Résultats d'études 2011

Restez branchés

23 novembre 2011

Nouveau traitement possible pour la sclérose latérale amyotrophique (en anglais seulement)
La sclérose latérale amyotrophique (SLA), communément appelée maladie de Lou Gehrig ou maladie de Charcot, est une maladie neurodégénérative qui entraîne une perte de la fonction motrice et, finalement, la mort.

Des chercheurs en génétique à l'Université Laval ont découvert que deux protéines sont en cause dans la SLA. Leur découverte pourrait susciter de nouveaux espoirs pour les personnes atteintes de la maladie.

Dirigée par le Dr Jean-Pierre Julien, l'équipe de chercheurs a découvert que la protéine TDP-43 se lie à une protéine inflammatoire, appelée NF-kB p65, dans la moelle épinière des personnes atteintes de SLA et non chez les sujets en santé. Les chercheurs ont par la suite eu recours à un inhibiteur expérimental, appelé withaferine A, pour atténuer efficacement la réponse inflammatoire chez des souris. On espère que cette percée mènera à la mise au point d'un traitement expérimental pour la SLA.

Les conclusions de l'étude, financée en partie par les IRSC, ont été publiées dans le Journal of Experimental Medicine.

14 novembre 2011

Les médicaments stéroïdiens pourraient ralentir le développement du cerveau chez les prématurés, selon une nouvelle étude (en anglais seulement)
Les bébés prématurés exposés à des médicaments stéroïdiens après la naissance courent plus de risque que le développement de leur cerveau soit perturbé. C'est ce que dévoile une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'Institut de recherche sur l'enfant et la famille à l'Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique et à l'Université de la Californie à San Francisco (UCSF). Les résultats de l'étude ont été publiés dans le numéro du 19 octobre 2011 de la revue Science Translational Medicine.

4 novembre 2011

Étude sur la désaccoutumance au tabac
Des chercheurs à l'Hôpital général juif de Montréal ont découvert que deux tiers des fumeurs reviennent à la cigarette après avoir subi une crise cardiaque.

On croyait que le fait de passer du temps à l'hôpital après une crise cardiaque incitait les fumeurs à arrêter, étant donné la gravité de l'expérience. Toutefois, l'étude – dirigée par le chercheur principal, le Dr Mark Eisenberg – a révélé que la majorité des fumeurs d'âge moyen recommençaient à fumer dans les douze mois suivants, même quand ils étaient traités avec des médicaments qui réduisent les envies de nicotine et les symptômes de sevrage.

Les résultats ont été présentés au Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire de 2011, à Vancouver. L'étude a été subventionnée en partie par les IRSC.

3 novembre 2011

Le recours aux médicaments préventifs – encore beaucoup à faire
(en anglais seulement)
Chaque année, environ 35 millions de personnes dans le monde sont traités pour une maladie coronarienne, comme une cardiopathie ou un AVC. Dans environ la moitié des cas, il s'agit de personnes ayant une maladie vasculaire préexistante. Bien qu'il existe des médicaments efficaces pour aider à prévenir la réapparition d'une cardiopathie ou d'un AVC, une récente étude a démontré que ces médicaments ne sont pas utilisés autant qu'ils le devraient.

Dans le cadre de l'étude PURE (Prospective Urban-Rural Epidemiological study), on a examiné l'utilisation des médicaments à action préventive (médicaments antiplaquettaires, bêta-bloquants, inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (IECA), bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine (BRA) et statines) chez les personnes ayant déjà souffert d'une maladie cardiaque ou d'un AVC. L'étude a révélé que l'on a peu recours à ces médicaments dans le monde, particulièrement en milieu rural et dans les pays à faible revenu. Les chercheurs recommandent donc une approche systématique afin d'augmenter l'utilisation de ces médicaments de base, qui sont efficaces et peu coûteux.

L'étude, publiée dans la revue The Lancet, a été financée en partie par les IRSC.

25 octobre 2011

Un soutien continu pour le Consortium de génomique structurale
Le Consortium international de génomique structurale (CGS) a annoncé avoir obtenu 48,9 millions de dollars en nouveau financement. Le renouvellement de cet investissement permettra au CGS de développer son programme de recherche à libre accès qui a pour but de favoriser la découverte et la mise au point de nouveaux médicaments. Cette annonce est survenue peu après le 30 juin, date où le CGS a terminé avec succès sa deuxième phase de financement (2007-2011).

Formé en 2004, le CGS bénéficie du soutien financier des secteurs public et privé, et toutes ses découvertes sont mises à la disposition du milieu de la recherche mondiale, sans restriction. Depuis sa création, le CGS a versé plus de 1 300 structures protéiques tridimensionnelles de haute qualité dans le domaine public. L'abondance de données structurales générées par le CGS pourrait engendrer des retombées sur la santé humaine en fournissant des réactifs et protocoles de recherche, ainsi que des cadres solides pour la découverte, découlant de données structurales, de nouveaux médicaments pour des maladies comme le cancer et le diabète.

Les nouveaux membres du consortium sont Eli Lilly Canada et Pfizer inc., et les membres fondateurs comprennent les Instituts de recherche en santé du Canada, GlaxoSmithKline, la Fondation Novartis pour la recherche, le ministère de la Recherche et de l'Innovation de l'Ontario et le Wellcome Trust.

