Le Groupe d’experts scientifiques sur l’insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique et la sclérose en plaques s’est réuni de nouveau pour entendre les résultats préliminaires de l’essai clinique canadien de phase I/II

Le 8 mars 2017

Les membres du Groupe d'experts scientifiques sur l'insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique (IVCC) et la sclérose en plaques (SP), formé en 2010 par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et la Société canadienne de la sclérose en plaques, ont tenu leur dernière rencontre hier à Ottawa. Le groupe a été informé des résultats préliminaires de l'essai clinique multicentrique randomisé à double insu de phase I/II sur le traitement de l'IVCC par angioplastie veineuse à ballonnet chez les patients atteints de SP, mené par les Drs Anthony Traboulsee et Lindsay Machan.

Aujourd'hui, les résultats des chercheurs de l'Université de la Colombie-Britannique (en anglais seulement) ont été présentés avant leur publication lors de la réunion scientifique annuelle de la Society for Interventional Radiology à Washington. L'étude a été financée par les IRSC, la Société canadienne de la sclérose en plaques et les provinces de la Colombie-Britannique, du Manitoba et du Québec, sur recommandation du groupe d'experts scientifiques. Elle a montré l'absence d'une différence statistiquement significative dans les symptômes de SP, qu'ils soient rapportés par les patients eux-mêmes ou déterminés par imagerie cérébrale et évaluation clinique standard par des médecins, entre les patients ayant subi une dilatation de veine par ballonnet et les participants du groupe témoin ayant subi une intervention placebo. Les résultats n'appuient pas l'utilisation de la dilatation des veines dans la prise en charge des patients atteints de SP.

Le groupe d'experts scientifiques a recommandé que les IRSC et la Société canadienne de la sclérose en plaques diffusent ces résultats aux patients et veillent à ce que les collèges médicaux provinciaux reçoivent l'information, de sorte que les médecins et les patients puissent prendre des décisions éclairées quant à l'utilisation de la dilatation par ballonnet dans la prise en charge des patients atteints de SP. Le Dr Traboulsee et ses nombreux collaborateurs de tout le Canada ont été reconnus par le groupe pour leur travail exceptionnellement rigoureux.

Le Canada a l'un des taux d'incidence de SP les plus élevés au monde, et l'existence d'un lien entre l'IVCC et la SP a reçu une attention considérable à l'échelle planétaire lorsqu'on l'a annoncée en 2009. L'essai clinique canadien est le premier en son genre et de cette envergure, et l'utilisation d'un essai clinique randomisé rigoureux constitue la référence méthodologique pour la collecte de données probantes.

La Société canadienne de la sclérose en plaques et les IRSC aimeraient remercier les personnes atteintes de SP ayant participé à la recherche, les partenaires provinciaux (Colombie-Britannique, Manitoba et Québec) et les membres du groupe d'experts scientifiques, qui leur ont fourni des conseils scientifiques indépendants et ont joué un rôle de supervision tout au long du processus d'évaluation de l'IVCC.

Yves Savoie
Président de la Société canadienne de la sclérose en plaques

Alain Beaudet, M.D., Ph.D.
Président des Instituts de recherche en santé du Canada

Pour en savoir plus sur le Groupe d'experts scientifiques sur l'insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique et la sclérose en plaques (IVCC/SP)

Coordonnées

Relations avec les médias
Instituts de recherche en santé du Canada
613-941-4563
relationsaveclesmedias@cihr-irsc.gc.ca

Jennifer Asselin
Société canadienne de la sclérose en plaques
416-922-6065, poste 3144
jennifer.asselin@mssociety.ca

Date de modification :