Dre Morgan Slater
Titulaire d’une bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé – Profil

Nom :
Morgan Slater
Organisme d’accueil partenaire :
Queen’s Family Health Team
Nom du superviseur à l’organisme d’accueil :
Dre Karen Hall-Barber
Lieu (ville, province) :
Kingston (Ontario)
Établissement d’enseignement :
Université Queen’s
Nom du superviseur à l’établissement d’enseignement :
Dr Michael Green
Durée de la bourse de recherche :
2 ans
Titre de la bourse de recherche ou du programme de travail :
Prise en charge de la douleur chronique en milieu de soins primaires – lier les données cliniques et administratives pour trouver des occasions d’améliorer la qualité

Biographie

J’ai fait mes études de premier cycle en ingénierie de la conception des systèmes à l’Université de Waterloo, et une maîtrise en sciences de la santé communautaire à l’Université de Calgary. J’ai reçu mon doctorat de l’Université de Toronto, à l’Institut des sciences médicales. Au cours de mes études supérieures et de ma formation postdoctorale, j’ai reçu plusieurs bourses, dont une bourse d'études supérieures du Canada Frederick-Banting et Charles-Best des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), une bourse de recherche postdoctorale de l’Institut de recherche de l'Hôpital général de Toronto et une bourse du fonds d’éducation du Ted Rogers Centre for Heart Research. Outre ma formation universitaire, j’ai plus de 10 ans d’expérience en recherche clinique, et je suis ravie de poursuivre ma carrière là où mon travail a le potentiel de vraiment améliorer les soins aux patients.

Programme de travail de la bourse de recherche

Je collaborerai avec le Dr Michael Green (Université Queen’s) et la Dre Karen Hall-Barber (Queen’s Family Health Team) en vue de comprendre et d’améliorer la façon dont la Queen’s Family Health Team (QFHT) gère les soins aux patients souffrant de douleur chronique. Compte tenu du fait que près de 20 % des Canadiens vivent avec de la douleur chronique, il est important de comprendre comment les médecins de première ligne prennent en charge cette pénible affection dans le contexte de la crise des opioïdes. Combiner les données électroniques et les données administratives sur la santé nous permettra d’identifier les patients atteints de douleur chronique, d’établir les traitements prescrits par la QFHT et d’autres fournisseurs, et de procéder à une vérification de la prescription d’opioïdes fondée sur les lignes directrices. En réunissant patients et fournisseurs de soins, nous travaillerons ensemble pour déterminer les aspects à améliorer, en nous assurant que nos solutions seront viables, pertinentes pour le personnel et axées sur le patient. Non seulement les résultats de ce projet offriront la possibilité d’améliorer les soins aux patients prodigués par la QFHT, mais ils pourront améliorer les soins dans d’autres milieux de soins de première ligne.

Date de modification :