Pour plus de renseignements à ce sujet, veuillez vous rendre sur le site Web du CGS (en anglais seulement).

25 octobre 2011

Lancement d'une nouvelle base de données des variantes génomiques
(en anglais seulement)
Le séquençage du génome humain a mené à de nouvelles découvertes en ce qui a trait aux différences dans l'ADN des individus. On a démontré que ces variantes influencent la prédisposition à la maladie et la réponse aux traitements. La Database of Genomic Variants (base de données des variantes génomiques), ou DGV, située à Toronto, vient de lancer une version revue et améliorée de sa base de données accessible au public, qui facilite la conversion de l'information génomique en de nouveaux outils diagnostiques, pronostiques et thérapeutiques pour améliorer la santé. Créée en 2004, la DGV est le fruit d'une collaboration entre l'Hôpital pour enfants et l'Université de Toronto. La DGV élargie, financée en partie par les IRSC, appuiera des milliers de centres de diagnostic sur la planète.

21 octobre 2011

La musique adoucit les mœurs… et favorise l'acuité auditive
(en anglais seulement)
La perte auditive liée au vieillissement est moins marquée chez les musiciens âgés que chez les personnes ne s'adonnant pas à la musique

Une étude menée par des chercheurs canadiens a établi les premières preuves que les personnes qui s'adonnent à la musique durant toute leur vie sont moins susceptibles que les personnes non musiciennes de souffrir d'une déficience auditive liée à l'âge.

Certaines études ont déjà démontré que les musiciens de formation présentent de grandes capacités auditives comparativement aux personnes ne s'adonnant pas à la musique. Toutefois, la présente étude est la première à examiner l'acuité auditive des musiciens et des personnes non musiciennes de tout âge – de 18 à 91 ans.

14 octobre 2011

Un chercheur reçoit une subvention de 7,4 million pour la lutte mondiale antitabac
(en anglais seulement)
Un chercheur de l'Université de Waterloo financé par les IRSC a reçu la plus grande subvention de fonctionnement jamais accordée afin que son équipe et lui puissent poursuivre les travaux novateurs au sujet des politiques de contrôle du tabac dans le monde. Dr Geoffrey Fong a reçu 7,4 million de dollars sur cinq ans pour soutenir le Projet international d'évaluation de la lutte antitabac. Ce projet mesure l'effet des politiques de lutte antitabac dans 20 pays afin de fournir aux décideurs des données qui leurs permettront d'adopter des politiques plus rigoureuses de contrôle du tabac. L'Organisation mondiale de la santé a identifié le tabagisme comme étant la première cause de décès évitable mondialement. Durant la dernière décennie, les résultats des recherches ont été particulièrement utiles dans les pays à faible et moyen revenu, où l'industrie du tabac tente agressivement d'étendre son marché, considérant que le taux de tabagisme au Canada et dans d'autres pays à revenu élevé est en déclin. En 2009, le Dr Fong a été le récipiendaire du Prix IRSC-JAMC pour les plus grandes réalisations du Canada dans la recherche en santé.

6 octobre 2011

Des chercheurs de l'Université Memorial établissent un lien entre le revenu, l'exercice, le petit-déjeuner et l'obésité infantile
(en anglais seulement)
Le niveau de revenu et l'habitude de déjeuner sont deux facteurs de l'obésité chez les enfants. Cette conclusion provient d'un rapport déposé récemment par la Dre Wendy Young, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le vieillissement en santé, à l'Université Memorial.

Grâce au financement des Instituts de recherche en santé du Canada, la Dre Young et son équipe ont étudié un vaste groupe d'élèves de septième année à Halton, en Ontario. Elles ont examiné le lien entre l'indice de masse corporelle (IMC) et les facteurs de risque individuels modifiables (tels que l'activité physique et l'alimentation); les facteurs de risque environnementaux modifiables (tels que les milieux modifiés par l'humain, notamment le foyer, l'école, le lieu de travail, le lieu d'entraînement physique et l'environnement alimentaire); ainsi que le niveau de scolarité dans le quartier.

27 septembre 2011

Des essais en laboratoire révèlent qu'un puissant antioxydant, le resvératrol, prévient le syndrome métabolique : étude de l'Université de l'Alberta
(en anglais seulement)
Des chercheurs de la Faculté de médecine et de dentisterie de l'Université de l'Alberta ont découvert que le resvératrol, un puissant antioxydant présent dans les aliments usuels, prévient, chez certains enfants, un syndrome pouvant plus tard mener à des problèmes de santé comme le diabète.

Le resvératrol se trouve dans des fruits, des noix et le vin rouge, et il a été démontré qu'il prolonge la vie de nombreuses espèces.

Le risque de présenter des troubles métaboliques plus tard dans la vie est accru chez l'enfant pour qui la croissance intra-utérine s'est avérée difficile. Toutefois, les chercheurs en santé de l'Université de l'Alberta Jason Dyck et Sandra Davidge et leurs équipes ont découvert que l'administration de resvératrol postsevrage à la progéniture de rats de laboratoire avait permis de prévenir l'apparition d'un syndrome métabolique, lequel se caractérise par une intolérance au glucose, une résistance à l'insuline et d'importants dépôts graisseux dans la paroi abdominale.

