Lancement : subventions d’équipe R.-U.–Canada pour la recherche sur le diabète

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) L'Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète (INMD), L'Institut des maladies infectieuses et immunitaires (IMII), L'Institut de l'appareil locomoteur et de l'arthrite (IALA), ainsi que le Medical Research Council (MRC) et l’Economic and Social Research Council (ESRC) du Royaume-Uni sont heureux d’annoncer le lancement des subventions d’équipe R.-U.–Canada pour la recherche sur le diabète.

Les chercheuses et chercheurs britanniques et canadiens ont à leur actif un palmarès riche et impressionnant en matière de recherche sur cette maladie. Plus particulièrement, des scientifiques canadiens, les Drs Fredrick Banting et John Macleod, ont reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1923 pour la découverte de l’insuline et de ses vertus pour le traitement du diabète de type 1. Il s’agit là sans doute d’une des plus grandes découvertes issues de la recherche clinique du XXe siècle. Elle a eu une incidence presque immédiate sur la vie des diabétiques. Par la suite, on a beaucoup appris sur la pathogenèse du diabète, ce qui a donné lieu à de nouveaux traitements importants. Pourtant, la prévalence du diabète augmente, et les traitements curatifs demeurent, dans une large mesure, indéfinis.

Par l’entremise des subventions d’équipe R.-U.–Canada pour la recherche sur le diabète, le MRC, l’ESRC et les IRSC visent :

  • à soutenir des équipes de recherche collaborative de premier ordre qui s’attaquent au diabète;
  • à améliorer les partenariats existants et à en concevoir de nouveaux entre le Royaume-Uni et le Canada dans le domaine de la recherche sur le diabète;
  • à affermir les relations stratégiques entre le Royaume-Uni et le Canada.

Objectif

La présente possibilité de financement a pour objectif d’accélérer la recherche sur des solutions translationnelles et des mécanismes destinés à améliorer la vie des diabétiques au Canada et au Royaume-Uni, et ce, en fournissant à des équipes de recherche binationales concurrentielles et innovatrices sur le plan international des fonds qui leur permettront de réaliser des projets d’intérêt mutuel.

Portée

Les projets de collaboration porteront principalement sur les « mécanismes et les solutions translationnelles ». Ils devraient se concentrer sur une ou plusieurs des principales lacunes dans les connaissances en matière de diabète, soit :

  • la variabilité génétique; 
  • les mécanismes moléculaires, y compris la destruction des cellules bêta à médiation immunitaire;
  • les études pilotes réalisées sur des humains pour inverser le diabète de type 2 par l’activité physique et la nutrition. Nous accueillons les demandes qui incluent des spécialistes des sciences sociales, en plus des chercheuses et chercheurs du domaine biomédical. Les spécialistes des sciences sociales peuvent apporter une compréhension, par exemple, des comportements humains, de l’évaluation économique et des inégalités, ainsi que présenter l’économie politique et les influences du milieu dans une perspective plus vaste.

L’intention est de se concentrer sur les recherches applicables au Royaume-Uni et au Canada, et non sur la santé mondiale.

Admissibilité

Chaque demande de subvention doit inclure un chercheur principal (CP) britannique et un candidat principal désigné (CPD) canadien qui assumeront à parts égales la direction et la gestion de chaque projet financé. Ensemble, ils élaboreront un plan de recherche commun et prépareront la proposition détaillée à soumettre au MRC. Les candidates et candidats canadiens présenteront une demande abrégée aux IRSC.

Fonds disponibles

  • IRSC :
    • La somme totale offerte par les IRSC dans le cadre du volet canadien de cette possibilité de financement est de 2 700 000 $, ce qui devrait permettre d’accorder environ six subventions.
    • La valeur maximale de chaque subvention s’élève à 150 000 $ par année, pour une période maximale de 3 ans, soit un total de 450 000 $ par subvention.
  • Royaume-Uni :
    • Le MRC et l’ESRC mettront à disposition 2 millions de livres. Les candidats établis au Royaume-Uni peuvent demander jusqu’à 333 333 £ par proposition pour le volet britannique de chaque subvention d’équipe de recherche. Les projets doivent être d’une durée de trois ans et commencer le 1er avril 2020.

Échéancier

Lancement 18 juin 2019
Date limite (avis d’intention/inscription) 28 août 2019
Date limite de présentation des demandes 25 septembre 2019
Début du financement 1er avril 2020

Coordonnées

Les questions au sujet de cette initiative stratégique et des objectifs de recherche doivent être adressées au :

Centre de contact des IRSC
Téléphone : 613-954-1968
Sans frais : 1-888-603-4178
support-soutien@cihr-irsc.gc.ca

Les candidates et candidats britanniques (MRC et ESRC) doivent envoyer leurs demandes de renseignements supplémentaires à l’adresse international@mrc.ukri.org

Mise en garde : L’information contenue dans cette annonce préalable de la possibilité de financement « Subventions d’équipe R.-U.–Canada pour la recherche sur le diabète » est sujette à modifications et n’engage pas les IRSC, le MRC et l’ESRC relativement aux exigences mentionnées dans la présente version. La version définitive de la possibilité de financement sera publiée en juin 2019 par le MRC et l’ESRC dans leur site Web, ainsi que par les IRSC dans la base de données sur les possibilités de financement de RechercheNet.

Date de modification :