soutenir la recherche ayant le plus grand potentiel d’améliorer la santé et le bien-être des Autochtones, tout en renforçant l’engagement communautaire, les partenariats, la collaboration en recherche et l’application des connaissances. L’intégration du concept de service communautaire se retrouve au centre de l’excellence scientifique et académique.

Malgré que le service communautaire demeure un principe de base, la recherche fondamentale et la recherche axée sur la découverte continuent de jouer un rôle central dans le domaine de la recherche en santé autochtone. La poursuite de connaissances pour son propre intérêt est une forme légitime de recherche, mais elle doit être menée dans le cadre d’un partenariat approprié avec les communautés autochtones.

Le comité examine les demandes en utilisant toutes les méthodologies disciplinaires pertinentes et en mettant l'accent sur l'intégration des méthodes avancées de recherche en santé avec les approches communautaires, les modèles de partenariats multisectoriels, la recherche participative et les méthodologies autochtones. Les IRSC encouragent la recherche qui contribue au renforcement des capacités à la fois du milieu de la recherche en santé et des populations autochtones.

Nota : Les candidats doivent indiquer en quoi leur projet tient compte des principes de l’Énoncé de politique des trois Conseils (EPTC 2) – Chapitre 9 sur la recherche visant les Premières Nations, les Inuits ou les Métis du Canada, ainsi que des principes d’éthique de la communauté/l’organisation autochtone collaboratrice.

Les demandes qui ne correspondent pas au mandat seront examinées par un autre comité d’évaluation disciplinaire.

Recherche sur l'application des connaissances (KTR)

Recherche visant l'élaboration de théories, de preuves et de méthodes innovatrices pour définir les déterminants, la mise en œuvre et l'utilisation des données issues de la recherche dans la pratique. Recherche sur les déterminants de l'application des connaissances, l'efficacité des interventions visant à promouvoir l'application des connaissances, et l'évaluation et l'incidence de l'application des connaissances sur la santé et les autres résultats pour les patients, la pratique professionnelle et les politiques. Recherche sur la promotion de l’application des connaissances au moyen de pratiques cliniques et de politiques éclairées visant à améliorer la qualité de vie des patients et à préserver leur dignité.

Nota : Les études portant principalement sur les revues systématiques devraient être soumises au comité disciplinaire pertinent.

Physique médicale et imagerie (MPI)

Développement et optimisation de technologies d’imagerie médicale telles que l’imagerie par résonance magnétique, la tomographie par rayons x, les ultrasons, la médecine nucléaire, l’imagerie moléculaire et optique, notamment en conjonction avec leur validation et application sur des modèles pré-cliniques ou en essais cliniques. Radiothérapie et développement de technologies biophysiques; mise au point et application d’approches computationnelles et expérimentales. Recherche fondamentale et clinique sur les rayonnements. Les avancées technologiques peuvent inclurent des logiciels (p. ex. acquisition and post-traitement) et/ou autre matériel informatique ainsi que le développement de nouvelles applications utilisant des méthodes existantes.

Nota : Les études portant sur la mise en application de méthodes existantes sans innovation technologique devraient être soumises au comité disciplinaire pertinent.

Microbiologie et maladies infectieuses (MID)

Microbiologie moléculaire et physiologie microbienne avec un accent sur la pathogenèse bactérienne, fongique et parasitaire (non virale) et les interactions pathogène-hôte, y compris l'étude des facteurs de virulence. Diagnostic et traitement des maladies infectieuses; découverte et mise au point de vaccins. Résistance et mécanismes antimicrobiens. Découverte de médicaments et nouveaux traitements, y compris des solutions de rechange aux antibiotiques, comme les probiotiques et la thérapie par les phages. Mécanismes innés ou acquis de l'évasion immunitaire par les pathogènes, avec un accent sur le pathogène. Contributions des microbes et du microbiome à la santé et au développement de l'hôte.

Nota : Les demandes portant sur la virologie devraient être soumises au comité sur la virologie et pathogenèse virale (VVP). Les demandes axées sur l’étude d’un pathogène devraient être soumises au comité de microbiologie et maladies infectieuses (MID), tandis que les demandes mettant l’accent sur la réponse pathogène-hôte (p. ex. l’utilisation d’un pathogène pour investiguer la réponse immunitaire) devraient être soumises au comité d’immunologie et transplantation (IT).