26 septembre 2011

La grippe, ça arrive! - Atelier sur la grippe H1N1 à Ottawa
La question n'est pas de savoir si nous connaîtrons une autre pandémie, mais quand. Les décideurs en charge de la planification en cas de pandémie doivent avoir accès à des recherches de pointe sur lesquelles baser leurs décisions. Les 19 et 20 septembre derniers, des chercheurs de partout au Canada ont présenté leurs résultats de recherche sur la grippe H1N1. Ces recherches étaient financées par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et l'Agence de santé publique du Canada (ASPC). Des décideurs et des praticiens oeuvrant au niveau local, provincial, territorial et national ont assisté à l'événement. Les objectifs de l'atelier étaient : (a) de partager et de discuter au sujet des résultats de recherche sur la pandémie de H1N1, (b) d'examiner l'équité en matière de santé et les dimensions éthiques des approches en santé publique par rapport à la grippe pandémique, (c) d'étudier les implications des résultats de recherche pour renforcer les systèmes de santé et l'engagement du public, et (d) de renforcer les liens entre les chercheurs subventionnés et les décideurs pour faciliter l'application des connaissances.

L'atelier était parrainé par les IRSC, l'ASPC et le Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses (CCNMI). Pour plus de détails, veuillez communiquer avec l'Institut de la santé publique et des populations des IRSC (ipph-ispp@uottawa.ca).

19 septembre 2011

Résultats de la plus vaste étude au monde sur la RCR
Un essai randomisé sur l'arrêt cardiaque n'a dévoilé aucun avantage à prolonger la durée de la RCR. Menée par l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa, l'Université d'Ottawa et le Consortium sur les résultats de la réanimation, l'étude a porté sur les pompiers et les ambulanciers paramédicaux qui pratiquent la RCR. Les chercheurs n'ont constaté aucune différence dans les taux de survie, que la RCR soit pratiquée pendant une ou trois minutes. Cette découverte clôt le débat international au sujet de la marche à suivre en cas d'arrêt cardiaque. L'étude a été publiée dans le New England Journal of Medicine et financée en partie par une subvention des IRSC.

15 septembre 2011

L'inattention est le meilleur élément prédictif de l'échec scolaire
Le déficit d'attention, chez les enfants d'âge scolaire, est souvent associé à l'hyperactivité et parfois même considéré comme une conséquence de celle-ci. Les travaux en psychologie comportementale ont donc abondamment utilisé les mesures d'hyperactivité pour déterminer les probabilités de réussite ou d'échec scolaire, une hyperactivité élevée étant de mauvais augure pour la réussite des études.

26 août 2011

Une étude montre que les patients sont moins portés à renouveler leur ordonnance après une hospitalisation
(en anglais seulement)
Une récente étude financée par les IRSC montre que près de 19 % des patients ne renouvellent pas leur ordonnance pour une maladie chronique dans les 90 jours suivant leur congé de l'hôpital. Pour les personnes ayant séjourné aux soins intensifs (SI), la proportion augmente à près de 23 %. Selon l'auteur principal de cette étude, le Dr Chaim Bell de l'Hôpital St. Michael à Toronto, les séjours aux SI peuvent expliquer en partie ces résultats puisque l'interruption de nombreux médicaments pour les malades en phase critique est une pratique courante. Néanmoins, les résultats de l'étude, publiés dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), montrent le besoin d'une meilleure communication entre les soignants, d'une amélioration des systèmes informatiques des hôpitaux et d'une participation active des patients afin de s'assurer que ceux-ci ont tous les médicaments nécessaires à leur maladie chronique lorsqu'ils quittent l'hôpital.

Une étude suggère que la combinaison d'aliments hypocholestérolémiants est plus efficace qu'un régime faible en gras saturés pour réduire le taux de cholestérol
(en anglais seulement)
Une nouvelle étude financée par les IRSC révèle que les individus ayant un taux de cholestérol élevé orientés vers un régime combinant des aliments hypocholestérolémiants sur une période de six mois constataient une réduction plus importante de leur taux de cholestérol LDL que les individus orientés vers un régime faible en gras saturés. Cette étude, qui paraît dans l'édition actuelle du Journal of the American Medical Association (JAMA), a été menée par le Dr David Jenkins de l'Hôpital St. Michael et de l'Université de Toronto afin de déterminer si, après 6 mois, des conseils nutritionnels proposant principalement des aliments associés à la diminution du cholestérol sérique permettaient une baisse plus importante du taux de LDL qu'un régime témoin. Les résultats montrent l'intérêt potentiel d'utiliser une combinaison d'aliments reconnus comme hypocholestérolémiants et pourraient ouvrir la voie à des applications cliniques.

15 août 2011

Les frères et sœurs d'enfants autistes sont plus vulnérables qu'on le croit
(en anglais seulement)
Les nouveaux résultats d'une recherche financée par les IRSC suggèrent qu'un enfant sur cinq ayant un frère ou une sœur autiste risque de développer la maladie, taux beaucoup plus élevé que ce qui était préalablement suggéré. Les chercheurs ont suivi 664 jeunes enfants ayant une sœur ou un frère autiste plus âgé. Bien que les causes de l'autisme ne soient pas encore connues, les facteurs génétiques et les influences externes sont souvent pointés du doigt. La Dre Sally Ozonoff, chercheuse principale de cette étude, a constaté que les frères et sœurs peuvent être exposés à des influences externes semblables, ce qui expliquerait en partie les résultats de l'étude. Cette découverte pourrait influencer la décision des parents d'avoir un autre enfant. Il s'agit d'une avancée importante pour la recherche sur l'autisme puisque les frères et sœurs cadets pourraient ainsi être diagnostiqués plus tôt et recevoir un traitement comportemental qui a de meilleures chances de réussir lorsqu'il est entrepris à un stade moins avancé. Cette étude de l'Université de Californie est accessible en ligne, dans la revue Pediatrics (en anglais seulement).

15 août 2011

Des chercheurs identifient deux sous-groupes d'un cancer du cerveau commun chez l'enfant
(en anglais seulement)
Au microscope, les épendymomes se ressemblent tous. Toutefois, une nouvelle étude de l'Hôpital pour enfants de Toronto (SickKids) et du Centre hospitalier universitaire de Heidelberg, en Allemagne, montre que ces tumeurs peuvent grandement différer. En effet, des chercheurs ont identifié deux groupes d'épendymomes de la fosse postérieure qui se distinguent sur le plan moléculaire et clinique, et des marqueurs pour les différentier. Le taux de survie très élevé dans un des groupes, comparativement au décès de la majorité des patients en raison de tumeurs au cerveau dans l'autre groupe, témoigne de l'importance de ces découvertes. Cette étude fait l'objet d'une prépublication dans la version en ligne de la revue Cancer Cell du 16 août.

4 août 2011

La génétique permet de faire la lumière sur la perception de la douleur
Des chercheurs à l'Université de Montréal ont fait une découverte dans le domaine des mutations génétiques qui nous permet de mieux comprendre comment l'humain ressent la douleur. Les mutations génétiques sont des erreurs du code génétique qui peuvent être transmises des parents aux enfants ou créées durant la réplication de l'ADN. On espère que cette découverte mènera à la mise au point d'analgésiques plus efficaces. Ces nouvelles connaissances sont issues d'une étude subventionnée par les IRSC et intitulée « Le transporteur axonal des vésicules synaptiques K1F1A mute en neuropathie sensitive et autonomique héréditaire de type 2 », publiée dans la revue American Journal of Human Genetics.

27 juillet 2011

Des chercheurs canadiens découvrent une nouvelle pièce du casse-tête sur le développement du système nerveux.
De nouveaux résultats d'une étude menée par le Dr Artur Kania à l'Institut de recherches cliniques de Montréal représentent une avancée dans la compréhension du système nerveux. Ce système contient des réseaux de cellules nerveuses appelées neurones qui s'envoient des signaux entre elles. Lorsque les neurones se développent, elles envoient des axones (longues extensions) pour se connecter à d'autres neurones afin que les signaux puissent être reçus. Pour ce faire, elles sont guidées par des molécules appelées ligands qui se collent à des récepteurs spécifiques à la surface de l'axone. Kania, qui est financé par les IRSC, a découvert que lorsqu'un ligand se colle à un récepteur, il rend celui-ci incapable de répondre aux autres ligands qui l'entourent. La recherche, publiée dans le journal scientifique Neuron, offre une nouvelle façon d'expliquer comment un petit nombre de ligands peuvent produire une aussi vaste gamme de connexions nerveuses.

22 juillet 2011

Les vers parasites : menace cachée pour la santé mondiale
Le tiers de la population mondiale est infecté par des vers parasites. La plupart de ces deux milliards de personnes vivent dans des pays en développement où l'accès à l'eau potable et les systèmes d'assainissement sont inadéquats. La Dre Theresa Gyorkos, chercheuse financée par les IRSC, cherche une solution à ce défi mondial en santé publique. Son programme de recherche porte particulièrement sur trois groupes de population à haut risque de morbidité associée aux vers : les enfants d'âge scolaire, ceux d'âge préscolaire et les femmes enceintes. Travaillant au sein d'une équipe internationale, la Dre Gyorkos contribue à l'élaboration d'un plan d'action stratégique que l'OMS publiera prochainement pour lutter contre les infections attribuables aux vers intestinaux dans plus de 100 pays. La Dre Gyorkos a remporté le prix international 2011 de l'Association canadienne de santé publique (ACSP) pour son apport à la santé publique lors de la conférence annuelle de l'ACSP.

19 juillet 2011

Les traitements contre le VIH augmentent l'espérance de vie chez les personnes séropositives en Afrique
(anglais seulement)
Le Dr Edward Mills, chercheur financé par les IRSC, a montré que même dans les endroits où les ressources sont limitées, l'espérance de vie des personnes séropositives recevant un traitement contre le HIV est presque la même que celle des personnes non infectées. Les conclusions de son étude publiée dans la revue Annals of Internal Medicine montrent l'importance d'un diagnostic précoce et d'un accès étendu aux traitements, et souligne le besoin d'améliorer le diagnostic et les soins offerts aux hommes infectés. Le Dr Mills espère que ses constatations selon lesquelles l'infection à VIH ne constitue plus une condamnation à mort contribuera à rassurer les personnes infectées.