Biologie cellulaire et moléculaire du cancer (MCC)

Mécanismes moléculaires, cellulaires et génétiques fondamentaux de l’étiologie du cancer, y compris la recherche axée sur la découverte portant sur les processus tumorigènes fondamentaux. Ces processus comprennent notamment la signalisation cellulaire, le cycle/la prolifération cellulaires, les interactions entre la tumeur et le stroma, l’angiogenèse, la carcinogenèse, le devenir/la différenciation des cellules souches, l’épigénétique, la régulation de la croissance, l’apoptose, la métastase, les approches moléculaires, cellulaires et génétiques, ainsi que l’utilisation d’organismes modèles.

Mouvement et exercice (MOV)

Études de la démarche, biomécanique. Biologie des muscles squelettiques, typage des fibres musculaires et régulation. Contraction des muscles squelettiques. Troubles du mouvement, troubles neuromusculaires et myopathies. Intégration sensori-motrice. Physiologie de l'exercice, rôle de l'exercice dans la promotion de la santé et la réadaptation. Réadaptation et physiothérapie. Orthopédie appliquée au système articulaire. Ergonomie professionnelle. Kinésiologie. Santé et condition physique.

Nota : Les études liées aux muscles cardiaques devraient être soumises au comité sur le système cardiovasculaire – A : Cellules et tissus (CSA).

Neurosciences cliniques et des systèmes (NSA)

Études sur la neuroscience des systèmes, la description et l’analyse de la circuiterie qui sous-tend le comportement conscient et autonome, la dynamique des réseaux et les changements sur le plan du fonctionnement des circuits. Études sur les mécanismes cellulaires et moléculaires des maladies neurodégénératives de tous types qui se déclarent chez l’adulte. Études sur la régénération axonale, la réparation des circuits neuronaux et le rétablissement des fonctions. La mort neuronale, la dégénérescence des axones et des dendrites, les protéines mal repliées, l’agrégation de protéines, la transformation des protéines, la neuro-inflammation, le déficit mitochondrial et la pathologie vasculaire. Rôle de la neurogenèse endogène et de la biologie des cellules souches dans la réparation du système nerveux. Systèmes moteurs et sensoriels, homéostasie et troubles associés, y compris l’épilepsie, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, l’accident vasculaire cérébral, la douleur et la perte de la vue ou de l'ouïe.

Approches : Les méthodes employées dans le cadre des études de ce comité comprendront, entre autres, des modèles animaux de maladies neurodégénératives ou de lésions neuronales, ou les deux. Elles comprendront également des approches moléculaires et cellulaires visant à étudier les mécanismes de la maladie et de la réparation, le transfert ou la thérapie génique, les approches médicamenteuses et pharmacologiques, l’imagerie et les essais fonctionnels, dont l’électrophysiologie et l’analyse comportementale.

Nota: Les recherches fondamentales essentiellement fondées sur des mesures et des paramètres d’évaluation comportementaux doivent être soumises au comité sur les sciences du comportement – A (BSA). Les études humaines, cliniques ou appliquées chez des populations aux prises avec un problème psychiatrique ou neurologique doivent être soumises au comité sur les sciences du comportement – B (BSB) ou à un autre comité clinique pertinent. Les études sur la dynamique des réseaux à grande échelle et les neurosciences computationnelles doivent être soumises au comité sur les sciences du comportement – C (BSC). Les recherches sur le développement du système nerveux doivent être soumises au comité sur la biologie du développement (DEV) ou au comité sur les neurosciences moléculaires et cellulaires (NSB). Les études fœtale, néonatale, pédiatrique et les études chez l’enfant doivent être soumises au comité Investigation clinique – A : Reproduction, santé de la mère, de l’enfant et de l’adolescent (CIA).

Neurosciences moléculaires et cellulaires (NSB)

Les études sur les neurosciences moléculaires et cellulaires, la neurobiologie du développement, les neurotransmetteurs et les molécules de signalisation, et les mécanismes cellulaires et moléculaires des troubles neurologiques. Développement axonal et dendritique; synaptogénèse et développement dépendant de l'activité; développement des appareils moteurs et sensoriels et systèmes limbiques; canaux ioniques dépendants commandés par le ligand ou le voltage; récepteurs liés aux protéines G; libération des neurotransmetteurs; transmission synaptique et plasticité synaptique; excitabilité neuronale. Mécanismes cellulaires et moléculaires des troubles neurologiques.