L'identification des gènes responsables de la leucémie infantile pourrait entraîner une amélioration des traitements
(en anglais seulement)
Des chercheurs de l'Université Western Ontario financés par les IRSC ont réussi à identifier des gènes qui pourraient s'avérer importants dans la prévention de la leucémie infantile. La recherche, dont les résultats sont publiés dans BLOOD, la revue de l'American Society of Hematology, était menée par le Dr Rodney DeKoter. Son équipe a identifié deux gènes qui semblent essentiels à la prévention de la leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) de type B, la forme de LLA la plus fréquente chez les enfants. Le Dr DeKoter espère que cette découverte permettra d'améliorer les traitements de la leucémie infantile.

12 juillet 2011

Un nouveau traitement pour réguler le rythme cardiaque
(en anglais seulement)
Des chercheurs ont fait une découverte pouvant mener à un meilleur traitement pour aider les personnes ayant un battement de coeur irrégulier dû à une insuffisance cardiaque. Jusqu'à maintenant, le carvédilol était reconnu comme l'un des bêta-bloquants les plus efficaces pour prévenir la tachyarythmie ventriculaire chez les personnes souffrant d'insuffisance cardiaque, mais la raison de son efficacité n'était pas vraiment claire. Des chercheurs ont découvert que le carvédilol est le seul bêta-bloquant qui freine efficacement un processus cellulaire appelé « store overload–induced Ca2+ release » (ou SOICR), lequel peut entraîner un battement de coeur irrégulier et la mort subite. Un nouveau médicament, le VK-II-86, permet de maximiser l'effet de blocage de ce processus cellulaire et s'est révélé très efficace dans le traitement de souris souffrant de tachyarythmie ventriculaire. On s'attend à ce que cette recherche mène à de meilleurs traitements pouvant être adaptés à divers types de patients. L'étude, intitulée « Carvedilol and its new analogs suppress arrhythmogenic store overload–induced Ca2+ release » a été publiée dans la revue Nature Medicine et a été financée en partie par les IRSC.

7 juillet 2011

La technologie ouvre la voie à la détection précoce du cancer du poumon
(en anglais seulement)
La mise au point d'un nouveau dispositif médical pourrait mener à un diagnostic plus rapide et plus précis du cancer du poumon. Les Drs Stephen Lam et Haishan Zeng de la BC Cancer Agency ont conçu un cathéter en fibre optique pouvant être inséré dans les bronchioles jusqu'aux poumons. Ce dispositif permettrait d'établir un diagnostic avec un degré élevé de sensibilité et de précision, réduisant ainsi les risques de résultats faussement positifs.

30 juin 2011

Une rétrospective des 50 ans de la contraception orale
L'Institut d'études des femmes de la Faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa sera l'hôte de la conférence « Les Grands Espoirs : Une rétrospective des 50 ans de la contraception orale » . Financé par les Instituts de recherche en santé du Canada, cet événement accueillera le conférencier d'honneur Dr Carl Djerassi de l'Université Stanford, chercheur reconnu internationalement pour sa contribution au développement de la première pilule contraceptive. La conférence recevra également plusieurs panélistes experts, tels que des chercheurs internationaux et des militants locaux, qui discuteront des questions entourant ce moment clé de l'histoire de la santé reproductive. Dr Christabelle Sethna, organisatrice en chef de cette initiative, accueillera les participants à l'Université d'Ottawa le 3 juillet 2011 de 9h00 à 16h30. Pour plus de renseignements, visitez le site Web de l'événement.

29 juin 2011

Des chercheurs de l'Université Western Ontario peuvent prédire les mouvements à partir de l'activité cérébrale humaine
(en anglais seulement)
Des chercheurs de l'UWO, du centre pour le développement du cerveau et de la pensée, ont découvert une façon de prédire quelle action un humain avait l'intention de faire, avant que le geste soit posé, en utilisant une imagerie fonctionnelle par résonance magnétique (IFRM) qui permet d'analyser des signaux de différentes régions du cerveau. L'étude, publiée cette semaine dans le prestigieux Journal de Neuroscience, est un important avancement dans la compréhension de la planification des mouvements par le cerveau. Ces découvertes rapprochent les chercheurs de pouvoir utiliser ces signaux pour contrôler les prothèses de patients à mobilité réduite.

Lancement de sites Web destinés aux jeunes atteints de scoliose et à leurs parents
(en anglais seulement)
AboutKidsHealth.ca a annoncé le lancement de sites Web destinés aux jeunes atteints de scoliose et à leurs parents. Grâce à la collaboration d'experts en orthopédie de l'Hôpital pour enfants de Toronto et d'ailleurs au Canada, AboutKidsHealth.ca offre maintenant de l'information sur la scoliose chez les jeunes, et plus précisément les symptômes, le diagnostic, les complications et le traitement. Ce faisant, les sites aident les jeunes patients à comprendre leur affection et à prendre la décision de subir ou non une chirurgie.

28 juin 2011

Vancouver présente le premier indice de convivialité pour les cyclistes du Canada
(en anglais seulement)
Financée par les Instituts de recherche en santé du Canada et par la Fondation des maladies du coeur, une équipe de chercheurs de l'Université de la Colombie-Britannique a créé le premier indice du Canada sur la facilité à se déplacer à bicyclette. En mesurant des variables telles la connectivité des rues, la topographie et l'utilisation du territoire, cet outil innovateur permet d'attribuer des notes aux quartiers quant à leur niveau de convivialité pour les cyclistes. Présentés sous forme de cartes à codes de couleurs, les résultats peuvent aider les citoyens à choisir les quartiers les plus propices à leur loisir, et les urbanistes à déterminer ceux à améliorer en priorité. En 2012, le financement additionnel des IRSC permettra d'offrir cet outil dans plusieurs autres villes canadiennes et, ainsi, ce sont des cyclistes de partout au pays qui pourront en profiter.

24 juin 2011

Les bienfaits des probiotiques pour les intestins
(en anglais seulement)
L'organisme humain a besoin d'atteindre un équilibre entre différents types de bactéries pour demeurer en santé, mais souvent, les bactéries bénéfiques comme les probiotiques succombent sous le poids d'un mode de vie exténuant, du stress et des antibiotiques. Lors d'un atelier pour journalistes récemment tenu par les Instituts de recherche en santé du Canada, des experts ont discuté de l'importance des bactéries bénéfiques pour le corps humain. Un article publié en anglais le 20 juin 2011 décrit le mécanisme d'action des probiotiques et leurs bienfaits pour la santé.

21 juin 2011

Une étude sur le défibrillateur cardiaque montre l'importance du temps
(en anglais seulement)
Lorsqu'une personne a une crise cardiaque, un défibrillateur est souvent utilisé pour administrer une décharge électrique afin d'aider à ressusciter le patient. Selon une nouvelle étude, il y a une augmentation importante du taux de survie des patients quand un défibrillateur est utilisé dans moins de 10 secondes après une pause dans la réanimation cardio-respiratoire (RCR). À l'inverse, le taux de survie baisse énormément si la pause entre l'arrêt de la RCR et l'utilisation d'un défibrillateur dépasse 20 seconds. L'étude a été menée par une équipe de chercheurs à l'hôpital St. Michael's, à Toronto, et publiée dans le Journal of the American Heart Association. L'étude a été financée en partie par les IRSC.

16 juin 2011

Résumé des conclusions du sondage du secteur pharmaceutique sur les dépenses en R&D et autres investissements de la part des membres de Rx&D en 2010
Au Canada, les investissements en R.-D. pharmaceutique sont mesurés et font l'objet de rapports par Statistique Canada et par le Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB). Chaque organisme applique une méthode légèrement différente et analyse des populations cibles différentes afin de réaliser son mandat.

Même si ces organismes rendent compte d'une part importante des activités de R.-D. de l'industrie pharmaceutique canadienne, les modèles de mesure et de rapports existants ne reflètent pas de manière exhaustive tous les investissements en R.-D. dans l'industrie.

En janvier 2011, un projet de collaboration réunissant Rx&D, Industrie Canada, CEPMB et les IRSC a été lancé afin de définir la nature et la taille des dépenses d'investissement de l'industrie pharmaceutique au Canada. Un comité de direction présidé par Industrie Canada a guidé le projet, et un sondage a été réalisé auprès des membres de Rx&D, menant à ce rapport.

Des données exhaustives sur les investissements en R.-D. sont essentielles pour mieux comprendre la portée globale de la R.-D. canadienne dans le secteur des sciences de la vie et assurer sa compétitivité future. Ce rapport, fondé sur le sondage auprès des membres de Rx&D, marque le début des efforts menant à la représentation complète de la situation.

3 juin 2011

Nouvelle découverte dans la recherche sur l'autisme
Des scientifiques ont observé des différences constantes entre les cerveaux normaux et les cerveaux de personnes autistes au chapitre de l'expression génétique. Une équipe de chercheurs de l'UCLA, de l'Université de Toronto et du King's College London a analysé des échantillons de tissus cérébraux en santé et de tissus cérébraux de personnes autistes et a constaté une expression génétique différente chez les autistes, s'expliquant entre autres par des anomalies d'épissage. Cette découverte nous permettra de mieux comprendre les causes sous-jacentes de l'autisme. L'étude intitulée « Transcriptomic analysis of autistic brain reveals convergent molecular pathology » a été publiée dans la revue Nature et a été financée en partie par les IRSC.

2 juin 2011

Exprimer les non-dits : masculinité, corps et image corporelle en éducation de la santé
(en anglais seulement)
Du 6 au 8 juin 2011, un symposium international financé par les IRSC se tiendra à Ottawa sur le thème des liens entre la masculinité, le corps et l'éducation sur la santé. Cette tribune permettra de reconnaître l'impact des activités physiques à l'école sur la masculinité et la compétitivité. Alors que les préoccupations liées à l'image corporelle des jeunes femmes sont bien documentées, de récentes observations portant sur le désengagement des adolescents des programmes d'éducation physique démontrent le besoin d'analyser la question de l'image corporelle des jeunes hommes et des conséquences sur leur santé. Ce symposium rassemblera des chercheurs, des éducateurs, des partenaires de santé et des responsables des politiques internationaux afin de renforcer la communauté associée à ce sujet.