Nota : Les études sur les réseaux neuronaux, la dynamique des réseaux, les neurosciences cliniques et des systèmes, et les appareils sensoriels doivent être soumises au comité sur les neurosciences cliniques et des systèmes (NSA). Les études sur les muscles squelettiques, les myopathies, la kinésiologie et l’exercice doivent être soumises au comité sur le mouvement et l’exercice (MOV).

Nutrition, aliments et santé (NUT)

Nutrition au cours de la vie humaine. Diététique. Obésité, y compris l'évaluation des nouveaux médicaments hypoglycémiants et amaigrissants. Équilibre énergétique et nutrition. Conséquences sur la santé de régimes particuliers et des suppléments alimentaires, facteurs nutritionnels jouant un rôle dans les troubles métaboliques et gastro-intestinaux, lien épidémiologique entre les habitudes alimentaires et l'incidence de la maladie. Intolérance et allergie alimentaires. Éducation et promotion de la santé nutritionnelle. Prévention et éducation en matière de diabète. Incidence des facteurs socioéconomiques, culturels et politiques sur la nutrition au niveau de l'individu et de la communauté. Effets de l'apport en éléments nutritifs sur la réaction à la maladie, l’efficacité au travail et le comportement. Utilisation des éléments nutritifs et besoins à cet égard au sein de la population et pendant le cycle de vie. Pathogenèse du déséquilibre nutritif. Stratégies d'alimentation parentérale. Techniques de production et de manutention des aliments, et sécurité alimentaire. Probiotiques. Nutrigénétique et nutrigénomique, y compris des approches d’apprentissage machine

Sciences pharmaceutiques (PS)

Recherche sur la conception et les voies d'administration des médicaments. Chimie pharmaceutique, radiopharmacie, biopharmacie et analyses de médicaments. Pharmacocinétique.

Pharmacologie et toxicologie (PT)

Recherche sur le métabolisme des médicaments et la toxicologie. Abus des médicaments et pharmacodépendance. Mécanismes d'action des médicaments. Caractérisation de cibles pharmacologiques. Pharmacologie des substances biologiques. Pharmacologie clinique. Pharmacogénétique.

Déterminants psychosociaux, socioculturels et comportementaux de la santé (PB1)

Recherche en science du comportement et en sciences sociales appliquées à la santé physique et mentale, aux comportements liés à la santé, à la psychophysiologie, à la santé communautaire et au bien-être pendant le cycle de vie. Accent sur les perspectives comportementales, psychosociales, sociales, culturelles, environnementales et contextuelles, et leur impact sur la promotion de la santé, la prévention, les mécanismes, les maladies, les résultats, le traitement et les interventions.

Comprend aussi, entre autres, les études examinant les approches psychométriques, l’application des connaissances, la médecine comportementale, les projets cliniques et essais d’efficiences. Études portant sur les concepts, la vérification d’hypothèses au moyen de méthodes justifiées, une prise et analyse de données rigoureuse. Approches qualitatives/quantitatives/méthodes mixtes et conception expérimentale / transversal / prospective / rétrospective sont considérées. Le point de vue des personnes ou des populations peut être adopté, visant les échantillons sains/cliniques ou à risques.

Santé publique, santé communautaire et santé des populations (PH1)

Formulation et mesure des expositions et de l’état de santé et vérification des hypothèses concernant les liens exposition-maladie. Études épidémiologiques allant des interactions gène environnement propres aux origines biologiques de la maladie à l’incidence des milieux sociaux, en prenant en compte l’état des populations défavorisées, sur la santé et les capacités fonctionnelles; recherche sur l’étiologie des maladies et des incapacités chez les humains; recherche interventionnelle en santé des populations visant à produire des données sur les programmes de mise en œuvre et leurs retombées ainsi que les méthodes de distribution ayant le potentiel d’améliorer la santé à l’échelle des populations; éthique et droit de la santé dans le contexte de la santé publique, de la santé communautaire et de la santé des populations. Le mandat comprend l’élaboration et l’application de nouvelles méthodes statistiques, la mesure du fardeau de la maladie dans les populations, la santé mondiale, les inégalités et les gradients de santé, la santé des groupes hétérogènes et défavorisés, la promotion de la santé, la salubrité de l’eau et les répercussions des changements planétaires sur la santé.