20 mai 2011

Des recherches à l'Université McMaster découlent sur l'identification d'une protéine clé pour la progression du cancer de la prostate
(en anglais seulement)
Le cancer de la prostate atteint un homme sur six, mais un diagnostic et un traitement précoces peuvent laisser entrevoir la guérison dans nombre de cas. Le Dr Damu Tang et son équipe à l'Université McMaster ont récemment découvert le rôle de la protéine MAN2C1 dans la progression du cancer de la prostate, et son lien avec une forme plus invasive de la maladie. Selon cette étude financée par les IRSC, MAN2C1 réduirait la puissante activité antitumorale de la protéine PTEN. Ainsi, une diminution des taux de PTEN entraîne une augmentation du risque de récidive. L'identification de patients présentant des taux élevés de MAN2C1 pourrait aider à déterminer quels cas nécessitent un traitement plus vigoureux, et les études futures pourraient mener à la mise au point de nouvelles thérapies.

19 mai 2011

Des chercheurs découvrent un gène lié au vieillissement du coeur
Des chercheurs de l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa ont découvert un gène dans le noyau de cellules musculaires et cérébrales qui agit sur le développement et le vieillissement du coeur. Cette découverte pourrait mener à de nouveaux traitements pour les cardiopathies. Les chercheurs poursuivent leur étude du gène, qu'ils ont nommé « Muscle-enriched A-type Lamin Interacting Protein » ou MLIP, pour comprendre son fonctionnement et le dysfonctionnement cardiaque. Les résultats de cette recherche financée par les IRSC ont été publiés en ligne dans le Journal of Biological Chemistry.

16 mai 2011

Une étude indique que les chiens aident leur propriétaire à demeurer actif physiquement tout au long de l'année
(en anglais seulement)
Des chercheurs de l'Université de Calgary ont publié les résultats d'une étude qui démontre que le meilleur ami de l'homme joue un rôle positif dans le maintien d'un mode vie sain et actif. Sur les 428 participants à cette étude financée par les IRSC, 115 ont indiqué être propriétaires d'un chien au moment où ils ont rempli les deux sondages. Le nombre d'heures de marche pratiquée pour le plaisir dans le quartier était plus élevé chez les propriétaires de chiens que chez les non-propriétaires. Mme Melanie Rock, directrice du Centre de recherche interventionnelle en santé des populations (CRISP) de l'Université de Calgary, et Prabh Lail, étudiante en médecine et auteure principale de l'étude, ont publié les résultats de cette recherche révélant que 63 % des propriétaires de chiens ont indiqué promener leur chien tant en hiver qu'en été. Le CRISP est un centre de développement de la recherche en santé des populations des IRSC.

Être propriétaire d'un chien peut constituer une forme de soutien social qui encourage les gens à marcher. Les chiens peuvent aider leur maître à demeurer actif en toutes saisons en l'incitant à pratiquer de l'activité physique. Les professionnels de la santé devraient présenter l'adoption d'un chien comme un moyen de promouvoir la santé physique et mentale par l'activité physique pratiquée régulièrement. De plus, des initiatives telles que des programmes de garde partagée de chiens et des logements permettant les animaux de compagnie pourraient contribuer à l'augmentation de l'activité physique et à l'amélioration de la santé de la population.

9 mai 2011

Une étude révèle que la mise en échec au hockey mineur entraîne une augmentation du nombre de lésions cérébrales
(en anglais seulement)
Pendant que les joueurs de hockey professionnel, les entraîneurs et les propriétaires d'équipe se demandent ce qu'ils pourraient bien faire devant l'augmentation du nombre de blessures à la tête dans les grandes ligues, une nouvelle étude laisse entendre que nous devons porter attention aux mêmes blessures causées par la mise en échec au hockey mineur. L'étude, dirigée par le Dr Michael Cusimano, neurochirurgien à l'Hôpital St. Michael's de Toronto, a révélé que la mise en échec était la cause la plus répandue de toutes les blessures subies par des joueurs de hockey mineur qui ont été examinés aux urgences de plusieurs hôpitaux de l'Ontario. La même étude a montré que la mise en échec augmente le risque de lésion cérébrale chez les joueurs de tout âge. Les plus vulnérables étaient les joueurs de catégorie atome (9 et 10 ans), chez qui le risque de lésion cérébrale a décuplé depuis que la mise en échec a été autorisée à ce niveau il y a dix ans. « Même si jouer au hockey est amusant et constitue une bonne forme d'exercice, nous devons accorder une sérieuse attention aux blessures subies par les enfants qui pratiquent ce sport », a affirmé la Dre Jane Aubin, directrice scientifique de l'Institut de l'appareil locomoteur et de l'arthrite des IRSC. « Cette étude prouve clairement que nous devons trouver des moyens de rendre le hockey plus sûr tout en préservant le plaisir et les avantages pour la santé qu'en retirent les jeunes. » L'étude a été publiée en ligne dans la revue Open Medicine. Le Dr Cusimano dirige l'équipe des IRSC sur les lésions cérébrales traumatiques et la violence.

24 février 2011

L'alcool diminue le risques pour le coeur. Buvez à votre santé (avec modération).
(en anglais seulement)
Nous savions déjà que prendre un verre ou deux par jour offre certains avantages pour la santé. Par contre, lorsqu'on passe à une consommation plus grande d'alcool, ces bénéfices disparaissent, et sont parfois inverses. Mais où est la limite?

Des chercheurs financés par les IRSC ont étudié la question plus en profondeur. Leur travail, qui a été publié dans le British Medical Journal a montré une réduction de 14 % à 25 % des maladies du coeur chez ceux qui boivent avec modération, en comparaison avec les gens qui n'ont jamais bu d'alcool. Ils recommandent cependant de ne pas boire plus de deux consommations par jour.

Un laboratoire mobile dans les rues de l'Ontario pour étudier la toxicomanie et la santé mentale (Mobile-Lab)
(en anglais seulement)
De l'aide est à venir pour les résidants de l'Ontario rural qui doivent endurer de longues attentes pour des soins psychiatriques. Le plus grand hôpital en santé mentale et toxicomanie du Canada lance un laboratoire de recherche mobile servant à l'étude des dépendances et des soins psychiatriques. L'hôpital sur roues du Centre de toxicomanie et de santé mentale de Toronto contient des ordinateurs, des alcootests, une échelle pour mesurer le taux d'adiposité et une autre pour mesurer l'activité cérébrale. Il permettra à l'organisme d'analyser les besoins des toxicomanes et des personnes souffrant de maladies mentales dans les communautés à accès restreint. L'organisme espère identifier les secteurs où le besoin est le plus grand et prévoit s'équiper d'un deuxième camion pour ensuite fournir les services. Le premier arrêt du camion sera Port Colborne, au Sud de l'Ontario dans le but d'étudier le lien entre le taux de chômage élevé et les longues périodes d'attentes pour des soins psychiatriques.

16 février 2011

L'exercice pourrait alléger le syndrome post-thrombotique
Le syndrome post-thrombotique chronique se déclare chez la moitié des patients ayant une thrombose veineuse profonde (caillots sanguins). Peuvent s'ensuivre divers symptômes : douleur aux jambes, lourdeur, oedème, rétention d'eau, hyperpigmentation, varices et ulcères des jambes. L'affection touche chaque année quelque 45 000 Canadiens.

Une étude pilote financée par les IRSC se révèle très prometteuse pour alléger ces symptômes. Un programme d'exercices de six mois conçu pour accroître la force et la souplesse des jambes, et la capacité cardiovasculaire en général, pourrait s'avérer utile pour traiter le syndrome post-thrombotique. « Les traitements efficaces font défaut, et il nous faut de nouvelles méthodes, explique la Dre Susan Kahn, chercheuse principale de l'étude. Les résultats obtenus justifient la réalisation d'un essai plus vaste et solide du programme d'exercices pour traiter le syndrome post-thrombotique ».

14 février 2011

Les avantages de diriger les patients cardiaques vers un programme de réadaptation
L'orientation des patients cardiaques vers un programme de réadaptation cardiaque, avant même qu'ils quittent l'hôpital, peut améliorer leur qualité de vie et réduire leur risque de mortalité. Des chercheurs au Centre de soins cardiaques Peter Munk, en Ontario, ont trouvé une façon d'augmenter le nombre de recommandations vers de tels programmes.

Les résultats de l'étude financée par les IRSC intitulée Effect of Cardiac Rehabilitation Referral Strategies on Utilization Rates (les effets des stratégies d'orientation des patients cardiaques vers des programmes de réadaptation) ont été publiés dans le numéro du 14 février du Journal Archives of Internal Medicine. Cette étude a révélé qu'une liste de vérification ou une recommandation électronique, en plus d'un entretien avec les patients, pouvaient augmenter de 45 % le nombre de recommandations. En ciblant tant les fournisseurs de soins que les patients, l'étude a permis à plus de 70 % des patients participants de suivre un programme de réadaptation cardiaque.

3 février 2011

Un médicament contre le diabète pourrait faire progresser la recherche sur l'Alzheimer
(en anglais seulement)
Des chercheurs financés par les IRSC ont constaté qu'un médicament destiné à l'origine au traitement du diabète pourrait se révéler déterminant dans la recherche sur la maladie d'Alzheimer. Le Dr Jack Jhamandas, de l'Université de l'Alberta, a découvert que le médicament appelé AC253 bloque une protéine qui se dépose en grande quantité dans le cerveau des patients atteints d'Alzheimer. Cette protéine bêta-amyloïde, qui est liée à la cause de l'Alzheimer, rend les cellules cérébrales toxiques et finit par causer leur mort. Cette étude a été publiée dans l'American Journal of Pathology, une prestigieuse revue à comité de lecture.

13 janvier 2011

Le frisson musical : pourquoi il nous enchante?
Des chercheurs ont découvert que l'expérience agréable que procure l'écoute de musique libère de la dopamine, un neurotransmetteur important associé à des plaisirs plus tangibles et des récompenses comme la nourriture et le sexe. La nouvelle étude de l'Institut et hôpital neurologiques de Montréal - le Neuro - de l'Université McGill révèle aussi que même l'anticipation d'une musique agréable libère de la dopamine [comme c'est le cas avec la nourriture et le sexe]. Les résultats, publiés dans la prestigieuse revue Nature Neuroscience, avancent les raisons pour lesquelles la musique, dénuée de valeur évidente de survie, est si importante dans la société humaine. La recherche a été soutenue en partie par les Instituts de recherche en santé du Canada.