Nota : Les études qui concordent avec le mandat du comité sur les aspects sociaux et développementaux de la santé de l’enfant et de l’adolescent (CHI) et qui sont liées au développement de l’enfant et de l’adolescent, et aux influences familiales, parentales et sociales sur la santé des jeunes devraient être soumises au comité CHI. Les études qui correspondent au mandat du comité sur les dimensions sociales du vieillissement (SDA) et qui sont axées sur les personnes âgées devraient être soumises au comité SDA. Les études portant spécialement sur des questions liées au genre devraient être soumises au comité sur le genre, le sexe et la santé (GSH). Les études qui concordent avec le mandat du comité sur la nutrition, les aliments et la santé (NUT) et qui sont axées sur la nutrition ou la sécurité alimentaire devraient être soumises au comité NUT.

Essais contrôlés randomisés (RC1)

Études dans lesquelles les chercheurs répartissent de manière aléatoire les sujets humains admissibles (ou autres champs humains d’étude, p. ex. classes, cliniques, terrains de jeux) en groupes qui feront ou non l'objet d'une ou de plusieurs interventions et qui seront comparés. Les résultats sont analysés en comparant les résultats obtenus dans les groupes. Études liées à l’élaboration de méthodes visant la conception et la réalisation d’essais cliniques randomisés. Le comité RC1 est multidisciplinaire et représente tout le spectre du mandat des IRSC.

Appareil respiratoire (RS)

Poumon et tissu apparenté. Mécanique pulmonaire. Circulation pulmonaire. Mécanismes de régulation de la respiration. Muscle lisse des voies respiratoires. Neurocontrôle de la respiration. Troubles liés au sommeil. Bronchopneumopathies destructives et obstructives. Maladies respiratoires du nouveau-né. Maladies non microbiennes de l'adulte. Surfactant. Syndrome respiratoire aigu. Inflammation pulmonaire. Asthme et allergies. Déterminants des maladies respiratoires (interactions gène-environnement).

Aspects sociaux et développementaux de la santé de l'enfant et de l'adolescent (CHI)

Conditions nécessaires à la santé, au développement et au bien-être optimal de l'enfant et de l'adolescent. Causes, risques, prévention précoce, traitement et stratégies de soutien pour les enfants et les adolescents présentant des problèmes physiques, mentaux, congénitaux ou comportementaux, tout en considérant les questions liées à l’éducation et à l’état des communautés minoritaires de langue officielle. Influences de l'environnement, du mode de vie et de la société sur la santé génésique et la santé de la mère, du fœtus, du nouveau-né, du nourrisson, de l'enfant et de l'adolescent. Effets et résultats sur la santé du milieu familial, de la dynamique familiale et des soins à l'enfant, y compris les conséquences de la pauvreté.

Nota : Les projets portant sur les aspects biologiques et cliniques de la santé des enfants et des adolescents devraient être soumises au comité sur l'investigation clinique – A : reproduction, santé de la mère, de l’enfant et de l’adolescent (CIA). Les études utilisant des modèles animaux devraient être soumises au comité CIA.

Dimensions sociales du vieillissement (SDA)

Facteurs sociaux en tant que déterminants de la santé et de la qualité de vie au cours du vieillissement (soutien social, travail, intégration des personnes âgées à la société, loisirs, structure du ménage et de la famille, logement, transport, situation économique et inégalités économiques, retraite, etc.). Comportements favorables à la santé et modes de vie sains, activité physique. Interactions et transitions au cours de la vie. Soins de longue durée et soins aux personnes âgées, y compris les logements supervisés et les résidences-services ainsi que les soins à domicile. Services de santé à l'intention des personnes âgées, dont celles vivant dans les régions rurales et du Nord et dans les communautés minoritaires de langue officielle. Soins palliatifs : soulagement de la douleur, soutien individuel et familial, choix du milieu de vie et incidence de ce choix; stratégies de mise en œuvre des lignes directrices de fin de vie. Études épidémiologiques et recensement des problèmes liés aux soins palliatifs et aux soins de fin de vie. Étude des facteurs sociaux jouant un rôle dans des problèmes de santé particuliers d'ordre physique, cognitif, communicationnel, comportemental et mental liés à l'âge. Violence et négligence à l'égard des aînés.

Virologie et pathogenèse virale (VVP)

Virologie. Intéractions virus-hôte. Immunologie et virus. Diagnostic et traitement des maladies à virus. Résistance aux antiviraux.

Date de modification :